•  

    Depuis que j'ai ma maison dans une station thermale, j'ai découvert les bienfaits des lavages de sinus (ou de nez, c'est plus facile à comprendre), devenus indispensables à la moindre alerte de rhume.

    Voilà le matériel:

    Ké ké ké

     

    - une pipette achetée en pharmacie pour un prix modique

    - une cuillère à soupe de sel de mer

    - une cuillère à café de bicarbonate

    -1/2 litre d'eau en bouteille, ou de source si vous avez cette chance (il faut surtout que l'eau ne soit pas chlorée, ça fait mal).

    Cette recette m'a été donnée par un ami médecin, et on peut aussi la trouver sur le net. N'hésitez pas, c'est sans danger.

    Remplir à moitié un verre de cette eau (un peu tiédie, c'est plus agréable)

    S'équiper d'un rouleau d'essuie tout ou de mouchoirs en papier, s'installer au dessus du lavabo ou évier.

    J'ai essayé de me photographier, mais comme c'est impossible, j'ai "pompé" sur les thermes d'Uriage. Lisez la partie "pipetage", c'est très bien fait. Par contre, je conseille d'enlever les lunettes.

    Vous voilà maintenant prêts à affronter rhumes et otites sans vous ruiner en divers pschitts vendus à prix d'or par les pharmaciens.

    On devient vite accros à cette technique, tant on se sent mieux après. Nez débouché, tête légère.

    J'ai découvert, grâce à ma belle-fille, un outil fort pratique, plus facile à utiliser par les enfants que ma pipette.

    Je pratiquais cela très souvent depuis 12 ans, mais depuis 18 mois que j'ai arrêté tous les produits laitiers, ma sinusite a pour ainsi dire disparu. Juste une petite gêne ces jours-ci après une abondante consommation de chocolat (qui, bien que noir, contenait de la crème de lait, mais trop trop bon pour tout laisser à l'Ours). Un seul rhume, moins fort qu'auparavant, et seulement 4 ou 5 jours au lieu des 7 ou 8 auparavant. J'avais entrepris cette diète, comme disent les québécois, pour mes genoux, et tout mon organisme semble s'en trouver bien mieux.

    À votre santé !

    Pin It

    5 commentaires
  • L'aînée de mes petites filles est en fac cette année, elle a des vacances un peu décalées. Et elle a eu la bonne idée de venir voir la neige et ses grands parents.

    J'en ai profité pour lui demander de me ramener mon ordi chéri. Mission accomplie:

    - on a récupéré notre petite fille à la gare

    - et j'ai retrouvé mon ordi.

    J'avais fait quelques brouillons sur le Mac de l'Ours, mais je ne sais pas par quel bout attaquer. Tout est commencé, rien n'est fini. Il va falloir trier mes idées posées en vrac:

    Mon jardin ces jours-ci?

    Noël?

    Les petits trucs de la vie quotidienne?

    Voilà ce que je me disais devant ce merveilleux outil qui était de nouveau entre mes mains. Vous avez pu constater que ça me démangeait, et j'ai déjà mis en ligne plusieurs sujets. Et j'ai reçu ça:

    Télécharger « Chanson___l_informatique.pps »

    L'Ours et moi avons trouvé que c'était très sympa. Et bien adapté à notre vie actuelle.

    Dites-moi si j'ai bien réussi la manoeuvre: ai-je été capable de récupérer une pièce jointe à un mél pour la transporter chez la fourmi? Les vraies fourmis du vrai monde transportent des trucs incroyablement grands par rapport à elles, mais je ne suis pas du tout à leur hauteur.

    Bientôt, des nouvelles de mes ouvrages.

     

     


    6 commentaires
  • C'est bête comme formule, mais je n'ai pas mieux à proposer. Je vous souhaite sincèrement que tout aille pour le mieux, que les soucis et tracas divers restent loin de vous.

    De mon côté, j'avais l'intention de vous raconter par le menu les fêtes de fin d'année version Ours et Fourmi, mais .... mon ordi est resté à Bordeaux !!!!! Je l'avais emmené avec moi, et n'ai pas eu le temps de l'utiliser, je l'ai vu ce matin au moment de partir, mais il n'est pas arrivé avec nous.

    L'Ours me prête le sien, mais je ne l'aime pas, je ne sais plus y rentrer les photos, je ne suis pas à l'aise avec ce machin. En plus, nous avons deux couples d'amis pour quelques jours.

    Et je ne peux même pas accéder à ma messagerie, car j'ai perdu mon code d'accès. C'est un nouveau cerveau que le Père Noël aurait dû m'offrir !

    Alors j'envoie bisous des montagnes et amitiés et vous dis "à un de ces jours !"

    La Fourmi


    5 commentaires
  • Il y a quelques jours, le coucher de soleil était bizarrement lumineux.

    Vite, 2ème étage, modeste APN en main, clic:

     

    mon ciel

     

    Un moment après, l'Ours trouve lui aussi le ciel étrange. Gros appareil en main, clic:

    mon ciel

    Il faisait encore presque jour, l'éclairage public était déjà allumé.

    Voilà comment on perd son temps à photographier encore et encore le même paysage.

    Pin It

    5 commentaires
  • Je suis avec vous par la pensée, mais concrètement j'ai les idées qui se bousculent un peu trop.

    Plein d'articles commencés, mais,

    - soit mes photos sont trop moches,

    - soit je n'ai pas le temps de bien travailler le sujet

    - soit les mots utilisés ne me conviennent pas,

    - soit j'hésite à parler de ça et je n'ose pas appuyer sur la touche "diffuser".

    (les blogueuses comprennent mes hésitations, les non-blogueurs apprennent que ce n'est pas "simple comme un clic")

    Je suis plongée dans les préparatifs de notre "Noël de crise". Idée lancée par une de mes filles, adoptée par toute la famille. Elle avait joint une photo géniale pour nous inspirer: c'était apparemment un magnifique homard, mais fait uniquement de carottes. Je n'arrive pas à la transporter ici, dommage, c'est bluffant comme impression.

    Pour respecter la consigne, je couds des tas de trucs à partir de mes stocks, et je n'ai pas encore fini les couvertures en patch de Pitchounette et Grande Soeur.

    Il a fallu faire plusieurs visites aux villes les plus proches pour trouver les bonnes idées les moins chères.

    Vous verrez, Noël passé (le 29 décembre pour notre famille), vous saurez presque tout de mes occupations de décembre, et nous commencerons 2014 dans la joie et la bonne humeur. J'ai enfin dit à la famille que j'avais un blog, alors quelqu'un est susceptible de voir le peu de secrets que j'ai, donc je ne montre rien.

    J'ai été sollicitée pour donner un coup de main afin de décorer le village. Je ne suis ni conseillère municipale, ni commerçante, ni rien du tout, mais je n'ai pas osé refuser. Alors, quelques heures par-ci, par là, ce n'est pas bien méchant, mais mes journées de retraitée ne sont pas assez longues. Hier soir, il y avait un repas style "Fête des voisins". Pas grand monde, mais que de tentations: une débauche de quiches, tartes, bûches. Sérieuse, j'ai résisté à ce qui contenait lait ou gluten. Par chance il y avait aussi saumon fumé et foie gras tout à fait permis pour moi !

    J'avais apporté une terrine de boudin (boudin aux oignons, malaxé avec huile d'olives, raisins macérés au moscatel et pignons de pin). C'est un truc très simple à préparer et qui plaît bien

    Je suis toujours là

    et un saladier de crudités (fenouil, carottes, panais et dulce.

    Je suis toujours là

    Vite fait, mal fait, la photo de mes restes. Je sens que je vais piquer l'APN de l'Ours, car je n'arrive pas à avoir des photos correctes prises à l'intérieur. Je ne vais tout de même pas sortir mes saladiers dans la neige...

    Au fait, cette nuit et ce matin, il a reneigé (seulement 15 cm). Il n'était pas tombé un flocon depuis le 30 novembre.

    Je suis toujours là

    Je repars à mes règles, cutter, ciseaux, épingles, machine à coudre et piles de tissus.

    Bons préparatifs de Noël à tout le monde.

     

    Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique