• Passages au jardin

     

    Avril, c'est le printemps chez moi.

    Il y a deux semaines, entre deux balades sur les routes de la région, j'ai fait un petit point sur l'avancée de mes plantes, histoire de me rassurer.

     La neige n'a pratiquement rien cassé cet hiver, je n'ai pas eu de spectacle de désolation, comme certaines années où je retrouve des quantités de branches qui pendouillent lamentablement : chaenomeles, viburnum, rosiers, saule crevette, hydrangeas, etc...

    Avril, c'est aussi la neige de ce fameux printemps : elle est particulièrement lourde et tombe pile avec la saison de MES jonquilles. Chaque année, je stresse un maximum. Il y a plus grave que ça dans la vie, mais mes jonquilles, c'est la joie de vivre qui éclaire ma véranda pendant des semaines. Avec la fraîcheur ambiante (fréquemment entre 1 et 3° ) elles se conservent très longtemps ! Il faut noter que les plus grandes ont eu la sagesse de rester en boutons le plus longtemps possible.

     

    Passage au jardin

    Une touffe de petites

     

    Passage au jardin

    Une touffe d'encore plus petites. Toutes ces petites sont fanées maintenant, mais les grandes sont encore très jolies.

     

    Passage au jardin

    Pulmonaire sauvage que je laisse prospérer, appelée ainsi car les taches blanches de ses feuilles rappellent les poumons, et...elle soigne les voies respiratoires.

     

    Passage au jardin

    Pour la première fois depuis 15 ans, mon laurier sauce ne perd pas ses feuilles. Elles sont habituellement grillées par la neige, se dessèchent et tombent.  Dimanche, j'ai vu un producteurs de bonsaïs. Il devrait venir ici, car j'obtiens des nains sans peine :  il a 15 ans ce petit laurier, et je ne l'ai pour ainsi dire jamais taillé.

     

    Mes rase-mottes bleus dont je vous parlais le 25 avril 2014, étaient tous de retour avec de l'avance. Je vous présente ci-dessous les puschkinias qui manquaient cette fois-là :

     

    Passages au jardin

    Ils sont très discrets, d'un joli bleu très pastel presque blanc, avec des veines bleues très distinguées. Mais si petits et éparpillés que j'en avais regroupé quelques-uns dans une vilaine jardinière.

    Ils sont bien ressortis cette année. L'un d'eux s'était égaré au milieu de l'herbe. J'ai voulu le déterrer, mais son bulbe était trop profond :

    Passages au jardin

    Depuis l'an dernier, j'ai un nouveau rase-motte bleu qui s'appelle buglosse (ou anchuse), et qui est de la famille des borraginacées qui  comprend tant de fleurs bleues.

    Celle-ci est chère à mon cœur, car je l'ai prise dans le jardin de ma seule copine d'ici, et la pauvre n'est pas encore remise d'un AVC très grave qui l'a touchée il y a un an.

    Passages au jardin

     

    Passages au jardin

    Quelques bourgeons, boutons ou pousses.  Je partage avec vous une partie de mes joies, car l'Ours est incapable de se réjouir avec moi devant la végétation renaissante.

     

    Isa-Miaou fait toujours des salades joyeuses.où elle mélange des tas de bonnes choses. Moi, je fais des crudités ordinaires où je rajoute simplement ma cueillette du jour :

    Passages au jardin

    Là, c'était chou, plus deux cuillerées de lentilles et graines de sarrasin germées, et primevères, violettes, pulmonaire et quelques pétales de pissenlits.

    Hier, endives (j'aime ça, mais il faut avouer que ça n'a ni beaucoup de goût, ni beaucoup de couleur) auxquelles j'ai rajouté des fleurs, de jolis radis ronds rouges émincés avec leurs feuilles, de la ciboulette et les fanes d'un très joli vert de petits navets qui commençaient à pousser.

     

    Passages au jardin

    C'est moi qui suis joyeuse quand je reviens avec ma récolte.

     

    Hier, grande journée ! Nous avons attaqué le nettoyage du jardin ! L'Ours a ressorti la tondeuse. Je me suis dépêchée de cueillir des pâquerettes pour faire mon célèbre gâteau.

    Passages au jardin

     ( J'ai mélangé farine de riz et farine de maïs bio presque locale, et remplacé la levure par du bicarbonate. )

    En faisant ma cueillette, je m'interrogeais : on voit les pâquerettes blanches, mais c'est faux. Il y a beaucoup de rose, voire de grenat. Et de m'interroger sur le pourquoi. Quelqu'un est-il plus calé que moi ? La couleur me semble n'avoir aucun rapport avec la grosseur ni l'état de fraîcheur...

     

     

    Passages au jardin

    Passages au jardin

    Les mêmes vues de face et de dos. Mes photos sont très moches, mais trop tard pour recommencer, les fleurs sont cuites.

    Celles de la rangée du bas sont très blanches, celles du haut très foncées, surtout à l'envers, j'ai installé un camaïeu entre les deux.

     

    L'Ours a tondu, nous avons commencé le désherbage. L'an dernier, j'avais négligé ce boulot essentiel pour avoir un jardin présentable. Si vous saviez tout ce que j'ai déjà arraché comme herbe, lupins, pissenlits, bourrache,  ancolies, angéliques, fraisiers sauvages, pensées, bleuets, pavots des Pyrénées et plein d'autres !

    Pour finir, je vous offre la première fleur de pavot des Pyrénées, encore toute froissée :

    Passages au jardin

    J'en ai semé contre la véranda, ainsi ils prennent le relais* des jonquilles pour le jaune.

     

    * j'ai mis un s comme j'ai appris, na ! elles m'agacent leurs réformes de l'orthographe

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    11
    Mercredi 11 Mai 2016 à 16:19

    Tes salades semblent tellement savoureuses et belles à l'oeil ....

    J'imagine que cela doit être bien bon .....

    10
    Lundi 9 Mai 2016 à 18:50
    danielle

    bonjour! je viens de chez la châtaigne; ta salade me fait envie! je n'ose pas trop mettre de pétales car je ne sais pas si c'est comestible ou pas; je mettais des pétales de soucis mais je n'en ai plus (des fleurs, pas des ennuis ^-^); le ton de ton article est sympa, je note ton adresse. je ne coche pas la case "me prévenir par mail" car sinon je reçois l'avis pour chaque comm, et je n'ai pas le temps pour ça; j'espère que tu passeras me lire? bonne fin de journée! et, oh! il faut que je te dise : comme je viens ici pour la première fois, j'ai cru que j'avais une VRAIE fourmi sur mon écran! (^-^)

    9
    Lundi 9 Mai 2016 à 18:39

    Je ne savais pas que le laurier-sauce perdait ses feuilles en montagne lorsqu'il fait très froid .
    Et dire que chez moi les lauriers - sauces poussent vite et sont assez envahissants , 15 ans je n'en reviens pas de ton petit laurier-sauce .
    Alain n'aime pas non plus les fleurs du Pastel des teinturiers mais lorsqu'elles sont bien placées et que le soleil joue dans les fleurs c'est une pure merveille , la couleur est vert chartreuse , en tout cas moi j'aime .

    Elles sont très belles et sûrement savoureuses ces salades agrémentées de fleurs , c'est une chose que je ne fais pas souvent et c'est bien dommage , il faudra que j'y pense .

    Ici il fait du vent depuis trois jours et c'est fort désagréable , vivement que la pluie arrive pour que le vent s'arrête .
    Bises

      • Lundi 9 Mai 2016 à 21:29

        Ce n'est pas le froid qui grille les feuilles de laurier-sauce : c'est la neige qui reste trop longtemps.

        Tu as certainement de "bons" rosiers. Il faut goûter pour savoir.

    8
    Vendredi 6 Mai 2016 à 09:59
    josy15

    superbe la salade !

    7
    Isard
    Vendredi 6 Mai 2016 à 09:27
    Bonjour de la " plaine" tes lupins se plaisent bien chez moi. Mes géraniums m'inquiètent....
    6
    Vendredi 6 Mai 2016 à 06:31

    Tu as un superbe jardin !! mon laurier sauce fait plus de 2 mètres... ça doit certainement tenir aux conditions météo... 

    Tes salades sont toutes jolies, avec leur note colorée, et elles doivent être bien bonnes...

    Bises, bon week-end.

    5
    Vendredi 6 Mai 2016 à 06:27
    CathyRose

    Que ton jardin doit être beau cette année, un vrai bonheur pour toi ! Les hommes sont tous les mêmes, ils ne savent pas s'émerveiller devant la nature, ils préfèrent un moteur ou une équipe de foot !!! Tes salades sont bien jolies et nettement plus appétissantes comme ça ! Et bravo pour le S à relais ... non mais !!!
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    4
    Yolaine
    Jeudi 5 Mai 2016 à 23:25
    Super jolies les salades! Un petit coucou de Fréjus
    Demain nous allons visiter le jardin de la pomme d ambre à st Raphaël
    3
    Jeudi 5 Mai 2016 à 21:51
    Couleur-Parenthèse

    Tu as bien fait de mettre un s! Je croyais que tu n'aimais pas les fleurs jaunes!Tes jonquilles sont très belles! Et tes salades font rêver! Superbes! J'aime aussi beaucoup cuisiner avec les fleurs!Ton jardin est beau!

    Me donneras-tu ta recette du gâteau aux pâquerettes! Je viens justement d'en cueillir un petit bouquet après qu'on a eu fini notre journée travaux: 100m2 à peindre dont 7 portes! On aura jamais fini dimanche!

    Bise du soir! glasses!

     

      • Vendredi 6 Mai 2016 à 06:56

        Ma recette ? Un quatre quarts banal. Clique sur "pâquerettes pour faire mon célèbre gâteau" et tu sauras tout, tout, tout.

        Quant aux fleurs jaunes, c'est vrai que je ne les aime pas beaucoup. Mais il y a les incontournables que Dame nature a créées ainsi. Je craque devant les jonquilles, le mimosa, les grandes gentianes, et les pavots des Pyrénées, ainsi que devant d'autres moins connues.

        Bises du matin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :