• Vinaigre des 4 voleurs (révisions 3)

     

    Allons donc, elle radote la fourmi ? Non, elle répond à la demande d'une copine lectrice. Nous papotions, et je lui disais que je soignais quelque chose avec mon vinaigre des 4 voleurs. Midor me dit: "tu devrais en parler sur ton blog"....

    J'ai déjà fait un article en 2013, je l'ai cité en parlant de ma maison de sorcière, et la dernière fois le 30 janvier 2015.

    Chez vous aussi les liens s'écrivent en bleu. Oui, oui Midor, on révise aussi le fonctionnement d'un blog : si c'est bleu, tu as une main en passant dessus, tu cliques et tu vas direct vers un autre article !!!

    Je fais donc un nouveau billet.

    Il y a fort longtemps que je m'intéresse aux plantes. Si bien que je ne sais plus dans quel livre j'avais lu cette histoire de quatre voleurs qui avaient détroussé les morts lors d'une grande épidémie de peste. Ils n'avaient pas été atteints et le tribunal a proposé de les gracier si ils livraient leur secret. Ils s'enduisaient simplement le corps d'une macération de plantes désinfectantes.

    Sur Internet, vous trouverez des quantités de pages là-dessus. Je vous propose celle-ci qui comporte du texte et quelques recettes.

    Certains ingrédients ne sont pas faciles à trouver, mais la liste des possibles est si longue qu'il suffit d'un peu d'idée pour mettre les bonnes plantes :

    -celles qui sont désinfectantes

    -celles qui sont antibiotiques

    -celles qui sentent fort (souvent les mêmes)

    J'ai fait le tour de mon jardin et de mes placards et voilà comment je procède :

    Vinaigre des 4 voleurs (révisions 3)

    Je redis bien que ce n'est pas LA recette, c'est juste ce que je fais avec ce que j'ai. J'empile dans un bocal de 2 litres, après avoir coupé en petits morceaux :

     

    30 g d'absinthe                                     30 g de cannelle

    4 gousses d'ail                                      30 g de girofle

    30 g d'armoise camphrée                        30 g de muscade

    30 g de lavande             

    30 g de menthe

    30 g de sarriette

    30 g de sauge officinale

    30 g de thym

    30 g de rue (ruta graveolens) rajoutée en 2016

     

    Je complète le bocal avec la quantité nécessaire de vinaigre de cidre, bio bien sûr.

    Si vous utilisez des plantes sèches (je pense à la lavande qui est probablement fanée chez vous), il en faut le même poids que pour les plantes fraîches.

    Laisser mariner tout ça le temps qu'il faut.....

    Et ça sert à quoi ? À tout ce qui fait mal, qui a besoin de soins.

     

    - en gargarisme dans un peu d'eau ou directement en pshitt au fond du gosier en cas de mal de gorge

    - sur les petits bobos dans la bouche

    - sur les petites coupures

    - sur les piqûres d'insectes

    - en "vaccin" anti-grippe : 2 ou 3 c à café par jour dans de l'eau

    - en "médicament" en cas de rhume ou de toux  "       "       "

    - pour se désinfecter les mains

     

    Vinaigre des 4 voleurs (révisions 3)

    Ci-dessus, en arrière-plan, de gauche à droite : le bocal vide que je vais remplir, ce qui reste dans le bocal de l'an dernier, la dernière bouteille entamée et enfin le "pshitt" qui nous accompagne partout (pour les mains quand on a fait les magasins si la grippe circule, en voyage, à la maison, etc...).

    Au premier plan, la cueillette du jour et la balance. Je n'ai pas la notion de poids, alors je vérifie. Ma sarriette se porte mal (l'herbe l'aurait-elle un peu étouffée ?), je n'en ai pas assez, alors j'ai rajouté un peu de calament népéta. Ce n'est pas une science exacte, il suffit de voir les recettes très variées qu'on trouve sur le Net.

    Et ça marche : nous n'avons pas attrapé la peste, la grippe non plus. Pourtant tous les ans on veut nous vacciner car à notre âge... Eh bien, les vieux ça sait faire de la résistance !

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Hier à 17:11

    Coucou Minette : Je te cite : "Si vous utilisez des plantes sèches (je pense à la lavande qui est probablement fanée chez vous), il en faut le même poids que pour les plantes sèches." Il y a un sèches qui doit etre "fraîches", non ?

    Faudrait ... mais encore faut il que je trouve de la rue, absinthe, armoise... chez le pharmacien herboriste, crois tu ?

    Bizzronrons sous une pluie d'orage

      • Hier à 19:17

        Sèches/fraîches : j'ai corrigé, tu avais bien vu l'erreur....

        Pour les plantes que tu n'as pas (ni tes copines), pas de souci : tu ajoutes un peu des autres. Moi, cette année, je n'ai plus de sarriette, tant pis. Comme je le dis, c'est approximatif. Tu mets un max de tout ce qui sent fort, qui désinfecte, est antibiotique, ou a des vertus médicinales. mes "grimoires" disent "camphre" : je n'ai jamais acheté ça, voilà pourquoi je mets de l'armoise camphrée. Ne surtout pas dépenser de sous pour faire faire cette potion-maison.

        Si tu veux des boutures ou des bébés de mon jardin, demande-moi. Tu sais qu'on se voit bientôt.

        Bises d'après orage et d'avant pluie.

    8
    Dimanche 30 Août 2015 à 17:15

    Tu es une savante il faut que je note tout ça.

    Merci "Petite fourmi"

    7
    marie_anne
    Samedi 29 Août 2015 à 08:21

    Je passe par hasard sur votre blog et cette recette du vinaigre des 4 voleurs a fait l'objet d'un sujet dans une émission de midi sur la 5ème chaine. Cela à renforcé mon idée d'en utiliser. Merci

    6
    Samedi 22 Août 2015 à 18:55

    Je ne connaissais pas ce vinaigre des quatre voleurs il me manque l'absinthe et l'armoise camphrée mais je vais essayer de trouver ces plantes lors d'une foire aux plantes  de la Salicaire dans le département 82 près de chez nous .

    Bises

    5
    Vendredi 21 Août 2015 à 09:17

    je connais mais je n'en ai jamais fait, bises

    4
    Jeudi 20 Août 2015 à 13:55

    Une panacée !!

    3
    Jeudi 20 Août 2015 à 13:33

    Comme toi , je connais depuis longtemps mais je ne suis jamais passé à l'action et hop dans mon programme !!! et pour la lavande je vais aller tondre cette de la banque abandonnées du quartier ...

    Bises amiennoises ce jour (quand pourrais je rester chez moi ? LOL)

     

    2
    Jeudi 20 Août 2015 à 12:59

    très intéressant ! j'ai découvert il y a peu les vertus des pétales d lys macérés dans l'alcool pour les petits bobos, grace à un artisan venu faire un dépannage !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :