• Gravlax

     

    Rien de plus facile à préparer qu'une truite en gravlax.

    Il faut juste respecter le planning :

    J-3 : commander une truite de 3 kgs à la pisciculture pour ceux qui peuvent, ou deux filets de grosses truites pour les paresseux

     

    Gravlax

    J-2 : - aller acheter votre poisson

           - le préparer, le mettre à mariner

    J-1 : retourner le poisson dans son plat (dessus dessous sans défaire l'ensemble)

    jour J : égoutter, trancher, faire les sauces

     

    Gravlax

     

    J'étais persuadée de vous avoir expliqué mon plus grand succès culinaire. En recherchant mon article afin de le recopier pour "Pâtes et potes" en stock, je m'aperçois que je cite souvent ma fameuse truite, mais que les explications sont tout bêtement dans mon traitement de texte, et je les envoie par mél à tous les gourmands qui me les demandent.

     

    C'est une recette tirée d'un très vieux 100 Idées de Marie-Claire. Le thème était « Poisson à la paléolithique »,  et c'est devenu très à la mode.

    C'est absolument INRATABLE, ni le poisson, ni les sauces n'ayant besoin de cuisson.

    Et ça régale TOUT LE MONDE.

    Normalement c'est du saumon car la recette est scandinave, mais depuis 19 ans je fais de la truite des Pyrénées, celle de l'élevage de Lau Balagnas.

     

    Pas de cuisson,

    mais 36 à 48 h de macération

     

    Pour la truite :

    4 c à soupe de gros sel

    2 c à soupe de sucre cristallisé

    1 c à soupe de poivre blanc moulu

    1 bouquet d'aneth

    (à défaut d'aneth frais, vous pourrez en trouver du surgelé, ou du sec)

     

    Sauce jaune aigre-douce :

    Savora, presque 1/2 pot

    jus d'1/2 citron

    beaucoup de sucre glace

    il faut goûter pour arriver à la douceur désirée

    aneth haché

    pas d'autre chose en plus

     

    Sauce blanche :

    un petit pot de crème fraîche (ou une briquette de soja, ou de riz)

    ½ pot de sauce raifort fort (couvercle vert) de la marque Kühne

    ni sel, ni poivre

     

    Et maintenant, au boulot !

     

    Gravlax

     

    On coupe la tête et la queue.

     

    Gravlax

     

    On enlève délicatement les arêtes en glissant le couteau contre la chair. On laisse la peau.

     

    Gravlax

     

    Déposer un filet dans un plat un peu creux (plat à gratin par exemple).

    Mélanger sel, sucre et poivre et les étaler sur le côté chair des filets. Je ne sais pas si vous voyez, mais j'installe mes filets tête-bêche pour qu'ils s'emboîtent bien.

    Recouvrir d'une partie de l'aneth, en l'étalant bien.

    Poser l'autre filet par dessus, chair contre chair.

    Recouvrir d'un film alimentaire. Poser par dessus un petite planche et si possible des poids (paquets de yaourts, beurre, ou autres).

    Mettre au frigo.

    Au bout de 12 h, retourner l'ensemble, le reposer dans le plat, et remettre le tout au frigo.

     

    Gravlax

     

    Mon "jus" est marron, car j'ai mis du poivre noir (panne de blanc) et du sucre roux (je n'ai que du bio qui n'est pas blanc !)

     

    Quand les 36 à 48 heures sont écoulées, jeter le liquide, et essuyer les filets. (opération pas très ragoûtante, mais après c'est beaucoup plus joli !).

     

    Gravlax

     

    Poser un filet, la peau sur une planche à découper, et émincer avec votre meilleur grand couteau, et partant de la queue, et en laissant glisser sur la peau en inclinant le couteau, en essayant de faire des tranches aussi fines et aussi grandes que possible. Équipez-vous d'une bonne pince à épiler, (ou mieux d'une pince spéciale pour poisson).

     

    Gravlax

     

    Gravlax

     

    Les arêtes sont dans le sens de la coupe, d'où l'importance de commencer par la queue, sinon on les coupe en morceaux.

     

    Trouvez quelqu'un pour vous aider à bien disposer vos tranchettes sur un lit de salade verte dans votre plus grand plat plat, où vous poserez aussi vos deux ramequins ou bols de sauces.

     

    Bien sûr, vous avez gardé quelques brins de feuillage frais de votre aneth pour décorer le plat (du fenouil fait l'affaire, ou certaines armoises). Des fleurs bleues font très joli. La bourrache est la plus spectaculaire, le bleuet va bien aussi.

     

     

    Rillettes :  Vous avez fait dans votre frigo la tête et la queue cuites à la vapeur il y a deux jours. Après tranchage des filets marinés, il vous reste les extrémités pas très présentables. Mixez-les un peu, et mélangez à la fourchette avec la chair cuite de la tête et la queue, et des pétales de bleuet si vous avez ça sous la main. Ajoutez un peu de crème, mais ni sel ni poivre.

     

    Le top du top, si vous n'avez pas une trop grande tablée, c'est chacun son assiette et ses ramequins miniatures pour les sauces.

     

    Comme je ne suis pas une blogueuse culinaire, et que je faisais cette recette bien avant les appareils-photo numérique et avant Internet, je suis tellement habituée que je n'avais jamais photographié toutes les étapes. Demain, nous mangeons avec des copains, et je porte "ma célèbre truite", alors l'Ours m'a aidée pour les photos. Quant au plat, que l'on servira... je crois qu'on oubliera encore la photo.

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    11
    Jeudi 9 Mai à 22:05
    CathyRose

    C'est quelque chose que je rêve de faire depuis longtemps, j'en ai déjà mangé et c'était délicieux ! Merci pour la recette.
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    10
    Jeudi 9 Mai à 14:43

    Ta recette est magique et je vais te la piquer.
    Nous ne mangeons ni viande ni charcuterie mais le poisson oui. Alors les recettes me sont précieuses. Merci à toi.

    Je te souhaite une bonne journée

    9
    Dimanche 5 Mai à 16:04

    Bonsoir la Fourmi

    Cette recette a l'air délicieuse , je vais l'essayer un jour si je trouve comme toi une truite fraîche .

    J'ai retrouvé l'ail des ours que j'avais planté il y a deux ans fleuri , une seule fleur mais je pensais qu'il n'avait pas poussé , j'espère qu'il va se ressemer .
    Bises

    8
    Samedi 4 Mai à 09:47

    Merci pour le partage de cette recette, je ne connaissais pas du tout, ça a l'air délicieux.

    Bises, bon week-end

    7
    Samedi 4 Mai à 06:30

    Merci mais l'odeur du Poisson m'est difficile, donc, j'en mange quand on me le prépare et comme je n'aie personne ... ce n'est pas souvent sauf surgelé ... Merci quand même pour ta belle recette !

    6
    Samedi 4 Mai à 06:11

    j'aime préparé ce poisson comme cela ... miam-miam ♥

    5
    Sylvie79
    Vendredi 3 Mai à 23:35
    Et merci pour la recette étape par étape, bien décrite et bien photographiée !
    4
    Sylvie79
    Vendredi 3 Mai à 23:29
    J'en salive car....je sais que c'est délicieux! Et fait avec amour, qui plus est!!!!! Bon appétit et bon repas entre amis demain! Bises
    3
    Vendredi 3 Mai à 21:53

    J'essaierai éventuellement car tu nous la "vends" bien ta truite, elle a l'air délicieuse!

    Bon week end

    Bizzzzz

      • Vendredi 3 Mai à 23:05

        je crois qu'on n'aurait pas dû être fonctionnaires mais...commerçantes ! Qu'en dis-tu ?

    2
    Vendredi 3 Mai à 21:49

    Miam! smile! tongue!biggrin! Joli week-end gourmand! Bise!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :