•  

    Il y a quelques jours, j'ai eu le plaisir de voir le nom d'une amie et d'une autre personne dans les nouveaux abonnés à ma newsletter. Oh joie ! Mais aujourd'hui, amie déjà absente de la liste.

    J'en conclue que j'ai fait encore une fausse manœuvre. Quand je dis que je je suis nulle en informatique, ce n'est pas une impression. Je ne comprends pas les consignes, alors j'ai dû cliquer où il ne fallait pas. Et qui donc est l'autre personne que j'ai peut-être aussi supprimée par erreur? Eh oui, les commentaires s'écrivent sous un pseudo ou un prénom et l'adresse mél est différente: et ma tête, ma pauvre tête, n'arrive pas toujours à associer les deux.

    À part ça, il fait encore presque beau, la neige fond toujours, je me suis enfin attelée au quilt mystère de France Patchwork (5 mois de retard à rattraper), je devrais quilter celui de l'an dernier, j'ai tellement de choses à faire que je ne sais pas quoi commencer ( ménage, courriers, etc...), et j'ai un autre casse tête que voilà:

     

    Et ma tête ?

     

    Vu de près, de loin, d'en haut, d'en bas,  en hiver, en été, je vous explique. Lors de nos gros travaux à la maison (changement de charpente entre autres) nous avons créé un petit appartement dans ce qui était le fenil, sur la grange, contre la maison.

    Et le casse-tête? C'est que je loue cet appartement essentiellement à des curistes, que les Thermes ouvrent 26 semaines (pas divisibles pas 3, durée d'une cure), que quelqu'un veut venir à partir de mi-juillet, quelqu'un obligatoirement en août, deux en septembre mais à une date précise pour l'un, que ce ne sont que des habitués que j'aimerais satisfaire, que, que.... je n'arrive pas à tomber juste.

    Je vous montre pourquoi les gens l'aiment:

    Casse-tête

     

    Un séjour très lumineux grâce à 3 ouvertures, un salon de jardin, un côté cuisine spacieux, du calme, tout le nécessaire pour passer un bon séjour.

    Et ma tête ?

    Une vraie chambre, quelques décos maison ou copines (Miaou), WC et salle d'eau séparés.                                                                                                                         

    Tout ça pour dire qu'on l'a fait avec amour, et qu'avec ses 38 m2 il est bien plus joli que notre maison, et il est fini, lui. Quand on a refait le toit, on a choisi de poser sur la charpente des panneaux isolants avec une finition intérieure lambris. Trop beaux pour être cachés, c'est ainsi que, tout naturellement nous avons créé une ambiance chalet. Charpente apparente, meubles en vrai bois, cœurs pour la chambre et sapins pour le séjour.

    Et porte clefs assorti:

    Casse-tête

    Pour cet hiver, pas de problème: je n'ai fait aucune pub, pas passé d'annonce, alors on est tranquilles. L'Ours n'aura pas souvent besoin de déneiger le chemin et l'escalier du jardin.

    Quant au petit portail, qui va directement à l'appartement depuis le grand chemin public du haut du terrain, il a été défoncé l'hiver dernier par une dameuse. Vous avez bien lu: une dameuse. Normalement c'est sur les pistes de ski, ces engins. Mais il y avait tant et tant de neige que l'avalanche menaçait de les écrabouiller à leur stationnement habituel. Alors elles ont été mises à l'abri au village. Notre maison est juste à l'arrivée d'une piste mais... le passage était un peu trop étroit pour ces énormes machines. Puis, entre le trop de neige pendant trop longtemps, la crue de juin, les soucis avec la route, l'entreprise débordée, nous voilà un an après avec notre portail toujours défoncé.

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Depuis que j'ai ma maison dans une station thermale, j'ai découvert les bienfaits des lavages de sinus (ou de nez, c'est plus facile à comprendre), devenus indispensables à la moindre alerte de rhume.

    Voilà le matériel:

    Ké ké ké

     

    - une pipette achetée en pharmacie pour un prix modique

    - une cuillère à soupe de sel de mer

    - une cuillère à café de bicarbonate

    -1/2 litre d'eau en bouteille, ou de source si vous avez cette chance (il faut surtout que l'eau ne soit pas chlorée, ça fait mal).

    Cette recette m'a été donnée par un ami médecin, et on peut aussi la trouver sur le net. N'hésitez pas, c'est sans danger.

    Remplir à moitié un verre de cette eau (un peu tiédie, c'est plus agréable)

    S'équiper d'un rouleau d'essuie tout ou de mouchoirs en papier, s'installer au dessus du lavabo ou évier.

    J'ai essayé de me photographier, mais comme c'est impossible, j'ai "pompé" sur les thermes d'Uriage. Lisez la partie "pipetage", c'est très bien fait. Par contre, je conseille d'enlever les lunettes.

    Vous voilà maintenant prêts à affronter rhumes et otites sans vous ruiner en divers pschitts vendus à prix d'or par les pharmaciens.

    On devient vite accros à cette technique, tant on se sent mieux après. Nez débouché, tête légère.

    J'ai découvert, grâce à ma belle-fille, un outil fort pratique, plus facile à utiliser par les enfants que ma pipette.

    Je pratiquais cela très souvent depuis 12 ans, mais depuis 18 mois que j'ai arrêté tous les produits laitiers, ma sinusite a pour ainsi dire disparu. Juste une petite gêne ces jours-ci après une abondante consommation de chocolat (qui, bien que noir, contenait de la crème de lait, mais trop trop bon pour tout laisser à l'Ours). Un seul rhume, moins fort qu'auparavant, et seulement 4 ou 5 jours au lieu des 7 ou 8 auparavant. J'avais entrepris cette diète, comme disent les québécois, pour mes genoux, et tout mon organisme semble s'en trouver bien mieux.

    À votre santé !

    Pin It

    5 commentaires
  • L'aînée de mes petites filles est en fac cette année, elle a des vacances un peu décalées. Et elle a eu la bonne idée de venir voir la neige et ses grands parents.

    J'en ai profité pour lui demander de me ramener mon ordi chéri. Mission accomplie:

    - on a récupéré notre petite fille à la gare

    - et j'ai retrouvé mon ordi.

    J'avais fait quelques brouillons sur le Mac de l'Ours, mais je ne sais pas par quel bout attaquer. Tout est commencé, rien n'est fini. Il va falloir trier mes idées posées en vrac:

    Mon jardin ces jours-ci?

    Noël?

    Les petits trucs de la vie quotidienne?

    Voilà ce que je me disais devant ce merveilleux outil qui était de nouveau entre mes mains. Vous avez pu constater que ça me démangeait, et j'ai déjà mis en ligne plusieurs sujets. Et j'ai reçu ça:

    Télécharger « Chanson___l_informatique.pps »

    L'Ours et moi avons trouvé que c'était très sympa. Et bien adapté à notre vie actuelle.

    Dites-moi si j'ai bien réussi la manoeuvre: ai-je été capable de récupérer une pièce jointe à un mél pour la transporter chez la fourmi? Les vraies fourmis du vrai monde transportent des trucs incroyablement grands par rapport à elles, mais je ne suis pas du tout à leur hauteur.

    Bientôt, des nouvelles de mes ouvrages.

     

     


    6 commentaires
  • C'est bête comme formule, mais je n'ai pas mieux à proposer. Je vous souhaite sincèrement que tout aille pour le mieux, que les soucis et tracas divers restent loin de vous.

    De mon côté, j'avais l'intention de vous raconter par le menu les fêtes de fin d'année version Ours et Fourmi, mais .... mon ordi est resté à Bordeaux !!!!! Je l'avais emmené avec moi, et n'ai pas eu le temps de l'utiliser, je l'ai vu ce matin au moment de partir, mais il n'est pas arrivé avec nous.

    L'Ours me prête le sien, mais je ne l'aime pas, je ne sais plus y rentrer les photos, je ne suis pas à l'aise avec ce machin. En plus, nous avons deux couples d'amis pour quelques jours.

    Et je ne peux même pas accéder à ma messagerie, car j'ai perdu mon code d'accès. C'est un nouveau cerveau que le Père Noël aurait dû m'offrir !

    Alors j'envoie bisous des montagnes et amitiés et vous dis "à un de ces jours !"

    La Fourmi


    5 commentaires
  • Il y a quelques jours, le coucher de soleil était bizarrement lumineux.

    Vite, 2ème étage, modeste APN en main, clic:

     

    mon ciel

     

    Un moment après, l'Ours trouve lui aussi le ciel étrange. Gros appareil en main, clic:

    mon ciel

    Il faisait encore presque jour, l'éclairage public était déjà allumé.

    Voilà comment on perd son temps à photographier encore et encore le même paysage.

    Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique