•  

    Voilà 15 ans que Claire Nouvian a créé l'association BLOOM pour défendre les océans contre les prédateurs que sont les rapaces avides de toujours plus de bénéfices et tant pis si toute faune disparaît du fond de nos mers.

    Demain les ministres européens s'apprêtent à voter des aides (avec nos impôts) pour construire encore d'énormes bateaux de pêche industrielle.

    Pendant ce temps, les équipages des petits bateaux, ceux qui respectent la ressource, remontent des filets de moins en moins pleins.

     BLOOM (Clic)

     

    Connectez-vous d'urgence sur le site de Bloom et signez la pétition, vite, vite, vite !!!


    votre commentaire
  •  

    Trois cent mille en France, contre sept millions en Allemagne et (1,4 en Pologne et au Royaume-Uni). Un chiffre très bas en France par rapport aux autres pays d'Europe....

    Que sont ces chiffres ? Le nombre de personnes inscrites sur le Registre Greffe de Moelle osseuse de donneurs volontaires en France et en Allemagne. Pourquoi une telle différence ? Le fichier est international, ce qui fait que 75% des greffons utilisés en France viennent d'Allemagne.

    J'avais déjà entendu parler de ce problème à la fin des années 80, car une enfant, la fille d'une collègue, avait besoin d'une greffe de moelle osseuse. Faute de donneur compatible, cette petite fille a perdu la vie.

    Pourquoi pas de donneur compatible ? Parce qu'on a une chance sur un million de personnes inscrites. Même dans les fratries il n'y a que 25% de chances de compatibilité.

    À l'époque, la France ne donnait pas assez de moyens financiers pour tester tous les volontaires.

    Je croyais que cela avait évolué... Mais quand j'ai eu connaissance des chiffres cités plus haut, j'ai été effarée : la France a un énoooorme boulot à faire pour rattraper son retard. En avez-vous entendu parler ? Y a-t-il des campagnes de sensibilisation ?

    La Sapaudia est une association qui œuvre pour faire avancer les choses.

     

     

    300 000 contre 7 000 000

     

    Des bénévoles me montrent leur plaquette.

     

    300 000 contre 7 000 000

     

     Toutes mes photos sont de l'an dernier, mais la même manifestation, nommée "La foulée des Lions", organisée par le Lion's d'Argelès-Gazost a eu lieu samedi dernier, avec courses, animations et repas pour finir cette belle journée de promotion.

     

    300 000 contre 7 000 000

     

    Les petits se sont élancés.

     

    300 000 contre 7 000 000

     

    Les grands attendent le top départ de la marche.

     

     

    300 000 contre 7 000 000

     

    La journée se finissait par un repas préparé sur place, à base de produits locaux.

     

    Pas de fioritures, pas de chichi, le but était de faire connaître cette cause et de trouver des sous.

     

    300 000 contre 7 000 000

     

    Vous avez cliqué sur "La Sapaudia"  ?  Vous savez qu'il suffit de vous inscrire. On a surtout besoin de jeunes, car on ne donne que si on est appelé pour un malade en particulier. Il n'y a pas de stock comme pour le sang. Si vous avez passé l'âge limite, vous pouvez agir : parlez-en et faites-en parler autour de vous. Il faut s'inscrire avant 51 ans, et on peut donner jusqu'à 60 ans.

    Je vous ai convaincu ? Alors inscrivez vous ici.

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    En 1969, j'attendais mon premier bébé. Nous habitions en ville et l'Ours se rendait à pied à son travail, dans un grand quotidien régional. Il finissait à 22 heures, et parfois je m'endormais.

    Cette nuit-là, je me suis réveillée vers une heure du matin, ou bien plus, il n'était pas rentré...

    Inquiétude, questionnements, et, allez savoir pourquoi, j'allume la radio. Qu'entendis-je ? Un son étrange : les premiers hommes débarquaient sur la lune. Me voilà rassurée, pensant que le journal faisait une page spéciale et que les employés du soir faisaient des heures sup'.

    Eh non, l'Ours regardait simplement une TV installée pour l'occasion dans la cour de son travail.

    Et pendant ce temps-là une femme que je ne connais pas accouchait d'une petite fille qui se fait appeler Sereine et qui est devenue une copinette.

    Joyeux anniversaire Sereine !

     


    3 commentaires
  •  

    Plein la tête...

    J'ai toujours voté, depuis que j'ai 21 ans car, "de mon temps" on n'était pas majeur à 18 ans.

    Parfois, je doute. Je me demande jusqu’au dernier moment quel bulletin choisir. Il m'est arrivé deux fois de voter contre mes idées et je l'ai regretté pendant cinq ans...

    Pour ces européennes, comment trier parmi les 34 listes en présence ?

    Voter pour mes idées politiques, et penser que nous ne serons pas assez nombreux pour faire un groupe "visible" ?

    Voter écologiste car je pense qu'il faut sauver la planète avant tout, l'homme n'aura aucune chance de survie si on continue comme ça.

    Où est le bon vote écolo ? Ils ne sont même pas capables de s'entendre entre eux. Dans les deux listes il y a des gens que j'estime : laquelle choisir ?

    Plouf plouf Ams tram gram pic et pic et colegram, bourre et bourre et rataplam, ams tram gram pic dam ! Je ne peux même pas faire ça car je n'ai pas reçu tous les bulletins. J'ai encore ce soir pour réfléchir.

    Demain matin dès 8h nous votons. Puis nous rejoignons les copains-copines de rando de l'Ours et...direction les Calanques de Marseille-Cassis pour une petite semaine.

    Un peu de chaleur nous fera du bien car, même si il a fait beau jusqu'à jeudi, il faisait frisquet (6° le matin). Et depuis 36 heures, déluge non-stop.

     


    11 commentaires
  •  

    À la lumière on n'y voit rien, dans le noir on y voit.

    De quoi parlais-je quand j'ai dit ça à l'Ours ? Ce qui l'a fait rire, et pourtant c'était vrai.

    Il y a de ces phrases parfois...

     

    Je me souviens de celle-ci, entendue en septembre 1972 : "maintenant que le jeudi c'est mercredi alors c'est mardi". Il s'agissait du cours de  judo pour les enfants qui avait lieu la veille du jour de repos. Cette année-là on avait changé le jour. La semaine des quatre jeudis avait perdu sa raison d'exister, on était tous complètement déboussolés.

     

    "En descendant, montez-donc, vous verrez le petit comme il est grand" est une citation de la Mère Cottivet qui a été diffusée sur Radio-Lyon de 1927 à 1971. Elle habitait tout en haut de son immeuble qui était situé tout en bas d'une rue pentue.

    J'adore la façon qu'ont certaines personnes de jouer avec les mots.

    Si vous avez d'autres phrases rigolotes, faites-nous partager. La vie n'est pas si drôle, il faut profiter de tout ce qui peut nous amuser.

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique