• Tous ces kilomètres...

     

    Tout d'abord, je plante le décor. Voilà une partie du département des Hautes-Pyrénées où je vis.

    Tous ces kilomètres...

    Carte D65 IGN

     Vers le haut à gauche, la ville au nom illisible, c'est Lourdes. Les grandes parties blanches qui recouvrent presque toute la carte, c'est la montagne.

    Mon village est sur la route horizontale au milieu de la carte, dans la seule vallée habitée orientée est/ouest des Pyrénées.

    Montagne, peu d'habitants, services publics en diminution.

     

    Je vous disais que ma poste a fermé. Voilà l'avis de passage du facteur trouvé dans la boîte aux lettres un jour où nous étions absents :

     

    Tous ces kilomètres...

    On peut avoir notre colis cet après-midi (appréciez la durée de l'horaire d'ouverture), ou après-demain (l'après-midi, alors que nous descendons en général le matin pour le marché et les consultations médicales). Et demain ? On a bien lu et relu : le paquet étant arrivé un samedi, où et quand le récupérer ?

     

    Je vis où ? Loin de tout, en bas de la carte ci-dessous :

     

    Tous ces kilomètres...

     

    Si je suis pressée pour mon colis, je descends 19km de route de montagne, car mon colis est descendu à Pierrefitte (descendu en altitude, mais c'est au nord, car nous vivons à l'envers, on monte chez nous, et on descend à la ville).

    Si je suis moins pressée, mon colis sera remonté à Luz-Saint-Sauveur, ce qui est beaucoup moins loin. J'aimerais qu'on m'explique pourquoi mon colis redescend dans la plaine, avant de remonter dans ma vallée.

    Mais je n'aurai jamais mon colis à l'agence postale de mon village.

    Comme je suis honnête, je dois avouer que je peux, si je ne rentre pas trop tard de ma sortie, demander par Internet, avant minuit, qu'il me soit livré chez moi, le jour qui me convient.

    Je demandais à mon facteur une explication sur cette balade des colis. Il m'a expliqué bien plus curieux encore : si je poste quelque chose dans n'importe quelle boîte aux lettres d'un village de cette carte, pour n'importe quelle adresse DANS cette carte, mon courrier partira à Toulouse où il sera trié et renvoyé chez nous.....213kmX2, et encore je ne sais pas où est le centre de tri (peut-être de l'autre côté de la ville).

     

     

     

    Tous ces kilomètres...

     

     

    Voilà un autre exemple de km inutiles. Une copine veut rendre visite à un prisonnier politique ( un étranger libérable depuis 1999, mais maintenu en prison par la France, malgré deux décisions de justice favorables à sa libération ).

    Enquête de gendarmerie, normal dans ce cas.

    Mais elle doit se rendre où ?

    Non pas à Argelès où elle vit, et où il y a une gendarmerie, mais à Cauterets à  16 km.

     

     

    Vive le service public de PROXIMITÉ.

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    6
    Dimanche 6 Janvier à 17:52

        Et ds ma région d'adoption,c'est la même chose .Mais tu vois mon boulet lui ,même s'il part a 60 kms,il me harcèle!

    Changer mes numéros?Mais pourquoi est ce à moi d'être "emmerdée"?Mais quand un doc va se décider a soigner sa bi- polarité ?

     Je ne mange pas de galettes,je ne suis pas sucré et je mange très peu .Là j'étouffe .

    Bisous ma fourmi des montagnes !Tu veux que je te tricote des chaussettes?

    5
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 11:59

    De 15h30 à 16h00 !!!! Et bien il ne  faut  pas être nombreux car sinon quand ce sera ton tour, il sera 01 et ... trop tard. Du très grand n'importe quoi.

    4
    Vendredi 14 Décembre 2018 à 06:41

    et bien dis donc ... c'est le monde à l'envers avec le service public

    merci qui ?? merci le gouvernement lol

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 15:37

    Même chose ici... un colis, dans le même département, peut très bien être trié ailleurs, voire descendre sur Bordeaux pour remonter ensuite... on croit rêver...  diminution des centres de tri locaux, courrier qui arrive plus tard (le temps de remonter, sans doute...), allongement des tournées des facteurs,  (pour éviter d'embaucher), comme il est dit souvent dans ces cas-là, "optimisation missions-moyens", en fait, demander aux gens de faire plus en moins de temps, avec moins de personnel...

    Sans compter les bureaux de poste annexes qui ferment, etc.

    Pour embaucher moins d'inspecteurs du permis de conduire (catégorie A, donc plutôt bien payés), ils font passer le code, etc...

    Logique qui nous échappe...

    Bises, belle journée

      • Vendredi 14 Décembre 2018 à 16:29

        Dans ma jeunesse, une lettre postée à Bordeaux le matin arrivait l'après-midi : le facteur faisait 2 tournées.

        Maintenant, tout est modernisé, automatisé, et il faut 2 jours : c'est le progrès !

    2
    Jeudi 13 Décembre 2018 à 10:28

    J'ai juste envie de dire pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

    Bonne journée à vous

    Bizzzzzzzzz de la ville où il y a un bureau de poste mais pas de distributeur de billets... donc il faut faire 1 km vers la ville voisine si on veut des espèces...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :