•  

    Bonjour à tous,

    Depuis deux jours, nous avons retrouvé le soleil. Comme les copains-copines de rando de l'Ours vivent tous entourés de montagnes, WhatsApp a fonctionné : nous nous sommes montré nos paysages, faute de pouvoir les parcourir ensemble.

    Voilà, en vrac, presque 24 heures, depuis le coucher de soleil de vendredi :

     

    N'importe quoi

     

     

    N'importe quoi

     

     

    N'importe quoi

     

     

    N'importe quoi

     

     

    N'importe quoi

     

    N'importe quoi

     

     

    N'importe quoi

     

     

     

    N'importe quoi

     

    Bien sûr, beaucoup de ces photos ne sont pas de nous, mais je pense que personne ne m'en voudra de les "emprunter".

     

    Et pour changer du bleu, voilà le résultat d'une séance-photo en solitaire devant un miroir, après plusieurs séances de coupe :

     

    N'importe quoi

     

    D'ici notre "libération", j'aurai le temps de corriger.

     

    Je vous souhaite une bonne journée, beaucoup de patience et d'inventivité pour passer le temps.

    Soyez sages et prenez bien soin de vous.

     

     

     

    Pin It

    9 commentaires
  •  

    Ce matin, l'Ours et moi avons fait une escapade : nous sommes allés à notre maison pour vider les fonds de placards. Farines, médicaments, graines, et quelques broutilles.

    Et surtout, ce qui était le vrai but :

     

    Hors la loi

     

    Nous n'avons rencontré personne, nous n'avons couru aucun risque et n'en avons fait courir à personne. Pourtant nous étions en infraction car aucune case de l'imprimé ne correspondait à notre sortie, qui a duré moins d'une heure. Mais, comme mes genoux commençaient à s'ankyloser, il fallait bien leur apporter un remède.

    Bon, tout s'est bien passé. Nous ne mourrons pas de faim, et nous resterons en forme. On a intérêt, car c'est pas demain la veille de notre libération. En effet, notre région n'est pas très touchée, donc le pic est pour plus tard et la fin se fera attendre. Et comme il est envisagé de faire sortir les vieux en dernier, il va falloir s'armer de patience.

    Je change de sujet pour vous parler santé. Vous vous rappelez la photo du monstre orange plein de dents que je montrais hier ?

     

    Hors la loi

     

    Eh bien, seule Miaou a trouvé, mais c'est un peu triché car on avait parlé de ça au téléphone quelques jours avant.

    C'était un abricot sec de ma bouteille de kéfir. Il y a quelques mois que je connais cette boisson. Ici, toutes les copines de l'Épicerie citoyenne en font et donnent les grains à qui en veut. En effet, ça se multiplie à foison, et ça se donne, donne...

    C'est fort agréable à boire, et c'est très bon pour la santé.

     

     

     

    Hors la loi  

    Pour un litre d'eau, il faut

    - une cuillerée de sucre,

    - une rondelle de citron bio

    - un fruit sec (séché naturellement et non traité)

    - quelques cuillerées de grains

     

    Quand on le prépare, le citron est en haut, et le fruit en bas.

     

     

     

     

     

                                                         Hors la loi   

     

     

     

      Quand c'est prêt, le citron est toujours en haut, et le fruit sec lui aussi est en haut. Et parfois, comme mon abricot, il monte quelques grains avec lui.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hors la loi

     

     

    Je viens de sortir les fruits, et je ne sais pas si vous voyez comme ça pétille bien.

    Ensuite, il faut jouer de la passoire et de l'entonnoir pour transvaser dans une autre bouteille. Puis rincer les grains et recommencer.

    Regardez sur Internet, il y a plein d'explications, ça rassure.

    J'en fais deux litres par jour, et nous adorons ça tous les deux.

     

    Il ne faut pas de beaux abricots orange du supermarché. Ceux de mon épicerie sont marron. Nos figues ont une drôle d'allure, mais elles sont délicieuses. Je n'en mets qu'une moitié. Ça marche très bien avec une datte, ou quelques raisins.

     

    Hors la loi

     

    Le kéfir est une boisson très saine, mais bien mystérieuse car personne ne connaît son origine. Marie-Claire, du blog NI CRU, NI CUIT propose un article très intéressant sur ce sujet.

    Et ça, ce n'est pas hors-la-loi, même si ça devient alcoolisé si on l'oublie très longtemps.

    Pin It

    7 commentaires
  •  

    En cette période oppressante pour beaucoup, un grain de folie ne peut pas faire de mal. Il faut rire le plus possible.

    J'ai les cheveux au carré assez court, avec la nuque bien dégagée. Ça, c'est quand tout va bien. En février/mars, j'aurais dû les faire couper, mais chaque fois que j'en avais l'intention, l'Ours m'accompagnait et, pour ne pas le faire poireauter, je repoussais.

    Jusqu'au confinement... Et là, je me suis dit que je ne pouvais pas rester comme ça. L'Ours refuse de me couper un seul cheveu. Comme je n'ai peur de rien, surtout pour mes cheveux car je sais que ça repousse, j'ai tenté le coup.

    Mais, autant c'est simple avec un miroir à trois faces, autant c'est mission impossible sans cet outil.

     

    Grain de folie

     

    Cette photo mérite une explication. J'ai accroché un miroir sur l'escabeau de bricolage, et j'ai fait ce que j'ai pu.

     

    Grain de folie

     

    Je n'ai coupé que ça, mais ça se voit ! Fou rire bienfaiteur.

     

    Et maintenant je me demande ce que deviennent les copines d'ici, celles que j'appelle "les blondes". Elles étaient toutes très brunes, mais comme elles n'assument pas leurs cheveux blancs, elles font (ou font faire) des couleurs : tout un camaïeu de bruns foncés.

    Ont-elles prévu le stock de teinture ? les achètent-elles ici, ou plus loin, où nous n'avons pas le droit d'aller en ce moment ?

     

    En plus du tricot, de la couture, d'un peu de cuisine, du temps passé devant les écrans, je fais également ceci :

     

     

    Grain de folie

     

    Voyez-vous de quoi il s'agit ?

     

    J'espère que vous vous portez tous bien et que vous continuez à prendre bien soin de vous.

    Pin It

    7 commentaires
  •  

    Il y a deux semaines, les copines de rando avaient la flemme : elles ne voulaient pas faire une grande sortie, mais profiter du soleil à la terrasse d'un restaurant d'altitude à la station de ski de Gavarnie. Je vous ai mis le lien sur les webcams, vous en saurez presque autant que moi, car je n'y suis jamais montée l'hiver. Je devais accompagner le groupe.

    Mais, patatras ! Le premier ministre a parlé le samedi soir, annonçant la fermeture des restaurants, stations de ski etc... Vous savez tous toute l'histoire.

    Alors, les copines ont dit : "on fait une petite balade autour d'ici. Pas d'embrassades, on ne prend pas les voitures, on marche loin les uns des autres, on savoure nos derniers moments de liberté".

    Nous avions rendez-vous à la mairie de notre village, après avoir consciencieusement voté. Et nous sommes partis un peu au hasard.

    Nos pas nous ont guidés vers le village de Viella, celui qui est menacé par le glissement de sa montagne. Hélas pour moi, Viella était vraiment trop près, pour les vrais marcheurs, de notre point de départ.

    Nous sommes montés au dessus du village. Jusque là, j'étais d'accord, car je me représentais bien l'endroit.

    Maaaais, on m'a menti... On m'a montré une grange, soi disant un peu plus haut. Mais il y en avait toujours une autre encore plus haut, et encore une autre.

     

     

    Il y a deux semaines

     

    Le village de Viella tout en bas, et à droite la montagne qui tombe.

     

    Il y a deux semaines

     

    Une idée de la violence du glissement.

     

    Il y a deux semaines

     

    Parmi toute cette grisaille, un drôle de rocher jaune.

     

     

    Il y a deux semaines

     

    Une des granges, perchée tout là-haut.

    Et une autre grange :

     

     

    Il y a deux semaines

     

     

     

    Il y a deux semaines

     

    D'en haut, nous dominions le château Sainte-Marie d'Esterre, où se tiendra une fête médiévale les 8 et 9 août prochains.

     

     

     

    Il y a deux semaines

     

    Et aussi, en plongée, le village où se situe notre appartement, dont on devine fenêtres et balcons.

     

    Et maintenant, en contre-plongée, les endroits que nous avons parcourus, vus de chez nous :

     

    Il y a deux semaines

     

    Agrandissement d'un morceau de la photo précédente : à droite, au dessus du pré vert, la grange la plus haute où "on" m'a fait monter.

     

    Il y a deux semaines

     

    En redescendant, nous avons rencontré des moutons :

     

    Il y a deux semaines

     Je pense qu'il s'agit d'une pâture abandonnée, vu la hauteur(ou la longueur) des herbes sèches. Mais dessous c'est vert.

    Nos chemins étaient aussi raides que leurs terrains, sauf que je n'ai que deux pattes, pas très entraînées.

    Les copains-copines recommencent à rêver de grandes balades. Ce matin, Whatsapp a retenti : dès que ce sera possible, la première sortie sera pour monter à la gare d'arrivée de notre funiculaire. Je ne vais pas manquer ça. Sauf que pour les autres, ce n'est rien, mais pour moi c'est très haut : il va falloir que je m'exerce dans l'appartement.

    Pour le moment, confinement respecté : pour vous aussi ? Vous êtes sagement chez vous ?

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  •  

    J'ai hésité : écrire "où vis-je ?"  ou "où est-ce-que je vis  ?"  Quelle est donc la phrase correcte ? Cela n'a pas d'importance, car je voudrais juste vous montrer les lieux où l'Ours et moi sommes confinés, à l'intention de la famille et des amis qui ne connaissent pas notre nouveau chez-nous.

    Nous sommes au premier étage de cette maison :

     

    Où je vis

     

    L'escalier est sur la droite, mi-extérieur, mi-intérieur. Nous sommes au bord de la route, avec une grande cour pour garer aisément toutes les voitures des habitants, mais l'adresse officielle est "Carrère deths casaous", autrement dit rue des jardins. la rue contourne notre maison, et elle monte, elle monte ! Nous sommes toujours en montagne.

    La porte d'entrée (vitrée) donne directement dans le séjour :

     

    Où je vis

     

    À droite, la cuisine (est/sud-est). Légèrement à droite, la salle à manger, à gauche le salon (sud/sud-est).

     

     

    Où je vis

     

    Vue dans l'autre sens.

     

    Où je vis

     

    Au fond, notre chambre sud/sud-ouest et la chambre/bureau nord/nord-ouest.

     

    Et le clou du spectacle :

     

    Où je vis

     

    Un mur "Marie Claire idées" La vie en green (si vous cliquez sur le lien, vous verrez le secret de fabrication). J'avais acheté les rouleaux en 2018 pour notre chambre dans la grande maison. Mais comme il fallait refaire toute la pièce, l'Ours a traîné...

    Je les ai ressortis du placard, et voilà : on dirait que j'ai fabriqué les couronnes et brodé plein de petits cadres. La couleur du fond est pile celle des murs.

    Cette tapisserie et un canapé VERT sont les seules choses que j'ai voulues pour l'appartement. L'Ours s'est chargé de toute la décoration. Je me suis contentée de l'accompagner dans les magasins, ou de valider ses choix sur Internet. J’adore mon nouveau cadre de vie.

    Nous avons sept fenêtres, réparties sur les quatre côtés tout autour de l'appartement.

     

    De plus, j'ai un long balcon assez large pour contenir quelques pots, une petite table, deux chaise, une chaise longue et un séchoir à linge. la vie est belle, même confinés.

     

    Où je vis

     

    Où je vis

     

    Et, luxe suprême, l'Ours a décidé de m'installer un mur de rayonnages pour "mon bordel" dans la chambre-bureau. La table se rabat, les machines ont leur place en bas des étagères, j'ai transporté presque toute ma mercerie et pas mal de tissus.

    Grâce à ça, la chambre bureau est une chambre d'amis très convenable, avec vue sur jardin.

     

    Si tout le monde était aussi bien logés que nous...

    Et si le sale virus n'était pas là....

     

    Continuez à bien prendre soin de vous en restant enfermés.

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires