• Yoga du rire

     

    Quand je vivais près de la civilisation, j'ai rencontré le yoga.

    Durant de très longues années, j'ai pratiqué le kundalini yoga. Je l'adorais. Quand c'était possible, je faisais deux cours par semaine. Mes profs préférés sont partis dans les Pyrénées quelques années avant moi. Je me suis sentie un peu perdue.

    Pour des raisons d'horaires et de temps de transport, j'ai essayé le hata yoga. Je ne sais pas pourquoi, je m'y suis ennuyée. J'ai fait un cours d'essai de yoga iyengar : j'ai détesté, de la folie !

    Arrivée ici, il y a 11 ans, j'ai cherché un cours de yoga, n'importe lequel. Si vous aviez vu la tête des personnes à qui j'ai posé la question !!! Pratique inconnue dans les environs. Au fil des années, j'ai fini par m'apercevoir que, par-ci par-là, des cours avaient lieu dans les établissements thermaux, pour les curistes. Mais les mortes saisons et l'hiver, rien.

    Jusqu'au mois de septembre dernier où Pascale, qui avait déjà ouvert récemment un cours à Luz Saint Sauveur, est venue faire un essai dans mon village. Cette fois-ci, pas du yoga "ordinaire", mais du yoga du rire. Cette méthode a été mise au point par le Dr KATARIA, un médecin indien, dont la femme est professeur de yoga. Le rire est bon pour la santé, pas seulement par son effet psychologique, mais surtout par son action sur le physique. Il est prouvé que le cerveau ne fait pas de différence entre le vrai rire spontané et le rire provoqué sans raison.

    Pendant les cours, on fait travailler tout le ventre, comme avec les respirations et les postures du yoga traditionnel. Le yoga du rire ne demande pas d'apprentissage : il suffit de lâcher prise et d'oser se lâcher.

     Hier, il a neigé, et je comptais rester à l'abri dans mon igloo : j'avais complètement oublié le yoga. Mais l'Ours, qui suit bien, m'a sortie de ma léthargie.

    Il m'a fait le chemin pour que je ne remplisse pas mes bottes de neige :

    Yoga du rire

     

    Il m'a bien dégagé la voiture :

    Yoga du rire

     

    Et je n'avais plus qu'à admirer le paysage :

    Yoga du rire

    J'adore la forêt avec ses arbres enneigés.

     

    Yoga du rire

    Je me suis arrêtée au bord de la route : je m'émerveille chaque fois que je descends, et je me dis que nous avons bien fait de partir vivre dans une carte postale. J'habite plus haut derrière, et je vais au chef lieu de canton en bas, dans le creux.

     

    Je pense que les éclairages solaires ne seront pas très lumineux ce soir :

     

    Yoga du rire

    Et ça me fait rire !

     

    Depuis que je pratique ce yoga du rire, chaque fois que quelque chose m'amuse (surtout quand je suis seule), je ris et je respire, comme pendant les cours. On devrait rire plusieurs minutes par jour, comme pendant notre enfance. Quel dommage que les adultes ne sachent plus respirer "à l'endroit" ni rire !

    Ni bailler, ni s'étirer comme les animaux, ainsi que le dit Sereine dans les commentaires ci-dessous.

     

    hasya-yoga

     

    Si vous n'y connaissez rien en yoga, cliquez sur mes liens (voir plus haut) : l'un ou l'autre ne peuvent que vous faire du bien. Regardez si vous n'auriez pas un cours dans les environs de chez vous.

    Bonne fin de weekend.

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    11
    Mardi 7 Avril 2015 à 22:00

    Merci, je suis très touchée par ce magnifique témoignage que je découvre par "inadvertance".... A très vite fourmi-rieuse !!  ;o))

    Joyeusement.

    Pascale

    10
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 17:58
    Hervé MARTIN

    Surprise !


    Au détour d'une route enneigée au cœur de tes belles Pyrénées : une Yogini pliée de rire...


    J'ai rencontré le chemin du Yoga en 1981 : je ne l'ai plus quitté !


    Bouger, respirer, s'étirer, bailler, exprimer, expirer, évoluer, méditer, lâcher-prise...rire aussi !


    Merci pour la belle philosophie que ton Blog véhicule !!


    Amitiés

    9
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 15:41

    Coucou Fourmi,

    Cet après-midi, je viens vers Toi pour deux raisons :

    la première, l'envie de rire de bon cœur et la deuxième, admirer ton superbe décor de carte postale.

    Bises depuis les vignes sous un ciel gris souris.

    8
    Lundi 19 Janvier 2015 à 14:42

    J'avais vu un reportage a la télé sur cette méthode  ,  en attendant j'essaye de rire  dès que possible et je suis bon public pour cela .happy

    Je suis une tite nana qui adore conduire mais sur la neige waow  je ne sais si je pourrais

    Je déteste encore plus le verglas .

    Vivre dans une carte postale , j'aime cette idée .

    Bizz

    7
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 09:18

    Je crois que si j'habitais dans ce beau pays je n'aurais même pas besoin de yoga!!!

    6
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 08:13
    CathyRose

    Je ne connaissais pas le yoga du rire, mais c'est vrai que rire, ça fait du bien, il y a même une expression qui dit que " ça vaut un bifteck " !!! En tous cas les paysages sont superbes chez toi, et j'adore ton expression " vivre dans une carte postale " !
    Très bon dimanche, bisous !
    Cathy

    5
    Samedi 17 Janvier 2015 à 23:03

    Oui il faut rire mais il faut aussi bailler et s'étirer plusieurs fois par jour. Tous les animaux le font, sauf nous.

    4
    josy15
    Samedi 17 Janvier 2015 à 22:52
    Oh que c'est beau chez toi ! Je fais du yoga traditionnel' le yoga du rire j'en ai entendu parlé ' ca doit être superbe' on en a bien besoin à l'heue actuelle ! Bises
    3
    Samedi 17 Janvier 2015 à 18:05

    Yoga du rire, voilà un programme bien tentant ! C'est bien joli, toute cette neige. 

    2
    andrée
    Samedi 17 Janvier 2015 à 17:28

    Quelle jolie expression "je vis dans une carte postale"

    Merci pour ce petit billet plein de bonne humeur. Ca fait du bien !

    Bises de la Normandie. Andrée la pyrénéenne (par la pensée)

    1
    Samedi 17 Janvier 2015 à 17:19

    Je ne connais pas du tout le yoga du rire, mais c'est très tentant !! tu as raison, on ne rit jamais assez, quand on pense aux fous-rires qui nous prenaient en classe, parfois...

    On perd beaucoup de spontanéité en vieillissant... saisissons donc toutes les occasions..

    Entre parenthèses, chapeau de rouler sur les routes enneigées, j'avoue que je serais paralysée et bien incapable de le faire...

    Bises, belle journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :