•  

    Nous vivons une époque difficile. Entre l'économie et l'écologie, il est parfois difficile de faire un choix.

    Pourtant je pense qu'il faut urgemment s'occuper de notre planète.

    Je viens de trouver un moyen de savoir ce qu'ont voté nos députés actuels depuis qu'ils ont été élus : nul besoin d’être écologiste militant pour "bien" voter. Par exemple, dans mon département, la députée "Insoumise" est classée 19ème et le député "Macroniste" est 422ème. Marine le Pen est 405ème, Ciotti 205ème, etc...

    Ce classement permet également de voir l'assiduité des députés aux cessions. Heureusement que les élèves et leurs enseignants sont plus présents !

    Allez, encore une semaine pour réfléchir si besoin. Il FAUT aller voter nombreux pour que cela soit représentatif de la France.

    Je vous souhaite un bon début de semaine.

     

    Comment a voté votre député

     

     

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Bonjour tout le monde,

    L'aveugle et le paralytique, conte de 1792 écrit par Jean-Pierre Claris de Florian, autrement dit "L'union fait la force".

    L'Ours et moi sommes en train de vivre ce genre d’expérience. Il vient de se faire opérer de la cataracte, je souffre encore de mon poignet foulé. Donc, je l'aide pour mettre ses multiples gouttes dans les yeux, et il m'ouvre les couvercles récalcitrants et coupe mon pain.

    Dans quelques jours, c'est le deuxième œil, j'espère que ce ne sera pas le deuxième poignet.

    Et à part ça ? le temps est variable, incertain. Un moment beau, trop souvent moche.

    Pareil pour le jardin. On peut positiver en contemplant les belles floraisons de juin. On peut aussi être négatif en ne remarquant que l'herbe qui se porte extraordinairement bien, et qui pousse comme si je l'avais dopée à l'engrais surpuissant.

    Nous dormons à "l'Auberge du cul tourné" : lui sur le côté gauche sur ordre de l'ophtalmo, et moi sur le côté droit à cause de mon appareil-anti-apnées-du-sommeil.

    Aujourd'hui, on aurait dit le déluge. Drôle de temps pour fêter l'arrivée de l'été. Et subitement, vers 19h la pluie s'est arrêtée et j'ai pu faire un petit tour au jardin. Les fleurs font triste mine : impossibles à photographier, elles piquent du nez vers le sol.

     

    L'aveugle et le paralytique

     

    Les valérianes (centrantus ruber alba), pourtant plantes de murs secs, n’ont pas souffert.

     

     

    L'aveugle et le paralytique

     

    J'ai secoué cette rose pour l'alléger et lui permettre de se redresser.

     

     

    L'aveugle et le paralytique

     

    Les pavots de l'Atlas, trop remplis d'eau, tournent le dos.

    Demain sera un autre jour, et j'espère que la fourmi sera d'attaque pour revenir ici pour de bon. J'ai assez végété, j'ai bien reposé mon cerveau, il faut que je me pousse au c...

    Je vous souhaite une bonne fin de semaine

     

    L'aveugle et le paralytique

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  •  

    Vous savez que j'adore les jardins.

    Un de nos premiers matins dans les Vosges, au petit déjeuner, nos hôtes nous apprennent qu'ils vont aller à un marché aux fleurs pas très loin, dans le très beau parc d'une abbaye. Il ne pleut pas, comment résister ? De plus, ils précisent que, à quelques kilomètres, il y a un autre jardin à visiter.

    Alors, hop ! Lavage des dents, carte routière, et nous voilà partis pour l'Abbaye d'Autrey. J'ai trouvé le marché aux fleurs très intéressant : Ours ravi, car ce n’était que le début de notre voyage, donc je n'ai rien acheté. Et nous avons repris la voiture pour voir l'autre jardin.

    petit aparté : dès l'acquisition de notre maison, j'ai planté un rhododendron, et des amis m'en ont offert un autre. Bien que notre montagne environnante soit pleine de rhododendrons ferrugineux, les malheureux installés chez moi végètent depuis 23 ans.

    En arrivant au jardin de Gondremer, après une épouvantable route forestière (qui sera bientôt réparée par l'ONF avec une grosse participation des propriétaires du jardin), c'est le choc :

    TROP BEAU !

     

     

    Jardin de Gondremer

     

    L'ancien propriétaire, père de l'actuel, a passé plus de 40 ans à organiser l'espace et à constituer des collections, essentiellement de rhododendrons.

    Il a fait creuser une mare, que nous avons trouvée exceptionnelle. Même sans la mare, le jardin ne manquerait pas d'eau, car elle court partout.

     

    Jardin de Gondremer

     

    Jardin de Gondremer

     

    Jardin de Gondremer

     

    Jardin de Gondremer

     

    Jardin de Gondremer

     

     

    Des rhodos, des rhodos, encore des rhodos, mais pas que. Il y a une quantité de plantes qui explosent au fil des saisons. Mais le propriétaire a avoué que ce jardin est encore plus remarquable en mai et en automne quand les feuillages arborent leurs superbes couleurs.

     

     

    Jardin de Gondremer

     

     

    Les sous-bois abritent une grande variété d'arbres et végétaux divers, bien étiquetés.

     

     

    Jardin de Gondremer

     

     

    Jardin de Gondremer

     

    Jardin de Gondremer

     

    Jardin de Gondremer

     

    Jardin de Gondremer

     

     

    Jardin de Gondremer

     

    Le jardin de Gondremer est classé Jardin remarquable. La famille du créateur maintient l’œuvre, mais personne ne peut y consacrer énormément de temps. Regardez sur le site pour connaître les jours et heures d'ouverture.

    J'aurais bien fait un deuxième tour, mais le ciel était menaçant, et nous avons eu tout juste le temps de sauter dans la voiture avant un nouveau déluge.

     

    C'est un super chouette jardin. Bien plus que ça, je pense que de tous les jardins que j'ai visités, c'est celui qui m'a fait la plus grosse impression (avec le Vasterival en Normandie)

     

    Jardin de Gondremer

     

     

     

     

     

    Pin It

    11 commentaires
  •  

    Bonjour à tous,

    Vendredi, profitant d’une belle journée (nous avions presque oublié que ça existait), nous avons fait un peu de ménage au jardin. Même quand on le laisse assez propre avant la neige, c'est toujours la désolation au printemps.

    Pendant que j'ai commencé à nettoyer autour des plantes, l'Ours a tondu. On pourrait presque dire fauché, tant l'herbe était haute.

     

    C'est le printemps !

     

                                      Le muguet était juste à point pour le 1er juin.

     

     

    C'est le printemps !

     

    Dans cet océan de verdure, on distingue le "Boule de neige",  le lilas blanc et la glycine.

     

    C'est le printemps !

    C'est le printemps !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Qui sont ces énormes pucerons laineux, encore jamais vus, qui attaquent mes lupins ?Équipée de mes gros gants, je désinsectise manuellement.

     

    C'est le printemps !

     

    Avant de quitter le jardin, je fais un dernier tour par le petit massif de la boîte aux lettres. Je ne me lasse pas de l'admirer. Sauf que... alors que j'étais en haut j'ai, pour une raison inconnue, basculé vers l'avant, littéralement plongé tête la première dans les heuchères où j'ai perdu mon chapeau, basculé vers l'escalier, et ne suis retrouvée groggy presque en bas après une sorte de roulade sur les marches. Ouille ouille ouille. Petite entorse du poignet gauche, hématomes ou écorchures partout (menton, haut du buste à droite, genou gauche, ).

     

    C'est le printemps !C'est le printemps !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grâce au baume, qui n'est jamais loin de moi, concocté par mon pharmacien j'avais bien moins mal hier, et je pense que je peux conduire aujourd'hui pour emmener une copine aux

    rendez-vous aux jardins. Regardez le site, il n'est pas trop tard pour une sortie.

    Cette année, nous revenons à Bagnères-de-Bigorre. Ce n'est pas trop loin, et nous connaissons bien toutes les deux : nous y avons passé deux fois quatre semaines chacune pour les rééducations de nos quatre genoux. Ça fait du bien d'aller là-bas juste pour se promener et profiter.

    Je vous souhaite une bonne journée.

     

    Pin It

    7 commentaires
  •  

     

     

     Extrait de l'opérette Ciboulette, que je me chantonne depuis deux jours. Dans ma tête, cela vaut mieux qu'avec ma voix, car je chante encore plus faux qu'une mauvaise casserole. Cette opérette, je l'avais vue sur scène à Bordeaux avec Paulette Merval et Marcel Merkès, un couple de vedettes girondines, nés tous les deux en 1920. Je n'ai pas trouvé cet air chanté par eux.

    Donc, je reprends : nous avons fait un beau voyage, nous arrêtant à tous les pas. Il nous fallait bien deux semaines pour aller jusqu'en Alsace et en revenir, toujours sans prendre d'autoroutes à péage.

    Enfin partis de nos montagnes le mardi 14 mai après moult péripéties dues à la mécanique, nous avons traversé le Massif Central, sommes restés une semaine dans les Vosges, deux jours à Nancy, deux en Alsace et sommes revenus seulement mardi dernier. Tout s'est bien passé sauf que nous avons eu de la pluie quotidiennement, sauf pour le voyage du retour. Ce matin, nous voyons enfin le grand bleu.

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

    Le Puy de Dôme à l'aller

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

    La Chaîne des Puys au retour.

     

    A cause de la couleur du ciel, l'Ours grognait et a fait très peu de photos. Dommage.

    Nous avons vu des villes :

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

     

    du Gallé :                                                                                                                

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

     

     des jardins :                                                                                                      

     

    Nous avons fait un beau voyage

                                                                                            

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

    des musées :                                                                                                  

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

    J'ai 661 photos à trier, faites par trois objectifs, autant vous dire que c'est le bazar. Mais presque rien de la première semaine, dommage.

    Et maintenant, notre jardin nous appelle. Ciel dégagé, il faut en profiter.

     

    L'Ours vous offre une campanule de l'an dernier. Il a fait de jolis cadres et m'a demandé de mettre une de ses photos à la fin de chaque article.

     

     

    Nous avons fait un beau voyage

     

     

    Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires