• Rosalia alpina

     

    Si je vous dis rosalia alpina, ou Rosalie Alpine, à quoi pensez-vous ? À la rosalie, sorte de vélo à quatre roues ?

     

    Rosalia alpina

    (Par Ahunt — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6708082)

     

    Vous pensez plutôt à l'Alpine, célèbre voiture de course française ?

     

    Rosalia alpina

                                                                         photo group renault

     

     

    Eh bien, vous avez tout faux. La rosalia alpina est un charmant coléoptère de la famille des Cerambycidae qui risque perturber les projets de notre mairie.

     

    Voilà l'histoire : nos élus ont l'intention de construire une remontée mécanique pour aller du village à la station de ski. Ils appellent ça "ascenseur urbain", bien que ça doive arriver 250m plus haut, sur un plateau assez préservé et entouré d'arbres. Mais voilà-y-pas que dans la forêt où la ligne doit passer, il y a ces fameuses rosalia qui se plaisent beaucoup dans les forêts de hêtres en montagne !

     

     

     

    Rosalia alpina

     

    Le jour où l'Ours et moi l'avons vue, il y a plus de 10 ans, nous ignorions son importance. Nous l'avons juste trouvée jolie et originale avec sa couleur bleue et ses immenses antennes.

    Si nous avions su, nous  aurions repéré l'endroit exact où elle vivait, et aurions fait un maximum de photos pour preuve. C'était un 29 juillet, alors il n'est peut-être pas encore trop tard dans la saison pour en voir d'autres.

    Je continue mon histoire : pour construire en montagne, le dossier doit passer entre les mains de plein de gens, dont les services de la MRAe (Mission Régionale d'Autorité environnementale) d'Occitanie. Ce sont des fonctionnaires dépendant du Ministère de la transition écologique et solidaire, pas d'affreux écolos empêcheurs de polluer gaiement. Cette mission a donc donné un avis* argumenté, en tenant compte des lieux, de l'environnement et des autres projets. Tout un tas de paramètres entrent en jeu, dont la Rosalie !

    On avait déjà eu une histoire de lézards sur le Tourmalet, de papillons ailleurs, et maintenant la Rosalie (accompagnée du grand tétras et d'autres bestioles que je ne connais pas).

    L'avis est assez mitigé : il demande de recompter et revérifier toute la faune possible à d'autres saisons que celle du comptage initial. Et je ne vous parle pas ici de l'impact visuel et écologique. Elle n'est pas encore construite la remontée !

     

    J'ai copié-collé le texte ci-dessous, vous pensez bien que je ne sais plus écrire le langage administratif.

    * L’avis a été préparé par les agents de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de la région (DREAL) Occitanie apportant leur appui technique à la MRAe et placés sous l’autorité fonctionnelle de son président. Conformément à l’article R.122-7 du code de l’environnement, ont été consultés le préfet de département, au titre de ses attributions en matière d’environnement, et l’agence régionale de santé Occitanie (ARS).

     

    Rosalia alpina

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    8
    Dimanche 21 Octobre à 06:22

    et bien voilà, j'en sais plus maintenant 

    7
    Lundi 17 Septembre à 19:16

    Il faut toujours défendre quelque chose contre l'envahissement du modernisme... fatiguant... mais faut le faire. Cette rosalie est très jolie...

    6
    Dimanche 16 Septembre à 15:46

    C'est un très joli insecte ! Quel beau bleu !

    5
    Jean Louis
    Dimanche 16 Septembre à 12:11

    Elle est magnifique cette Rosalie ! Va t elle nous aider à sauver le funiculaire ? Car c'est clair : Le télémachin Hospitalet Lienz aura besoin de place ! 100 m de la voie du funi vont devoir disparaître au départ et à l'arrivée sur le petit plateau du Lienz il faudra de la place pour la gare d'arrivée ,les vilains tunnels tapis pour les débutants ,les bureaux des écoles de skis ,la future gare du télésiège de l'Ayré (pour péréniser le site !) ouf !! Sans doute un autre restaurant car pour nourrir tout ce monde ,malgré sa bonne volonté ,Louisette n'y arrivera surement pas !! Que va t il rester de ce petit "écrin" de verdure !!

    4
    myriam.masselin
    Samedi 15 Septembre à 23:30

    il faut lutter pour proteger cet insecte , surtout que si j'ai bien compris il y a une autre solution !

    bonne soirée

    3
    Midor
    Samedi 15 Septembre à 16:05

    Il n'y a qu'une solution : compter la faune et la flore pour justifier la non construction ce fameux machin chaise à porteur mais plutôt remettre en service le funiculaire.

    Je serais en meilleur état, je serais bien venu participer au comptage.

    Bon courage

    2
    Isard
    Samedi 15 Septembre à 08:43
    Beau plaidoyer maître Dominique !!!!
    1
    Sylvie79
    Vendredi 14 Septembre à 23:21
    Quel magnifique insecte et endémique peut-être de surcroît !!! Il doit absolument continuer à exister et vivre dans cette forêt de hêtres, sinon la chaine alimentaire aura un maillon manquant!!!! Il me fait penser à l'orphie avec son arête turquoise quand elle est cuite. Quelle originalité ! Préservons la foret et sa faune et sa flore...plutôt que de tout chambouler. Le funiculaire doit être remis en service et fera moins de dégâts....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :