•  

     

    Changement d'année, prise de bonnes résolutions.

    Pour moi, la première résolution entraînera toutes les autres. Je sais depuis des mois que 2016 fut une mauvaise année, à tel point que je me crois souvent en 2015.

    Manque de tonus et laisser-aller me pourrissent la vie depuis trop longtemps. Je vais essayer de respecter des objectifs : sans devenir hyperactive, je VEUX m'astreindre à moins rêvasser et à travailler plus. Oh non, pas n'importe quel travail : que du plaisir. Vive la broderie, les petits ouvrages, des petites robes (dont la fameuse noire que je n'ai jamais eue), des bricolages-cadeaux finis dans les temps, et plein de petits billets préparés d'avance pour ne plus rester absente aussi longtemps.

    J'avais lu l'an dernier qu'il faut commencer un ouvrage le premier janvier. Ça y est, le mien était prêt :

    Fin de 2016, vive 2017

    Milieu de l'ouvrage repéré, top départ le premier janvier.

     

    Fin de 2016, vive 2017

    J'avais acheté ce modèle en 2015. Grâce à mes résolutions pour 2017 il est enfin en cours. Et il me plaît autant que le jour où il m'avait fait un clin d’œil sur le stand de passiondescroix.

     

    Hier, j'ai vu encore un chirurgien : je suis sortie de l'hôpital avec une impressionnante liste de rendez-vous. C'est fou tout ce qu'il faut faire examiner et analyser pour passer sur le billard. Et après tout ça, en mars, on me pose une prothèse à mon genou le plus amoché ! Je vais reprendre goût à la vie, youpi !!!

     J'aurai peut-être enfin du courage pour m'appliquer à faire de plus jolies photos au prochain Noël. La station debout m'étant trop pénible, je ne vous montre pas le sapin de mes petites filles sous son plus bel angle.

    Fin de 2016, vive 2017

     

    Pour le 31 décembre, les copines de l'Ours avaient organisé chez l'une d'elles une soirée "participative". J'avais vu sur le net un diaporama de tout ce que l'on pouvait faire avec des bouchons. Pour l'occasion, j'ai eu l'idée de faire creuser des bouchons de champagne par l'Ours, et toutes les filles ont reçu des plantes de ma véranda. J'avais noué un petit ruban tissé marine et doré autour de chaque pot, et je trouvais ça très mignon.

     

    Fin de 2016, vive 2017

     

    Je dois vous avouer qu'il n'y a pas que mes genoux qui sont patraques. Ma tête aussi. Je pense qu'elle ne supportait plus les trop longues heures passées devant des écrans. J'ai eu l’impression que ma perte de sommeil venait un peu de là. Je me rendais compte que je dormais plutôt mieux ailleurs que chez moi, même si j'avais  pas mon oreiller, ou si il y avait trop de bruit ou une chaleur excessive. Ailleurs, je ne regarde ni télé, ni ordi...

    Je viens de faire "abstinence" quelques jours. Je vais dorénavant m'astreindre à consacrer mes soirées et une partie des après-midi à des ouvrages manuels.

    Je vais avoir des début d'après-midi chargés avec tout le retard que j'ai pris !

    Je m'aperçois que la fourmi qui hiberne a presque autant de visiteurs que quand elle est active. Vous n'imaginez pas le plaisir que j'ai eu à faire cette constatation. Vous pensez à moi et je vous en remercie du fond du cœur. J'ai reçu pas mal de gentils messages. Je pense que je devrais faire un voyage à travers la France et faire connaissance avec les copinautes. Et je vous rappelle que j'habite une grande maison dans une très belle région... Et que mon Ours n'est pas mal léché.

    Parmi mes bonnes résolutions, je vais encore une fois devoir rattraper mon retard dans mes lectures et commentaires. J'ai honte quand je vois la constance et la présence de certaines : calendriers de l'avent, messages réguliers, gentillesse, compassion pour ceux qui souffrent ou sont isolés. Je suis pleine de bons sentiments et de bonnes intentions, mais je n'arrive pas à concrétiser. Procrastination, quand tu nous tiens ....

    Maintenant que vous savez tout de moi, il faut que je vous dise que depuis une semaine je me dis au moins vingt fois par jour "alors, tu t'y mets à envoyer tes vœux ? "

    Je vous souhaite donc une très bonne année avec une bonne santé, et le plus possible de moments agréables.

    Souvenez-vous des trois kifs par jour et du bocal. Même quand on croit que tout va mal, il y a du positif : il faut s'efforcer d'en profiter.

     

    Fin de 2016, vive 2017

    En ce moment, c'est la consternation chez les professionnels du tourisme de ma région, à cause de l'absence de neige. Mais ce manque me permet de me réjouir de tout petits riens. Vous voyez ce qui a la forme d'une amande sur la gauche ? C'est un bouton d'hellébore.

     

    Je ne vois pas ça les autres années, car la pousse se fait en secret sous la grosse couverture blanche.

    Et moi, en prévision, je suis toute en couleurs :

    Fin de 2016, vive 2017

     

    Tous mes vœux et plein de bises pour 2017 !

     

     

    Pin It

    19 commentaires
  •  

    Soirée de feu

     

     

    Cette année, le 8 décembre était la 7ème journée internationale contre les grands projets inutiles imposés. Notre association ACTIVAL (dont j'ai parlé ici) ne pouvait que profiter de cette date pour son assemblée générale annuelle.

    Nous avons commencé, pour respecter la consigne internationale, par allumer flambeaux, bougies et fumigènes :

    Soirée de feu

    Nous avions évidemment quelques panneaux parlant des éléphants blancs.

    Soirée de feu

     

    Soirée de feu

    L'association fut créée en novembre 2002 par des habitants du Lavedan choqués par le projet de creusement  d'un tunnel sous le Vignemale. Dès le début, il a été dit "ni ici, ni ailleurs" car ce grand projet est inutile. Les membres fondateurs avaient bien raison, car on constate que le trafic diminue, et partout où des grands projets menacent, les mots d'Actival sont repris.

     

    En début de soirée, on avait remarqué qu'il y avait un écobuage en cours. On devrait dire brûlage pastoral, car le vrai écobuage est une autre technique. Il n'est pas rare que des feux échappent aux hommes. Ce fut le cas hier soir, et en revenant de notre AG, nous avons été impressionnés par l'étendue de montagne en feu :

     

     

    Sur la droite, le léger halo permet de deviner que le feu dévore aussi l'autre côté de la crête. Nous nous sommes arrêtés de nouveau quelques kilomètres plus loin pour avoir un autre angle :

     

    Vous me connaissez ? Je n'avais que mon téléphone, bas de gamme qui plus est, donc photos minables toute la soirée !

    L'incendie continuait aujourd'hui. Un médecin de l'Hôpital de Lourdes fulmine après ces pratiques productrices d'énormes quantités de fumée stagnantes, car il n'y a pas de vent. Pareil en même temps dans le département voisin.

     

    Je commence à émerger après trois jours de super rhume. J'ai sorti toute mon artillerie : vinaigre des quatre voleurs, infusion ail et thym, pipette. Trois jours à somnoler, voire dormir, et à vider toutes les boîtes de mouchoirs !

    Je n'ai pas mis les liens une fois de plus. Si ça vous intéresse, cherchez dans la colonne de gauche ou demandez-moi.

     

    Et maintenant, cap sur Noël !

     

    Pin It

    7 commentaires
  •  

    Trop fortes les filles !

    Il s'agissait bien de "chenilles" de dameuse. Il faut vous dire que chaque année, nous allons voir des copains en cure à Cauterets, et nous allons pique-niquer au soleil. Je vous avais déjà raconté en octobre 2015 comment la montagne est jonchée de pièces détachées tout l'été.

    En octobre 2016, presque pareil, mais pas les mêmes trucs.

    Explications trucmachinchose (1)

     

    Deux escargots métalliques

     

     

     

    Explications trucmachinchose (1)

     

     

     

     

     

     

     

     

     Une dameuse toute nue

     

     

     

     

     

    Explications trucmachinchose (1)

     

    La dameuse et ses pièces détachées

     

    Explications trucmachinchose (1)

    Un trucmachinchose "que je sais pas à quoi il sert".

     

     

    Explications trucmachinchose (1)

    Un autre trucmachinchose qui se trouve, crois-je, à l'arrière de la dameuse, mais dont je ne connais pas le rôle exact.

     

    Pour les "filles des villes et des campagnes", je vous explique à ma façon la différence entre une dameuse et un chasse-neige. La dameuse vit exclusivement sur les pistes de ski, et vous ne risquez pas en rencontrer chez vous. Elle tasse et prépare la neige. Elle est très large et pas du tout adaptée à la circulation sur route.

     

    Le chasse-neige, au contraire, est fait pour pousser la neige qui est sur les routes. C'est un quelconque engin muni à l'avant d'une lame, genre soc de charrue. Ceux que l'on voit chez moi sont des camions à grosses roues et grosses chaînes afin de pouvoir circuler par tous les temps. Vous trouverez ici une page de photos d'engins divers, tous équipés de lames.

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    Domino34 s'est bien amusée à tenter de répondre à une question sur les escargots, et elle m'a demandé d'autres trucmachinchoses à deviner.

    Pour lui faire plaisir, voilà un autre escargot. À vous d'expliquer de quoi il s'agit.

     

    Trucmachinchose

    Pin It

    6 commentaires
  •  

    Sur la toile ou dans les livres, vous trouverez des tas d'informations ou commentaires sur la synchronicité.  Ce terme fut inventé par le célèbre psychologue et psychiatre suisse Carl-Gustav Jung.

    Il y a peu, un monsieur arrive à la bibliothèque de mon village en me demandant "Les Misérables" de Victor Hugo.

    Les grands classiques ne sont pas notre "fond de commerce", alors je les ai regroupés tout en bas de cette étagère :

     

    Synchronicité

     

    Pendant que je regardais si nous n'avions pas cette œuvre en livres de poche, le monsieur me dit "ça y est ". Que me disait-il donc ? Que là, entre la cuisine et le sport, sur l'étagère la plus haute, il y avait deux tomes des Misérable.

     

    Synchronicité

     

    Incroyable ! Vous connaissez ces moments de stupeur ? Comment ces livres qui nous ont probablement été donnés récemment (vu qu'ils sont marqués d'une autre bibliothèque et pas de la nôtre) ont-ils atterri là-haut, et ont été repérés par notre lecteur à un endroit où ils n'auraient jamais dû se promener ?

    Il paraît qu'on peut voir des signes dans la synchronicité. Dans ce cas, cela veut probablement dire qu'il FAUT lire ces livres. D'ailleurs, notre lecteur enthousiaste n'a pas arrêté de faire la lecture à son épouse (qui essayait de lire son propre livre). Elle m'a dit que c'était magnifiquement écrit et toujours d'actualité.

    Je crois que j'ai trouvé mon prochain livre de chevet. Je n'ai jamais lu Les Misérables en entier. Et vous ?

     

    Pin It

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique