• C'est l'automne

     

    Je me posais des questions, mais j'en suis certaine maintenant : l'automne est là. Hier, profitant d'un temps magnifique, et de ma relative bonne forme physique, j'ai repris mes outils et j'ai entrepris le nettoyage du jardin. Pauvre jardin à l'abandon depuis presque deux étés à cause de mes genoux.

    Il y a de quoi arracher, tailler, déménager... Quand je vois tout ce que fait Marithé chez elle et tout ce qui est à faire chez moi... les bras m'en tomberaient presque (mais j'ai trop besoin d'eux, ils faut qu'ils restent solides).

    J'ai pris l'APN, et je me suis fait quelques photos-souvenir.

     

     

    C'est l'automne

     

    Les feuillages changent de couleur, mais il reste des fleurs.

    Mon amie qui est en cure me dit que mon jardin est très fleuri vu des thermes qui sont en contrebas de chez nous.

     

     

     

     

     

     

     

    C'est l'automne

     

    Pas que des fleurs.

     

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    Je n'aime pas les fleurs jaunes, mais ces helianthus me plaisent bien avec leur couleur citron.

     

    C'est l'automne

     

    J'ai taillé le côté gauche de la spirée : elle passe ainsi du rouge au jaune pour ressembler aux hostas.

     

    C'est l'automne

     

    Il y a de plus en plus de colchiques aux abords de l'appartement.

     

    C'est l'automne

     

    Et le paysage que j'admire depuis la table où je passe beaucoup de temps (repas, couture, ordinateur).

     

     

    Je me disais que j'avais de la chance : l'été n'a pas été sec chez moi, et les plantes se portent bien.

     

    ( Ouverture d'une grande parenthèse :

    Mais, tout en grattouillant mon jardin,  je ruminais sur un sujet qui me fâche. Il m'a été rapporté que je suis considérée, par quelqu'un que je trouve pourtant sympa, comme étant une retraitée nantie, et qu'il est anormal que je conteste les ordonnances Macron.

    Nantie, moi, avec seulement 20 ans de service dans l'administration ? Nantie alors que, habitant à l'époque un village sans cantine et sans garderie pour les petits, j'ai dû rester 15 ans en "disponibilité pour charges de famille" ou pour "convenances personnelles" car je n'avais plus de poste dans mon département ?

    C'était au temps où la méthode Ogino n'était pas fiable, où la pilule ne se délivrait que de façon presque confidentielle, et où les stérilets n'offraient pas autant de garanties que maintenant. Je me suis retrouvée avec trois bébés sur les bras à 25 ans. Mais j'ai préféré rester avec eux, tranquillement, plutôt que de travailler et leur imposer une vie de bousculade à sans cesse courir après le temps. Je trouvais sympa de cueillir des fleurs sur le chemin de l'école, de leur coudre des vêtements, d'avoir le plaisir de cuisiner.

    À 25 ans, on ne se pose pas de questions pour la retraite, on assure le quotidien. Je regarde avec tristesse les jeunes d'aujourd'hui pas plus inquiets que moi pour leur avenir. Les "petits boulots" leur conviennent, ils comprendront plus tard.

    Hier soir donc, la retraitée nantie a sorti ses papiers et s'est livrée à quelques calculs. Je ne fais pas ça d'habitude, car je suis résignée. Quel est le pouvoir d'un retraité ?

    J'ai comparé mes bulletins de pension de décembre 2003 et de février 2015 (je n'en reçois qu'en cas de changement, et le dernier est mal rangé, car ma banque me dit que je perçois actuellement 1,04€ de moins qu'en février 2015, donc pas d'augmentation depuis 31 mois.

    Pas d’augmentation depuis 31 mois, vous avez l'impression que le coût de la vie est aussi stationnaire que ma retraite ?

    Entre décembre 2003 et février 2015 donc, ma retraite de base a augmenté de 17,78% pendant que l'inflation était de 19,6%. Dans le même temps, le pourcentage total des prélèvements (CSG, RDS + CADA créé plus récemment) est passé de 6,70% à 7,40%. Ma mutuelle a, elle aussi, bien augmenté à cause du désengagement de la sécu.

    Il faut que je décrive aussi mes autres revenus, pour lesquels j'ai attendu d'avoir 65 ans, car j'ai plus qu'en les faisant liquider à 60 ans.

    Pendant 3 ans je fus mercière. J'ai juste gagné un stock de fils, boutons, fermetures éclair, etc ... pendant que je cotisais beaucoup pour que le fameux RSI me verse 25,05€ par mois. 25,05 pour 3 ans, ça ferait 250€ pour 30 ans ?

    Pendant mes années de dispo, les allocations ont cotisé pour moi pour le "minimum-vieillesse". J'étais tranquille, mes années ne seraient pas financièrement perdues. Je ne savais pas que le minimum était si minime que ça : pour 12 ans validés, plus quelques heures de travail à temps partiel, je perçois 102,57€.

    Alors, nantis les retraités ? À mon avis, bien moins que ceux qui "jouent" en bourse, qui sont dans la finance, ou qui sont parlementaires.

     

    C'est l'automne

     

    Je re-manifesterai, car le bon air de la montagne ne suffit pas pour bien vivre. Il faut aussi payer les impôts (qui augmentent, eux), du chauffage (la planète se réchauffe, mais les hivers sont toujours longs), de la nourriture (mon climat ne permet guère de cultures pour faire des conserves), et aussi un voyage pour nos 50 ans de mariage l'année prochaine.

    Heureusement, l'Ours a une retraite plus convenable que la mienne. Dans sa branche, il a cotisé à une complémentaire qui lui double sa retraite de base. Mais, qui a travaillé les dimanches et jours de fête, qui a eu des horaires du matin tôt ou du soir tard, qui a eu ses congés d'été n'importe quand entre mai et octobre même quand les enfants étaient petits ?

    Globalement, nous ne nous plaignons pas, mais NOUS NE SOMMES PAS DES NANTIS !

     

    fermeture de la grande parenthèse).

     

     Quand des locataires arrivent, j'ai l'habitude de faire un bouquet pour les accueillir. En ce moment, c'est des amis de très longue date. j'ai opté pour ce que je trouvais le plus joli en vase :

    C'est l'automne

     

    La monnaie du pape épluchée de frais, ornée d'un papillon en tissu.

     

    C'est l'automne

     

    Devinez comment s'appelle ma complice de Croix Rouge (ah, les postes de secours le dimanche, un plan ORSEC en vrai, etc...), de parents d'élèves au collège et de couture ? Nous avons tant de souvenirs communs depuis 35 ans...

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    10
    Dimanche 1er Octobre à 13:11

    On est toujours plus riche que quelqu'un et plus pauvre qu'un autre. Tu n'as pas à te justifier.

    Moi aussi j'ai cotisé au RSI quand j'étais en prof libérale, je ne sais pas ce que cela va me donner.

    9
    Samedi 30 Septembre à 16:13

    Ici aussi l'automne est arrivé ! Ne manque plus que le soleil pour faire jouer les belles couleurs !

    8
    Macha
    Mardi 26 Septembre à 23:04

    Francis PICABIA dit :

    "Ceux qui médisent derrière mon dos, mon cul les contemple !"

    La Fourmi, "keep cool", et jette aux orties ces propos de jalousie révélateurs du mal-être de l'émettrice.

    7
    marie anne
    Mardi 26 Septembre à 08:36

    Je confirme moi aussi votre indignation ! Non tous les retraités ne sont pas des nantis et il faudrait que les médias arrêtent de montrer des retraités entrain de danser ou de voyager ! Ce n'est qu'un fine couche de ces retraités qui peuvent se permettre ces choses, les autres "rament" !!!

    6
    myriam.masselin
    Lundi 25 Septembre à 20:18

    tres joli ton jardin ! et la vue de ta fenetre wouah !! 

    j aime bien ta parenthese !

    etant seule avec le smic et un logement sociale c'est vraiment pas facile tous les jours ! mes je ne dis rien , ma voisine vient d avoir 70 ans et touche 750 e , elle travaille un peu pour s'en sortir malheureusement c'est le quotidien de beaucoup de femmes qui en plus sont seules 

    bonne soirée , il pleut enfin !!nous avons perdu 10 degres en 10 mn

     

    5
    Lundi 25 Septembre à 18:33

    Bonjour la Fourmi

    Ton jardin est bien fleuri et fait plaisir à voir .

    La dernière photo me fait penser à Cilaos mon village à la Réunion  les montagnes , les fleurs il y règne une ambiance que j'aime .

    Merci pour le lien, cela fait plaisir .
    Il faut de temps à autre faire une mise au point et recadrer certaines personnes lorsque cela est nécessaire . Et tu as bien fait .

    Bises

     

    4
    Lundi 25 Septembre à 13:05

    Bien contente de lire ta parenthèse, d'autant que pour moi comme tu sais les parenthèses de la vie, c'est ce qu'il y a de plus important! Et bien ma situation est semblable en tout à la tienne! J'ai choisi de garder mes enfants et de ne pas faire carrière dans l'enseignement! Après pour mettre du beurre dans les épinards , j'ai fait des petits boulots! Et puis me voici à 65 ans avec la même retraite que toi si j'arrive à la toucher en février 2018, tout comme toi pour avoir le mini! Pas plus de 100/120€ par mois! Pierre part en novembre à la retraite, 1200€ de moins par mois sur son salaire! Déjà qu'on n'y arrive pas... Et nous aussi, on aimerait bien faire un voyage en italie pour fêter notre couple! Bon, on est croyant! Je peux te témoigner qu'heureusement qu'Il est là! Bise de jour dans ton joli jardin! Si tu voyais le mien, c'est un jardin de pauvre mais je l'aime beaucoup! A plus et jolie journée! glasses!

    3
    Lundi 25 Septembre à 12:06

    Tu n'as pas besoin de te justifier... tu sais, les chiens aboient, la caravane passe... Tu as le droit d'exprimer ton point de vue, point. Certains passent leur temps à pleurnicher sur l'argent qu'ils n'ont pas, celui qu'ils "devraient" avoir, et à jalouser l'argent des autres, qu'ils estiment souvent "pas mérité"... 

    Tout cela ne vaut pas tripette, comme disait ma grand-mère... ne te mets pas la rate au court-bouillon pour des gens pas intéressants... 

    Ton jardin est très beau, foisonnant de jolies plantes, bravo...

    Bises, belle journée.

    2
    claire
    Lundi 25 Septembre à 11:55

    Les "nantis' sont ceux qui pensent qu'ils ne méritent pas ce qu'ils reçoivent.

    Mais, face à la pauvreté du monde, on est tous des nantis et pourtant certains sont malheureux ... car ils manquent d'amour.

    Il ne faut surtout pas vous défendre : vous êtes nantie parce que vous savez être heureuse avec ce que vous avez.

    La personne dont vous parlez ne peut pas être heureuse puisqu'elle compare et jalouse les autres ...

     

    1
    Lundi 25 Septembre à 11:39
    Beau reportage et beau coup de g... aussi auquel j'adhere complètement. Ras le bol des préjugés. Bises maritimes
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :