• Un drôle de samedi

     

    Samedi dernier, pour changer de ses randos avec de bons marcheurs, ou de la coupe du monde de foot, l'Ours m'a proposé d'aller en voiture faire un tour en Espagne. À vol de vautour, on est à quelques kilomètres. Mais par la route, ça fait un bon bout de chemin.

    Je voulais partir du côté de Saint-Lary par Aragnouet et Bielsa, à l'Est de chez nous, dans notre département (moins de 2 h de route).

    L'Ours avait envie de revoir la célèbre gare de Canfranc, à l'Ouest de chez nous, dans le département voisin ( plus de 3 h de route)

    Nous avons opté, vu le beau temps et la longueur des journées, pour le côté Pyrénées-Atlantiques. Nous voilà partis à 8 heures du matin, par de très jolies routes, dont celle qui passe par St-Christau.

     

    Un drôle de weekend

     

    Vous voyez cette petite route jaune qui va d'Arudy à Asasp ? On a mis un temps fou, car elle est vraiment étroite et pleine de virages. Et nous avons évité Oloron-Sainte-Marie.

     

    À 10 heures nous arrivions sur la RN 134 qui mène au col du Somport. Nous la trouvions étrangement vide, quasiment aucune voiture... jusqu'à ce que l'on comprenne qu'elle était fermée tout près d'où nous étions, fermée jusqu'à midi. Si nous étions passés par Oloron, nous aurions vu des avertissements et nous aurions gagné pas mal de temps.

    N'ayant pas envie d'attendre, nous avons décidé de passer par le col du Pourtalet.

     

    Un drôle de weekend

     

    Il nous fallait remonter la N134 vers le Nord, passer par Oloron, retraverser Arudy, et descendre droit vers le Sud. Sauf que, au niveau de Bielle, venant du col de Marie-Blanque, d'énormes pelotons de vélos se sont trouvés sur notre route :

     

    Un drôle de weekend

     

    Nous avons roulé parmi eux, et des quantités de spectateurs, de gendarmes, et de bénévoles de l'"organización" équipés de gilets fluos et de drapeaux jaunes.

     

    Un drôle de weekend

     

    Pour finir, à la sortie de Laruns, nous avons eu le choix entre la route de Gourette interdite à la circulation, et la D934 parmi les vélos. Nous avons abandonné notre idée d'aller en Espagne quand nous avons su qu'il y avait 10 000 participants à la Quebrantahuesos (casse-os /Gypaète). Ils étaient partis d'Espagne par le Somport et y revenaient par le Pourtalet. Nous avions le droit de prendre la même route que les participants, mais rouler dans les vélos, non merci.

    Qu'avons-nous fait ? Encore demi-tour, mais en direction de Pau, cette fois-ci.

    D'habitude, nous allons à Pau pour faire des achats précis. Samedi, nous allions sans but. Ce qui nous a permis de profiter un peu de cette belle ville. Nous avons pris le petit funiculaire gratuit qui relie la ville basse à la ville haute :

     

    Un drôle de weekend

     

    Photo prise depuis la benne avant le départ. L'autre benne est à l'arrêt dans la gare supérieure. Vous voyez la grandeur de la ligne ?  L'évitement occupe tout l'espace.

     

    Nous avons admiré le très réputé Boulevard des Pyrénées :

     

    Un drôle de weekend

     

    C'est une très jolie, et assez chic, promenade qui offre une vue imprenable sur les montagnes.

     

     

    Nous avons déjeuné Place Royale :

     

    Un drôle de weekend

     

    Et nous sommes rentrés chez nous en nous disant que, la prochaine fois que nous sortirons, nous demanderons à Bison Futé ce qu'il y a sur notre parcours.

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    7
    Samedi 30 Juin à 15:52

    Bonjour la Fourmi

    Beaucoup d'imprévus, de changements de route et beaucoup de vélos .
    Vous avez bien fait d'aller à Pau une ville que j'aimerais bien visiter .

    Bises

    6
    Samedi 30 Juin à 13:33

    En résumé : balade en voiture.

      • Samedi 30 Juin à 13:57

        Eh oui. Mais tu sauras bientôt ce qu'on a fait le lendemain.

    5
    Samedi 30 Juin à 06:22

    Quel courage de faire autant de route par une chaleur pareille...

    Bon week-end, bises

      • Samedi 30 Juin à 07:07

        Dans nos montagnes, il y a de l'air frais. On n'a pas l'impression d'étouffer.

    4
    Sylvie79
    Samedi 30 Juin à 00:39
    Quel périple plein de péripéties !!!!
    3
    Vendredi 29 Juin à 17:17

    Une belle promenade, pleine d'imprévus, c'est comme ça que la vie est intéressante, même si parfois on perd patience...

    En tous cas le récit me fait sourire, grincer des dents avec vous, et admirer cette ville de Pau dont j'ai souvent entendu parler...je crois que j'aurais aimé ce "voyage" en funiculaire...je n'en avais jamais vu d'aussi court!

    Bonne soirée

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :