• Premier nettoyage

     

    La fin de l'hiver approche, il n'y aura plus de grands froids, alors nous sommes montés au village là-haut. Pendant que l'Ours s'occupait des histoires de robinets et de tuyaux dans la maison, j'ai fait un premier petit nettoyage du jardin. Chaque printemps, c'est la même chose : je trouve un spectacle déprimant.

    À l'automne, je laisse beaucoup de feuillages (et d'herbe) car ça me fait mal de trop ratiboiser avant la neige. Hélas, au printemps, c'est toujours très très moche. Je sais que nous ne sommes qu'en février et que le "après la neige" n'est pas encore là. Je vous en parlais ici. Vous avez vu ? Depuis, j'ai agrandi mes photos, et parfois amélioré leur qualité.

    Hier, munie de mes outils et seulement de mon téléphone, j'ai vu quelques promesses de fleurs.

     

    Premier nettoyage

     

    LE pied de primevères roses.

     

     

    Premier nettoyage

     

    LA première violette, perdue dans un océan de feuillage.

     

     

    Premier nettoyage

     

    UNE fleurette toute floue de daphné

     

    Premier nettoyage

     

     

     

     

    Ce pied de daphné, venu directement de la montagne, contient à lui tout seul beaucoup de fleurs. mais elles sont vertes, et plutôt sous le feuillage.

     

    Et elles penchent vers le bas !

     

     

    Ce n'est vraiment pas spectaculaire.

     

    J'ai également vu 3 perce neige et quelques pâquerettes.

     

     

     

     

     

     

    Mais surtout, j'ai pu me réjouir de voir plein de bourgeons partout, surtout sur nos arbustes plantés ou transplantés l'été dernier. Vivement le mois de juin !

    Je n'en peux plus de voir mon jardin disparaître et souffrir pendant des mois. Je voudrais vraiment qu'on en finisse : je désire vendre ce petit coin de paradis, et acheter une maison avec jardin dans un lieu plus clément, sauf que l'Ours n'est pas prêt à partir...

     

    Pin It

  • Commentaires

    8
    marie-anne
    Samedi 20 Février à 13:51

    Pourquoi penser à une solution aussi radicale....c'est la loi des saisons s i vous avez la force de tout remettre en état quand le beau temps revient, continuez, c'est si joli après... allez, laisser passer ce moment de découragement et attendez le vrai printemps   Courage !!

      • Samedi 20 Février à 18:43

        Merci Marie-Anne pour ce commentaire encourageant, mais c'est plus compliqué que ça : je ne vois pas mon jardin pendant presque 6 mois, alors qu'ailleurs il y a de la verdure et des fleurs. C'est dur physiquement et moralement de ne profiter du jardin (ou de travailler au jardin) que la moitié de l'année, et de ne pas pouvoir cultiver quelques tomates ou courgettes.

        Et la maison... immense et gelée, sans soleil en hiver, un gouffre en chauffage, malgré la chaudière à granulés et le poêle à bûches. Et pas de voisins, bien que nous soyons dans le village. Je supporte de moins en moins l'isolement.

        Le paradis de juin-juillet-août est bien moins séduisant les 9 autres mois.

        Voilà, je suis encore coincée pour un moment !

    7
    Vendredi 19 Février à 14:15

    Coucou,

    Bien je vois de jolies promesses avec les primevères et violettes.
    C'est normal que le jardin soit moche en cette période de l'année. Chez-nous c'est peut-être un peu moins rude que chez-toi mais c'est tout de même rude. Nous avons du jasmin d'hiver et quelques violettes c'est tout.

    Je comprends que cela soit difficile si dans le couple l'un est prêt à partir et l'autre non. Peut-être que ton Ours finira par changer d'idée ?

    Courage et bises des Alpes du Sud

    6
    Jeudi 18 Février à 17:38

    Bonjour la Fourmi

    C'est normal qu'en février le jardin soit " moche " il a subi les rigueurs du froid , du gel mais tu vas en profiter aux beaux jours  .

    Depuis lundi je passe au moins 5 h dans le jardin à ramasser les feuilles mortes que j'avais mises à l'automne pour protéger les plantes mais j'en mets de trop et  maintenant il faut enlever une bonne partie , j'en laisse quand même un peu qui sert de paillage puisqu'on dit que le soleil ne doit jamais voir le sol .

    Je n'ai pas protégé les agapanthes alors le feuillage a jauni et n'est pas beau  alors tu vois on est à égalité .

    Recommencer un jardin ailleurs je ne pourrais pas je comprends que l'ours ne soit pas prêt à partir  vous êtes bien là haut non ?

    Bises

    5
    Jeudi 18 Février à 11:11

    Au sortir de l'hiver mon jardin est aussi assez moche ! J'ai commencé le nettoyage et la taille, ça fait du bien de voir le printemps y pointer le bout de son nez !

    4
    myriam
    Jeudi 18 Février à 09:45

    la nature est encore en " dormance " ! mais je ne trouve pas cela triste au contraire , le jardin se prepare doucement ! 

    si tu savais comme mon petit coin de paradis de Montelimar me manque !! il faut vraiment que je trouve un appart avec une grand balcon  , je ne suis pas une fille de la ville mais voila !!!!!

    bon courage  !

    3
    Jeudi 18 Février à 08:51

    Si ça peut te consoler, la plupart des jardins au sortir de l'hiver offrent un spectacle, je ne dirais pas déprimant, mais plutôt qui invite à retrousser ses manches et nettoyer, nettoyer et nettoyer, et à faire une petite liste de ce qu'on envisage pour dans quelques semaines, quand la pleine saison du jardin sera revenue... 

    Bon courage pour la vente de ton petit coin de paradis, c'est une grande décision... 

    Belle journée, bises

      • Jeudi 18 Février à 08:58

        Je viens de rajouter quelques mots : sauf que l'Ours n'est pas prêt à partir. Voilà où j'en suis : bloquée pour encore un bon moment. Merci pour tes encouragements printaniers, mais je t’assure que, en montagne, c'est vraiment différent.

        Bises ensoleillées

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :