• Quelles vacances !

     

    Je ne sais plus quoi vous dire à part qu'il neige, qu'il a reneigé, qu'il a plu et replu, qu'il va encore pleuvoir et encore neiger. Au village, nous avons eu 1,50m en trois jours au début du mois, ça s'était un peu tassé, mais il en est encore tombé aux environs d'un mètre.

     

    Mon décor depuis ma véranda il y a trois jours :

    Quelles vacances !

     

    Par chance pour l'Ours, il a eu de la main d’œuvre supplémentaire. Faute de pouvoir faire travailler ses jambes sur les pistes, le cousin a musclé ses bras :

    Quelles vacances !

    De l'autre côté :

    Quelles vacances !

     

     

     

    Toutes les stations de ski des environs furent fermées, les routes parfois coupées (avalanches, éboulements ou simples mesures de sécurité), mais vous le savez déjà par les infos. Ils (les journalistes parisiens) ne parlent des Pyrénées que pour en dire du mal.

     

    Les vacanciers se sont succédés à la maison. Je passe mon temps dans les lessives. Ce n'est pas trop fatigant avec la machine à laver, mais pas bien passionnant de vous montrer mes draps sur les cordes à linge au 2ème étage. J'en suis à 17 lits. Évidemment, je n'ai pas 34 draps, alors nos invités profitent de tentures qui changent au fil des jours :

     

    Quelles vacances !Quelles vacances !

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mes draps sont en accord avec les noms des chambres, donc c'est parfois bleu (campanules), dans le rouge (framboises), bleu et jaune (gentianes), variable (pavots).

     

    Nos petits cousins sont venus avec des amis : ils n'ont même pas pu admirer notre paysage tellement le temps a été pourri.

    Tout le village a fait son possible pour proposer des animations aux vacanciers désœuvrés : cinéma gratuit, ouverture de la bibliothèque, des expositions, jeux géants, Thermes, etc...

    Finalement, tout s'est bien passé, et les touristes ne semblaient pas mécontents. Les plus courageux ont découvert les raquettes. Leurs circuits les emmenaient en face des coulées de neige, et ils ont ainsi bien compris pourquoi on était obligés de fermer les pistes. Quand on voit ça en vrai, ça rend raisonnable...

    Ce matin, en revenant de faire quelques courses, j'ai entendu un drôle de bruit. Après avoir compris ce qui se passait, je suis revenue faire quelques photos qui, comme d'habitude, ne sont pas terribles. À ma décharge, il pleuvait et j'étais sous mon parapluie :

     

     

     

     

    Quelles vacances !

    Une petite avalanche est descendue il y a quelques jours de la rive droite du torrent, et a atteint la rive gauche. Si on avait laissé cette masse sur place, la moindre coulée de neige serait passée par dessus et aurait envahi le parking, la route et éventuellement les bâtiments d'en face. Tout l'espace vide était comblé par de la neige compactée et quelques arbres arrachés au passage.

     

    Quelles vacances !

    Cet homme avec sa pelle a tout dégagé. Nous étions quelques spectateurs admiratifs, très impressionnés par son savoir faire, et conscients du danger.

    Nous espérons seulement que cette neige (plus abondante en altitude, évidemment) fondra tout doucement au printemps et ne provoquera pas une autre catastrophe comme en 2013.

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    13
    Lundi 2 Mars 2015 à 21:48

    Tu vois quand je vois ça, j'aime ma Bretagne. Ok nous n'avons pas de grandes chaleurs (ce qui est aussi bien) mais nous n'avons pas de grands froids non plus. Les extrêmes n'existent pas ici. C'est une sécurité.

    Tu sais les journalistes sont tous persuadés que la France c'est paris, donc sans une catastrophe les régions n'existent pas.

    12
    Lundi 2 Mars 2015 à 19:32

    Tu es bien courageuse la belle hôtesse! Cuisine, lessive et accueil, voilà de quoi faire avec la neige en prime!!!

    Chez nous, il est arrivé des épisodes neigeux intenses mais cela ne dure pas! Je ne pourrais pas vivre en haute montagne!  oops! A+!

    11
    domino34
    Lundi 2 Mars 2015 à 09:54

    eh be !!!!!!!!!!!!!  pour de la neige c'est de la neige !!!!  j'ai vu aux infos que Gazost était coupé du monde car le glissement de terrain a coupé la route.............Mais tu as raison de faire de la bonne pub pour tes Pyrénées car c'est une magnifique région qu'il faut découvrir à tout prix. L'esprit de village qui règne dans ton village  a certainement bien permis de passer de bons moments puisqu'ils étaient privés de ski. J'aime le petit cinéma.

    10
    Dimanche 1er Mars 2015 à 14:09
    josy15

    souhaitons en effet que la neige fonde doucement, bises

    9
    anrée la pyrénéen
    Dimanche 1er Mars 2015 à 13:22

    Bonjour courageuse Fourmi.

    Ces photos sont parlantes et vraiment il faut que vous ayiez du courage.

    Bien sûr on voit cela aux infos. Mais là tes photos ! incroyables.

    Vivement le printemps...en douceur et en fonte douce pour qu'il n'y ait pas de souci;

    Tu sais combien j'aime les Pyrénées, et il faut dire à tous combien elles sont belles;

    Je te fais plein de bises.

    Andrée.

    8
    Dimanche 1er Mars 2015 à 11:03

    Des images qui montrent bien la quantité de neige , c'est très impressionnant l

    Heureusement qu'il existe des engins pour prêter mains fortes car les bras ne peuvent tout faire dans ce cas là .

    Je regarde les infos, il est vrai qu'on ne peut les rater .

    Bon dimanche à toi .

    Bizz

    7
    Hélène
    Dimanche 1er Mars 2015 à 09:50
    Bon courage !
    Je me demandais aussi comment vous alliez car les infos que j'ai entendues semblaient assez catastrophiques.
    Je ne sais pas si c'est partout mais de mon côté aussi, je n'ai jamais vu autant d'eau tomber du ciel que cet hiver, ce qui n'est pas drôle non plus quand on vit en camion. Espérons que les températures remontent progressivement. On vous embrasse.
    6
    Dimanche 1er Mars 2015 à 09:24

    Bon courage !

    5
    Dimanche 1er Mars 2015 à 08:27
    CathyRose

    Oui c'est vraiment impressionnant toute cette neige ! En espérant en effet qu'elle ne fondra pas trop vite, ce qui provoquerait de nouveaux dégâts ! Tu as été bien courageuse, ce n'est pas de tout repose de recevoir du monde !
    Très beau dimanche, bisous !
    Cathy

    4
    Dimanche 1er Mars 2015 à 08:12

    Très impressionnant !! Bises, bon dimanche.

    3
    Dimanche 1er Mars 2015 à 00:39

    Que de neige, et que de draps, j'espère que tu ne repasses pas, car c'est un travail de titan.

    Chez nous c'est plutôt la pluie, ça n'arrête pas, on ferme les volets de bonne heure pour ne pas voir toute cette pluie, tout est délaver.

    Bisous à bientôt, bon dimanche

    2
    Macha
    Dimanche 1er Mars 2015 à 00:32

    Oui, souhaitons que la fonte des neiges se fasse lentement pour éviter les débordements intempestifs.

    Ces photos témoignent en toute authenticité des réalités du quotidien d'un village montagnard, à ce titre elles ont la dimension d'un mini-reportage informatif. Merci pour ce partage.

     

     

    1
    isa miaou
    Dimanche 1er Mars 2015 à 00:25
    Que te dire ? Bisous a tous ceux qu'on connais.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :