•  

    Loi sur les retraites, 49.3, Coronavirus, élections, etc... période pas drôle, je n'ai pas envie de m'étaler sur ces sujets. J'ai mieux à dire...

    Il y a quelque temps, je vous parlais d'idées qui me turlupinaient la nuit. Mais je ne vous ai pas tout dit des idées folles qui occupent mon esprit.

    L'Ours a un réveil lumineux, et quand nous nous couchons, nous remarquons souvent ce que nous appelons une jolie heure :

     

    Quelle heure est-il ?

     

    Quelle heure est-il ?

     

    Il y a également 23:32 qui est une heure "palindrome".

     

    Quelle heure est-il ?

     

    23:45 j'aime bien cette série de chiffres. Il y a aussi 12:34, mais c'est le jour, et j'ai autre chose à faire plutôt que de compter les heures.

    J'ai oublié de faire la photo de 22:55 que je trouve particulièrement intéressante, car retournable dans tous les sens. À moitié endormie, couchée sur le côté et voyant les chiffres de travers, je me demande parfois quelle heure il est car le 2 et le 5 me font des farces.

     

    C'est pendant mes heures, hélas trop fréquentes, d'insomnie que mon cerveau divague.

    Je me réveille parfois à 1h23, 2h34, 3h45 ou 4h56 : que des jolies heures, ainsi que 2h22, 3h33 ou 4h44. Je suis étonnée de voir les chiffres changer à chaque minute, parfois tous en même temps, comme entre 23h59 et :

     

    Quelle heure est-il ?

     

    Mais voilà ma découverte : ces chiffres sont faits de petits tirets, dont le nombre ne correspond pas à la valeur des chiffres. Sauf 4, 5 et 6 qui ont respectivement 4, 5 ou 6 tirets :

     

    Quelle heure est-il ?

     

    Les phases du sommeil durant deux heures, je sais que j'ai du temps devant moi pour m'occuper. Me lever ? Pas envie. Lire ? Je gêne l'Ours. Je rêvasse et, sans faire exprès je compte. Pas les moutons, mais une sorte de "valeur" de l'heure. Ainsi, 4+5+6= 15 tirets, mais 4+5+7= seulement 12 tirets (car le 7, c'est un tiret horizontal et deux tirets verticaux, pas d'oblique. Pas de 7 dans mes photos, c'est le hasard, mais j'ai la flemme de re-bidouiller le réveil pour montrer tous les chiffres).

    Et maintenant, qui peut me donner la plus grosse heure, celle qui comprend le plus de tirets, et la plus petite heure ?

    J'ai trouvé, sans écrire, mais je peux vous assurer que cette histoire m'a pris du temps. Fou rire assuré quand je raconte ça à une copine qui n'a pas des idées loufoques comme moi.

     

     Pi, Conseil, École, District De

     Image PIXABAY

    Vous pouvez aussi regarder ici ou  des explications sur la formation des chiffres arabes : n'est-ce pas tiré par les cheveux ça aussi ?

     

    Quelle heure est-il ?

     

    À part mes histoires de chiffres, quelques mots de ma montagne : vendredi ça a blanchi dans la vallée. Moi qui suis descendue pour ne plus voir la neige, pas de chance. Il a neigé presque aussi souvent en bas qu'en haut ! La tempête a frappé et, la mort dans l'âme, les organisateurs ont dû annuler au dernier moment la course de ski-alpinisme ALTITOY pour ne pas faire courir de trop grands dangers aux concurrents.

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    L'article qui suit a commencé avec la citation de Marx. Puis mon clavier m'a entraînée sur divers sujets. J'ai alors pratiqué des coupes car mon blabla n'en finissait pas : mon pays et le monde me font peur. Où va-t-on ?

    Tout progrès de l'agriculture capitaliste est non seulement un progrès dans l'art de piller le travailleur, mais aussi dans l'art de piller le sol. Tout progrès dans l'accroissement de sa fertilité pour un laps de temps donné est en même temps un progrès de la ruine des ressources durables de cette fertilité.

                                               Karl Marx, "Le Capital" (Livre 1, 1867)

     

    Depuis que j'ai trouvé cette citation dans une revue syndicale toute récente, et que j'ai regardé sur Internet, je me dis que Marx mériterait que l'on s'intéresse un peu plus à son œuvre.

    Je comptais parler des programmes scolaires, ceux de mon temps, et ceux de maintenant : désespérant, j'ai coupé.

     

    Je viens de regarder "Je lutte donc je suis", un film de Yannis YOULOUNTAS. Je vous donne quelques phrases (exactes ou à peu près) qui expliquent pourquoi il ne faut pas rester sans agir : "Vivre debout, parce que rester assis, c'est se mettre à genoux" et "espérer c'est accepter, il faut donc lutter".

     

    Karl Marx

    La Boëtie, Discours de la servitude volontaire.

     

     

    Rassurez-vous : je n'appelle pas à faire la révolution les armes à la main, (quoique, en ce moment les forces de l'ordre ont ordre d'utiliser les armes) mais un bulletin dans l'urne, ça ne suffit pas.

    Je voulais parler de la police, de celle que je côtoyais dans ma jeunesse, et celle de maintenant : trop long, j'ai coupé ici aussi.

     

     

    Dans tous les pays riches, c'est l'ARGENT qui gouverne. Le peuple est considéré comme du menu fretin utilisé pour enrichir le capital. La casse de l'enseignement, de l'hôpital, des transports, de tous les services publics est organisée. Les riches s'en sortiront toujours, les classes intermédiaires vont s’appauvrir et ensuite ?

    Pouvez-vous regarder cette vidéo que je ne trouve que sur facebook ?

     

    On commence à nous parler du 49.3 pour en finir avec les discussions sur les retraites : belle preuve de démocratie.

     

    Presque pour finir, une autre petite vidéo que vous avez peut-être déjà vue. Attac a du succès, ce nouveau tube est repris partout en France :

     

     

    Karl Marx

    Petit échauffement avant le départ. La chorégraphie sera présentée plusieurs fois au cours de la manif de Tarbes. Sous ce ciel bleu et cet air printanier, tout allait bien.

    Puis devant le marché :

     

    Karl Marx

     

    Et si on parlait écologie et réchauffement climatique pour achever ? Étant donné que TOUS les gouvernants font semblant de s'intéresser au sujet, 1000 scientifiques appellent à la désobéissance civile, et demandent de participer aux actions proposées par les associations qu'ils citent.

     

    Et là-dessus je vous laisse : des amis viennent pour les vacances, et nous allons passer quelques jours à la maison, celle qui est à 8km de route et 550m d'altitude plus haut, et que nous avons abandonnée fin octobre. Mon ordi suivra peut-être...

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    Nous, les français, ne sommes pas à la fête en ce moment. On peut juste espérer que ça s'arrange bientôt.

    Mais notre langue, où va-t-elle ?

    Hier, je suis allée à Lourdes, non pour des prières mais pour quelques achats.

    Dans l'espace culturel (E.Leclerc) mes yeux survolant les rayons, je fus interpelée par cette présentation :

     

    Pauvre français !

     

    Cinq piles de livres traitant tous du Batch Cooking... Cékoissa ? me suis-je dit. Je voyais bien qu'il s'agissait de cuisine, mais que cachait ce nom bizarre ? J'en ai pris un, l'ai retourné et ai lu la dernière page de couverture. Eh bien, c'est juste une nouvelle appellation pour nommer ce que Miaou fait depuis des années. Elle appelle ça Meal-prep, mais elle dit que c'est de "l'optimisation de fainéante".

    Vous n'avez pas encore compris de quoi je vous parle ? C'est juste une méthode, que l'on pratique toutes et tous plus ou moins sans le savoir : on gagne du temps en cuisine en s'y mettant un bon coup et en préparant plusieurs choses à la fois. Par exemple, installer dans les paniers à vapeur deux légumes différents en même temps, cuire de plus grosses quantités de riz ou autre pour en avoir pour plusieurs repas, en accommodant différemment au moment de passer à table.

    Il paraît que, avec de l'organisation, on prépare tous les repas de la semaine en deux heures.

    Mais je ne sais toujours pas ce que BATCH signifie. Dans mon appartement j'ai fait suivre mon dictionnaire d'espagnol, mais pas celui d'anglais. Ce qui fait que, étant française vivant en France, je ne comprends pas les publicités de parfums français qui sont fréquemment en anglais, ni celles des voitures.

    En rejoignant ma voiture, j'ai jeté un œil sur un panneau annonçant les animations culturelles dans la ville de Lourdes. J'aime bien, car il y a souvent des ateliers d'écriture ou autres choses intéressantes.

    Mais là... j'ai douté de moi ou des graphistes qui ont réalisé cette composition :

     

     

    Pauvre français !

     

    Le soleil me gênait, mais vous voyez bien comme moi ? Caligraphie pour calligraphie, et hydraulogie pour hydrologie ? Je vais envoyer un message à la mairie de Lourdes. Je sais bien que la calligraphie et l'orthographe sont des choses différentes, mais tout de même...l'un n'empêche pas l'autre. Quant à tout ce qui concerne l'eau c'est hydro, car hydrau c'est pour les fluides comme dans le mot hydraulique.

    Parfois, comme tout le monde, je me laisse aller et une faute m'échappe, mais l'affichage municipal d'une grande ville devrait vraiment être correct.

    J'avais déjà parlé ici de l'anglais (la langue, pas l'homme) envahissant la France ici, et hélas je trouve que ça s'aggrave.

    À part ça, il fait beau sur ma montagne, il ne neige toujours pas, et les fleurs sont en train d'arriver dans les jardins et sur les balcons.

    Bonne journée à tous.

     

     

     

     

    Pin It

    9 commentaires
  •  

    Si vous sortez un peu, vous avez peut-être remarqué qu'une nouvelle mode envahit les rues et les places : les boîtes à livres.

    J'explique pour ceux qui n'auraient pas remarqué ce phénomène : il suffit que les services de la mairie installent, dans un endroit un peu abrité, une simple boîte ou un rayonnage, que les premiers bénévoles y posent quelques livres, et c'est parti...

    Les gens de passage, habitants ou touristes, prennent un ou des livres. D'autres gens, ou les mêmes, posent leurs livres déjà lus et qu'ils ne souhaitent pas conserver. C'est un libre-service du livre. Ainsi va une nouvelle vie pour la culture. Il suffit que quelqu'un passe parfois pour faire un peu de vide en jetant les bouquins trop moches : ces boîtes ne sont pas des poubelles.

    Dans le village où j'ai vécu 16 ans à temps complet, j'ai tenu pendant des années des permanences à la bibliothèque. Notre présidente (devenue conseillère municipale en 2014) a émis l'idée de poser une de ces boîtes chez nous... On attend toujours.

     

    Au hasard de mes promenades, intéressée par le sujet, j'ai ramené quelques souvenirs. Point de livres, mais des photos.

     

    Boîtes à livres

     

    Cabine téléphonique reconvertie, devant le château de Gardères (Hautes-Pyrénées). Ils ont même laissé l'appareil antique et démodé.

     

     

     

    Boîtes à livres

     

    Boîtes à livres

     

    Cette jolie armoire, encastrée dans une ancienne porte d'un vieux mur, se trouve à Blois (Loir-et-Cher), tout près du château.

     

     

     

    Boîtes à livres

     

     

    Boîtes à livres

     

     

    Boîtes à livres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'adore cette petite maison presque landaise, vue à Captieux (sud Gironde), construite et décorée avec amour.

     

     

     

    Boîtes à livres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Boîtes à livres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En plein centre de Lourdes (Hautes-Pyrénées), il y a cette jolie maisonnette.

    À Lourdes, il y a une autre belle boîte à livres, en forme de château. Mais elle n'est pas au pied du château, elle est presque à la campagne, au bord du lac. Le jour où j'ai vu cette boîte, c'était en pleine canicule, et le soleil était face à moi. Je n'ai pas eu le courage de faire quelques pas de plus pour la photographier.

     

    Dans mon nouveau village, je connais depuis des années deux copines qui font elles aussi des permanences à la bibliothèque. j'ai assisté à une réunion de l'association qui fait bibliothèque-peinture-expositions et qu'ai-je entendu ? Qu'une conseillère municipale suggérait de poser une boîte à livres...

    Dans notre vallée, il y a des habitants, certes, mais surtout des touristes et des curistes. Une région idéale pour faire circuler des livres et permettre la lecture sans contraintes.

     

     

     

     

    Pin It

    12 commentaires
  •  

    Oui, je sais, il est d'usage de souhaiter une bonne année début janvier...

    Bonne année ? ? ?

     

    J'ai de plus en plus de mal à faire ça machinalement. Bien sûr que j'aimerais que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes pour tous les gens que je connais, et pour la plupart des gens que je ne connais pas. Bien sûr que je souhaite à tout le monde une bonne santé. Hélas, j'en connais qui traversent des épreuves qu'ils ne pourront surmonter.

    MAIS voilà : je suis atteinte de sinistrose quand je vois le Monde, et ce que les gouvernants en font. Pour enrichir encore et encore les multinationales et les milliardaires, partout on tape sur les petits, les sans-grade. Si ce n'est par l'argent, c'est par la dictature, qu'elle soit laïque ou religieuse. J'ai l'impression qu'on régresse, qu'on repart vers le moyen-âge. Où sont passés les acquits des droits de l'homme (et de la femme) ?

    Et moi, dans tout ça ? Je vais bien. Parfois je fais l'autruche pour ne pas voir ce qui ne va pas, parfois je fais la tortue qui hiberne plusieurs mois en attendant le grand réveil. Je savoure ma vie dans ma petite vallée, je me réjouis chaque jour d'être descendue de 500 mètres d'altitude. Souvent je descends encore plus bas, à Tarbes (à 304 mètres) pour exprimer ce que je pense des réformes prévues.

     

    Bonne année ? ? ?

     

    Comment vivre avec de tout petits revenus, avec parfois des périodes de chômage ou d'années consacrées aux enfants, et épargner dans des fonds de pension ??? Pourquoi le président de tous les français a-t-il reçu plusieurs fois Larry Fink, le Pdg du fonds spéculatif américain BlackRock ?


     

    Vous savez déjà que je suis la reine des procratinatrices .... Cette année, je vais m'améliorer.

    Je commence demain par un atelier de peinture. Mes aquarelles étaient bien rangées depuis 13 ou 14 ans : elles vont aller prendre l'air.

    J'ai également des contacts intéressants pour mettre en place un "atelier textile" : patchwork, tricot, petits ouvrages, vraie couture, etc... Tout est possible, on triera en fonction des personnes volontaires pour tenter l'aventure.

    Je continue à admirer mon nouveau cadre de vie. Pas besoin d'aller plus loin.

     

    Bonne année ? ? ?

     

    Il y a quelques jours, je suis allée voir ma maison et mon jardin. Regardez ce que j'ai trouvé :

     

    Bonne année ? ? ?

     

    Une jolie petite rose, tellement mal photographiée qu'on dirait une aquarelle ! Ya pus d'saison ma pov'dam' ! le jardin devrait croûler sous des tonnes de neige en janvier.

    Là-dessus, je vous quitte pour aujourd'hui en vous souhaitant du fond du cœur la meilleurs année qui soit.

     

     

     

     

    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique