• Le Blob et les insectes

     

    Il y a plusieurs années que nous connaissons (par la radio essentiellement) Audrey Dussutour, chercheuse au CNRS, et passionnée de champignons (non, pas les cèpes, morilles ou girolles de nos assiettes) et de blobs. Ces fameux blogs dont elle parle avec passion, nous ignorions qu'on pouvait en trouver un beau matin dans nos jardins.

    D'où notre surprise de l'autre jour.

     Regarder ici un article sur ces fuligo septica qui ressemblent à du vomi de chien.

    Le premier jour, ils étaient comme ça :

     

       Le Blob et les insectesLe Blob et les insectes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le deuxième jour, un peu tassés, comme de la meringue au café :

     

    Le Blob et les insectesLe Blob et les insectes

     

       

     

     

     

     

     

     

     

    Puis très raplaplas, comme de vieux cacas de chat après quelques averses :

     

    Le Blob et les insectesLe Blob et les insectes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est curieux ces machins-là. Ça pousse très vite, et ça disparait on ne sait pas pourquoi.

     

    Dans mon jardin, j’accueille une très (trop ?) grande variété de plantes, tellement que je n'arrive pas à tout entretenir : tendinites aux deux poignets ! Or les plantes attirent les insectes. Là aussi, la variété est grande.

    Le moro sphinx ne se laisse pas photographier, les libellules non plus. Mais d'autres bestioles prennent la pose pour le plaisir de l'Ours qui s'offre des pauses entre deux séances de travail.

     

    Vous avez déjà pu admirer une chenille de machaon, mais j'ai découvert qu'il y en a deux. Il faut être attentif, car ces demoiselles maîtrisent l'art du camouflage :

     

    Le Blob et les insectes

     

    Une en haut à droite, l'autre en bas à gauche.

     

     

    Le Blob et les insectes

     

     

    Le Blob et les insectes

     

     

    Le Blob et les insectes

     

    Le Blob et les insectes

     

    Celui-ci était au fond de la brouette : 

     

    Le Blob et les insectes

     

    Le Blob et les insectes

     

    Et pour finir, quelques-unes de nos amies les coccinelles :

     

    Le Blob et les insectes

     

     Que les copinettes dont je ne commente rien en ce moment me pardonnent. Je me rattraperai dès que possible. L'an prochain, on ne fera pas ces économies de bouts de chandelle : la vie est trop dure sans Internet. C'est curieux de vivre sans ce réflexe de chercher tout et n'importe quoi, et d'avoir la réponse immédiatement. Nous voilà revenus au temps du bon vieux Quid de l'an 2000 et du petit Larousse illustré.

    Par contre, mes recherches généalogiques sont en panne, et ça me manque.

    Je vous souhaite un meilleur temps que le mien et vous dis à bientôt.

     

     

     Ci-dessous, un commentaire que m'a gentiment laissé Geneviève Tavernier au sujet de mes drôles de trucs du jardin :

    Geneviève T
    Dimanche 25 Juillet à 07:16   Supprimer le commentaire
     

    POur avoir eu la même chose deux années de suite dans le jardin  : Voici la réponse d'une chercheuse du CNRS (dans le domaine des blobs) : "C'est un Fuligo septica, un petit cousin de Physarum polycephalum, et oui c'est un blob.

    Cette espèce produit des spores à l'intérieur de sa cellule et non à l'extérieur comme Physarum.

    Fuligo est inoffensif et dépollue même parfois les sols !" Cela provient de la décomposition du bois, la 1° année il était dans un massif la 2° dans le compost. Voir ma photo ici : https://www.facebook.com/genevieve.tavernier.1/posts/10217586174230413

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    3
    Lalibricole
    Mardi 10 Août à 13:56

    Bon eh bien voilà que c'est bien étrange. Tu  n'as qu'une partie de mon comm...

    Je voulais juste connaître le nom de la bestiole dans la brouette stp. Jolies photos comme toujours.

    Bisous et belle semaine

    2
    Lalibricole
    Mardi 10 Août à 13:54

    Coucou la Fourmi.

    J'avais laissé un commentaire mais je ne le vois pas... Qu'ai-je encore fait pour qu'il disparaisse ???? Je suis impressionnée par le fugilo septica. Je n'en ai jamais vu. J'avais quelque chose qui ressemblait, mais c'était mon Kookie qui avait des problèmes d'estomac !!

    1
    Lundi 2 Août à 08:38

    Merci pour le partage de ces jolies photos...

    C'est vrai, à présent, on a beaucoup de mal à se passer d'internet, très peu de mes amies arrivent à s'en passer... je ne garde le réflexe du dictionnaire que pour vérifier l'orthographe d'un mot ou le Bescherelle pour quelques points de conjugaison, sinon, mes autres recherches, c'est vite le réflexe "internet"... 

    Bonne journée, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :