• Nouveautés

     

    Bonjour tout le monde !

    Malgré mon âge avancé, bien que j'en aie vu et entendu de toutes les couleurs, je continue à m'étonner devant certaines nouveautés.

    Pendant des mois, on nous a expliqué qu'il fallait faire bouillir nos masques-maison à 60°. À 60° ? J'ai toujours entendu dire que l'eau bout à 100° et l'angle droit à 90, mais de l'eau à 60° c'est seulement chaud, elle ne bout pas. Pourquoi le discours officiel n'utilise-t'il pas les bons mots ? Mais c'est du passé, car on nous mijote une interdiction de nos masques artisanaux. Ce qui n'a, apparemment, aucune raison scientifiquement prouvée.

    Il faut aussi se laver les mains avec le gel hydroalcoolique. Essayez de laver vos mains pleines de gadoue ou de gras avec une giclée de gel : vous aurez une pâte sale, désinfectée peut-être, mais pas propre. Pour quoi utiliser le verbe "laver" dans ce cas ? Le verbe "désinfecter" existe, non ?

    On doit porter le masque en toutes circonstances. Pourquoi le message, officiel lui aussi, continue-t'il, dessins animés à l'appui, à nous dire d'éternuer dans notre coude ? Le personnage est une petite grand-mère dans mon genre. Eh bien, je dois vous avouer qu'un jour, dans un lieu public, les mains encombrées, les lunettes sur le nez, je fus prise d'une subite envie d'éternuer. Ai-je enfreint les règles ? je n'ai pas pu faire autrement que d'éternuer dans mon masque. Pourquoi cet ordre absurde d'éternuer dans son coude ? Pour qu'on promène le virus partout ?

    Depuis des années, pas mal de médecins, pneumologues et allergologues particulièrement, alertent sur le fait que nos maisons sont trop propres, que tout est trop aseptisé et que les enfants ne développent plus d'anticorps, qu'ils sont de plus en plus fragiles. Lire ici, ou. (bon, d'accord : certains conseils donnés au moment où les articles ont été écrits ne sont pas valables dans la période actuelle).

    Avec la Covid 19, les fabricants se déchaînent : nos écrans de TV sont envahis de pubs vantant les mérites de produits qui désinfectent tous mieux les uns que les autres. Tout y passe, même les coussins en tissus, et à la fin du spot on lit "Produit dangereux". Et on respire ça comme s'il s'agissait de prairies au printemps ! Comment sont les bronches et les poumons des utilisateurs ? Chez nous, nous laissons reposer dans un coin les choses douteuses (comme le courrier ou les emballages de nos derniers achats) un certain temps, nous lavons ou désinfectons nos mains après chaque achat, nous lavons nos mains dès que nous rentrons chez nous, mais nous n'arrosons pas notre intérieur avec du poison. Les parents ne peuvent-ils plus faire laver les mains à leurs enfants ?

    Aller vers le zéro déchet, c'est bien, mais rêver du zéro microbe, c'est trop.

    Bonne fin de journée à tous. Chez moi, ni froid ni neige, mais grisaille tristounette.

     

     

     


  • Commentaires

    7
    Vendredi 19 Février à 15:31

    Moi aussi j'ai déjà éternué dans mon masque...mais comment agir autrement lorsque vous êtes en public. A la maison c'est lavage des mains au savon de Marseille, le vrai, moche qui ne sent pas bon mais qui me rappelle mon enfance et qui servait aussi au linge, d'ailleurs je lave mes masques avec. Il y a tant de contradictions, tant d'incertitudes que maintenant j'évite quand je peux de les écouter.

    6
    Miaou
    Mardi 16 Février à 09:21
    Miaou

    Ce qui m’étonne,  c'est que personne n'ai créé et diffusé le smiley " marcher sur la tête"  clown
    En plus nous evitons de sortir plus que necessaire ( je ne compte pas aller marcher dans la campagne comme une sortie meme si la derniere marche copine a ete sur les remparts d'angouleme ( masque obligatoire en centre ville et dans le quartier de la gare) On y a vu quasi personne  par contre samedi à Bordeaux, la rue Sainte Catherine etait NOIRE DE MONDE au coude à coude , ca m'a choqué grave !!

     

    5
    Lundi 15 Février à 07:06

    Incohérences à tous les niveaux, je suis bien d'accord, il est difficile de s'y retrouver...

    Il faut raison garder...

    Belle journée, bises

    4
    myriam
    Dimanche 14 Février à 22:42

    pour moi pas de masques jetables ni de gel je suis allergique au phénol et lesdeux en contiennent !j ai recu de la municipalité deux masques lavables , que je savonne avec du savon de marseilles !

    dans les magasins ont voit des gens avec des masques vraiment crades !!!

    quand je sors mon chien dans le quartier pas de masque , bien peu de monde !!

    tout cela devient insupportable !!!et tellement peu cohérent

    ici grand froid mais il parait que le virus aime le chaud , le froid !!!!!????? des - 8 en ville avec une petite bise ça pique !! mais le soleil est la !!

    bonne  semaine ; amicalement

    3
    Dimanche 14 Février à 15:39

    Bien d'accord avec tout ça ! Le zéro microbe (je parle en général) n'est ni bon ni souhaitable, sinon comment le corps apprendrait-il à se défendre ?

    2
    Dimanche 14 Février à 13:00

    Tout ceci est bien compliqué et je pense que même les politologues n'y comprennent rien !

    1
    arlette
    Dimanche 14 Février à 08:49

    Bonjour,

    Trop d'hygiène avec des produits chimiques, "tue l'hygiène". Revenons avec du bon sens, lavage des mains au savon le plus possible, comme vous je laisse les courses et emballages de courrier dehors un long moment, quant aux masques, alors là, c'est l'incohérence qui règne. Quand j'ai débuté ma carrière professionnelle, les masques on les fabriquait, le jetable n'existait pratiquement pas, on lavait les masques, et on réutilisait!!

    Bonne journée, ici température fraîche mais temps gris

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :