• Voyage au pays des glaces (1)

     

    Voyage au pays des glaces

    Photo prise en mars 2009, très loin des Pyrénées, sous la même latitude que Bordeaux, mais avec un climat très différent. Je vous explique.

     

     

    Parmi vous, certains trouvent qu'il y a beaucoup de neige, et qu'il fait froid chez moi. En réalité, il ne fait pas très froid malgré la neige. Nous avons des températures beaucoup plus souvent positives que négatives. Et si nous voulons voir autre chose que du blanc, nous prenons la voiture et, en cinq minutes, nous avons roulé quelques kilomètres, descendu quelques centaines de mètres, et nous sommes dans la verdure : tout bourgeonne et les chatons de noisetiers et de saules commencent à éclore.

    Pour nos 40 ans de mariage, l'Ours et moi nous sommes offert quelques jours dans un vrai pays froid, où tout est recouvert de neige et gelé durant des mois : le Québec.

    Nous sommes partis en mars, et dans notre entourage tout le monde s'étonnait "vous n'avez pas eu assez de neige cet hiver" ?

     

     

    Voyage au pays des glaces

     

    Les consignes de Pierre (entendre Piâââ) pour bien se tenir pendant 5 jours de randonnée.

    Vacances pas écolo du tout, mais qu'est-ce que c'était bien ! Dépaysement, accent, vocabulaire, alimentation, etc...

     

    Voyage au pays des glaces

     

    Nous avons "roulé" 30 km sur ce lac. La signalisation plantée sur la glace m'amusait beaucoup.

     

    Voyage au pays des glaces (1)

     

    Un village au bord du lac.

     

     

    Voyage au pays des glaces

     

    Une de nos pistes. les arbres sont le plus souvent des épinettes (sapins) ou des bouleaux.

     

    Voyage au pays des glaces

     

    On cause français là-bas.

    Admirez nos vêtements si seyants, et conçus par des hommes, pour des hommes. D'immenses anoraks recouvrant des salopettes à bretelles. Confortables et chauds, mais pas du tout adaptés pour la pause pipi dans la forêt. Les pistes sont damées, mais pas les abords. On s'enfonce au moins jusqu'à l'aine. La solution ? Tomber la veste et la salopette et soulager sa vessie derrière la dernière moto, en espérant qu'un autre convoi ne va pas arriver.

    Nous avions la chance d'avoir des températures autour de zéro, donc ça allait. Mais par moins trente, comment fait-on ?

     

    Voyage au pays des glaces

     

    La débâcle commençait.

     

     

    Voyage au pays des glaces (1)

     

    Un de nos hôtels, au bord d'un lac. Nous portions nos tenues de cosmonautes, et il y avait un séminaire d'entreprise. Les participants étaient arrivés par la route et avaient des vêtements élégants et des chaussures de ville. Quel contraste avec nous !

     

    Nos chambres étaient loin du bâtiment principal, dans cette jolie construction. Ce paysage me faisait penser aux dunes que l'on voit en Gironde au bord de l'océan, sauf que la neige remplaçait le sable.

     

    Voyage au pays des glaces

     

    De notre fenêtre, on voyait un terrain de sport installé sur le lac.

     

    Voyage au pays des glaces

     

    Et au matin, un arrivage de petits avions munis de skis. C'est très exotique pour nous. La neige on connaît, mais la vie au Québec c'est autre chose.

     

     

    Voyage au pays des glaces (1)

     

     

     

    Voyage au pays des glaces

     

     Pierre nous a montré un trou qu'il avait remarqué quelques jours auparavant, car un peu de vapeur en sortait. Là-dessous dort un ours, un vrai ! Sa respiration a fait comme une cheminée.

     

     
     

    Voyage au pays des glaces

     Certains matins, on pouvait faire le plein à l’hôtel. Elle est mignonne la cuve, non ? Vous arrivez à lire la marque de la motoneige ? Skidoo est devenu le nom commun pour nommer ces engins. À la question "c'est quoi ton skidoo ?" il est commun de répondre "un Yamaha" ou une autre marque.

     

     

    Voyage au pays des glaces

     

    Je ne suis pas allée chez ce dépanneur, car la pente était raide. Seuls les conducteurs de motos sont descendus pour faire le plein. Les passagers ont attendu au coin du bois.

    Pendant nos 5 jours de circuit, nous sommes passés près de plusieurs villages, mais n'en avons visité aucun. Tous nos hébergements et restaurants étaient des pourvoiries en pleine nature. C'était chouette, mais j'étais un peu frustrée de ne pas pouvoir visiter les petits commerces dont on entend parler depuis si longtemps. Je n'ai pas non plus pu ramener de souvenirs.

     

    Voyage au pays des glaces

     

    Le village de Saint-Paulin. Cette étendue plate n'est pas un lac, mais des champs cultivés. Je vous le dis, car la plupart des surfaces planes sans arbres étaient des lacs.

     

    Et maintenant, quelques généralités sur la motoneige.

     

    - Ça permet de voir la nature de près, sur des pistes dédiées où il n'y a pas foule.

    - Le conducteur s'habitue très vite.

    - Le passager souffre. Il doit se cramponner 100/100 du temps à des poignées situées de chaque côté. Si il lâche, je pense qu'il tombe. Il ne voit pas très bien devant, bien qu'il doive absolument savoir où on se dirige (vous saurez bientôt pourquoi). Le casque du pilote lui bouche la vue. Impossible de se tenir au pilote. Impossible de se parler.

    - Si l'envie vous prend d'essayer, prenez chacun votre moto.

    - C'est bruyant.

    - Mais ça fait de super souvenirs, 8 ans après on se souvient de tout.

     

    Eklablog n'accepte que 15 photos par article. Je suis donc obligée de m'arrêter pour aujourd'hui et de continuer un jour prochain.

    À bientôt

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 17 Février à 14:45

    Bonjour Petite Fourmi

    Ce billet me fait très plaisir car nous avons la double nationalité.

    Effectivement l'hiver au Québec c'est quelque chose ! Mais il y a un mais, les maisons y sont si confortables. Nous n'avons pas froid. Tout est fait pour l'hiver ! oui, nous sommes en "habit de neige" comme nous disons pour profiter de l'hiver. La tuque et les mitaines et de grosses bottes. L'hiver c'est beau et il faut le vivre ! j'ai connu jusqu'à -42° et de la neige beaucoup beaucoup ! ...... c'est pour cela qu'ici je trouve qu'il y a bien peu de neige. Par contre nous avons les montagnes.

    Les enfants jouent dehors. Ils reviennent avec de belles joues rouges .....

    Parfois, j'ai la nostalgie ....
    Belle fin de semaine et comme on dit au Québec je t'envoie "un gros bec"

      • Vendredi 17 Février à 15:37

        Bonjour Elisa,

        je pensais à toi qui as vécu là-bas, alors que je n'y ai passé qu'une semaine. Je me sens un peu mal placée pour en parler.

        mais c'est vrai que j'ai adoré, et que j'ai très envie d'y revenir. Vous avez la double nationalité ? Et l'accent qui va avec ? J'ai eu quelques difficultés avec certains mots. On a fini par des gestes (panache d'orignal) ou par épeler (ostie et aulne glutineux).

        Ce qui est bien au Québec, c'est le dépaysement total tout en se sentant comme en famille.

        Je t'envoie des potons (dire poutous) de Gascogne

         

    6
    Vendredi 17 Février à 09:54
    Couleur-Parenthèse

    Ah! C'est super ce que tu nous partages là! C'est fou quand même votre attirance et affection pour la neige mais je comprends tout à fait ce besoin de grand espace et de découvrir d'autres façons de vivre! Moi aussi j'aime beaucoup ce genre de rencontre et de voyage!Bise de jour sous le soleil chez nous avec un peu de gelée blanche ce matin! glasses!

    5
    Vendredi 17 Février à 09:05

    Je suppose que les paysages sont encore bien plus grandioses et la neige plus abondante que dans les Pyrénées?

    Pour compléter ce dépaysement je t'invite à aller voir le film "l'Empereur"...

      • Vendredi 17 Février à 09:25

        L'Empereur j'y pense, bien sûr. Tout comme j'avais été voir "le dernier trappeur" dans les premières semaines où j'habitais complètement ici, en plein hiver.

        Là-bas, c'est très différent : pas de sommets impressionnants, mais des vallonnements et d'immenses étendues sauvages.

    4
    Vendredi 17 Février à 06:38

    Quelle chance de pouvoir faire un tel voyage ! j'espère que vous avez pu faire aussi un peu de tourisme ordinaire, à Quebec, Montréal, etc, parce que, que de la neige...

    Bises, belle journée.

    3
    Vendredi 17 Février à 05:43
    CathyRose

    Bon ton article ne me donne pas envie de découvrir cette région de cette façon, je me sentirais très frustrée de ne pouvoir voir ces petits villages !
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :