• Sapinière

     

    Il y a ici plein de ces arbres que l'on appelle communément sapins. Leurs vrais noms sont plus compliqués que ça et leurs variétés sont nombreuses. On verra ça plus tard dans un chapitre "botanique".

     

    Sapinière

     

    Pour le moment, c'est de sapins faciles à cultiver en intérieur qu'il s'agit.

    Il y a quelques jours, chez Milou, j'ai vu les explications, très bien faites, de ces sapins qui m'intriguaient depuis des années.

     

    Sapinière

     

     

    Youpi, me dis-je, pas besoin de chercher.

    Alors, c'est parti !!! et c'est parti trop vite ... Je suis habituellement assez adroite de mes mains, mais là, trop confiante en moi, je n'ai pas TOUT bien relu avant de démarrer.

    Je pense très fortement aux fuseaux de lavande. Rien à voir dites-vous? Mais si, mais si. cela semble tout simple avant, très compliqué pendant qu'on fait le premier, et beaucoup plus facile pour les suivants.

     

     

    Pour info, mon modèle mesure 22 ou 23 cm de hauteur, et pareil en largeur.

    Les angles du haut, ça va.

    Mais les autres sont un peu trop pointus, donc difficiles à retourner et à remplir.

    Et ma base est courbée, c'est une erreur: ils ont du mal à tenir debout.

     

     

    Il vous faut 4 fois la même pièce pour chaque sapin. Je vous conseille de ne pas tailler plus de 2 épaisseurs en même temps, et de repartir du patron à chaque fois. N'hésitez pas à dessiner les contours à la craie. Cela vous facilitera la tâche pour la couture.

    Vous les assemblez 2 par 2 endroit contre endroit, en laissant une grande ouverture dans le bas. Jusque là, ça va.

    Il faut suivre soigneusement les contours, opération un peu délicate, car c'est tout en courbes. Vous crantez et taillez les pointes.

    S'il est écrit de cranter, c'est qu'il faut vraiment CRANTER, autrement on n'aura PAS un joli sapin (je ne l'avais pas fait, j'ai compris). À ce moment, vous vous apercevez que les ciseaux adaptés et le bon éclairage sont indispensables. (j'ai coupé plusieurs fois le fil de la couture)

     

    Sapinière

     

     

    Maintenant, vous les retournez, et vous vous appliquez bien pour avoir de jolies pointes.

    Vous arrivez enfin à l'étape presque finale. Il faut superposer vos 2 parties, c'est à dire 4 épaisseurs de tissu, et les coudre au milieu: voilà le tronc de votre arbre. Milou dit que vous avez les pages d'un livre. Attention en piquant la pointe, c'est un peu délicat.

    SapinièreSapinière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Regardez bien la photo de droite: entre les deux épingles, j'ai plié les marges de couture. Ainsi, on peut faire la couture du "tronc" jusqu'en bas, et la finition sera facilitée.

    Ce n'est qu'à ce stade que j'ai enfin compris toute la logique de la choses. (comme j'avais démarré sans tout bien relire, j'ai assemblé avant de retourner... donc j'ai décousu et recommencé)

    Il ne reste qu'à bourrer chaque quart d'arbre le plus soigneusement possible.

    Cette opération est magique: on voit le volume se créer.

    Un conseil: préparez-en plusieurs dans la journée et faites vos remplissages en suivant distraitement quelque bêtise à la TV.

    Epinglez bien les fentes et finissez par une petite couture discrète.

     

    Sapinière

    Et voilà les premiers bébés de ma sapinière de Noël, à l'abri de la neige.

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    5
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 22:21

    Je les trouve plutôt réussis, j'ai agrandi ma sapinière aussi... ils partent vite chez les copines, ces sapins!

    Bonne idée d'être venue répondre à ma devinette, comme ça je rends la visite, avec un grand plaisir.

    Bon courage pour la neige... brrrrrrrrrrrrrr heureusement qu'il y en a peu chez moi...

    Bonne semaine

    Milou

    4
    Samedi 23 Novembre 2013 à 09:42

    jolis sapins! ceux là bien au chaud!

    3
    Jeudi 21 Novembre 2013 à 19:52
    Miaou Isabelle

    Bien voila un ouvrage ... pour Noel 2014 ? plus facile avec tes explications : tu as " essuyé les platres" :).

    2
    domino34
    Mercredi 20 Novembre 2013 à 19:14

    tu es qd même bien placée pour savoir que dans la nature tout n'est pas droit non ????!!!!!  lol ils sont tout mimis tes sapins !!!

    1
    Mercredi 20 Novembre 2013 à 13:27

     Oh, j'en avais fait il y a longtemps, de ces petits sapins, il y a avit un modèle dans un des premiers bouquins de patch que j'avais acheté ! C'est mignon, et au moins ça ne perd pas ses aiguilles dans les tapis !! Ta sapinière est ravissante. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :