• Nous paysans

     

     

    Nous paysans

     

    L'hiver va s'achever, les hellébores sont arrivées. Mais notre vie est encore entravée, donc soirées TV.

    Depuis quelques jours, on nous propose des émissions sur notre alimentation et les cultivateurs. Il y a eu le documentaire "Nous paysans" que j'ai déjà cité, et un autre soir un téléfilm sur Emmanuel Giboulot. Sa vie personnelle est romancée dans "Intraitable", mais l'histoire professionnelle est réelle.

    J'avais déjà parlé de ce viticulteur très attaché à la culture biologique, en 2013 quand il avait été condamné, puis en décembre 2014 quand il avait été relaxé. Je constatais que ce "fait divers" n'avait pas fait les gros titres des médias, et pourtant je trouve remarquable qu'il faille aller au tribunal, jusqu’en appel, pour dénoncer les dérives du système.

    Un autre soir, c'était "La ferme préférée des français" que nous n'avons regardé que partiellement, ce que je regrette, puis un documentaire sur les ravages du transport de l'électricité :

     

     

     

     

    Mondialisation, productivité à tout prix, mainmise de la finance, puissance des monopoles, cela semble désespérant...

    Mais, NOUS CONSOMMATEURS avons un pouvoir : celui de choisir en faisant nos achats.

     

    Nous paysans

                                                            L'Europe le 28 février 2021 dans ma vallée

     

    Tout le monde n'a pas une AMAP, mais tout le monde peut faire attention.

    - fruits et légumes locaux et de saison (pas de tomates en hiver, pas de champignons de Paris polonais, etc...)

    - œufs marqués zéro (très faciles à trouver) Tout savoir sur les mentions obligatoires.

    - viandes et volailles en circuit court ( chez un bon boucher, ou même chez Point Vert ou certains supermarchés par exemple). En manger moins, mais de bonne qualité.

    - lire les étiquettes et fuir les produits transformés pleins d'additifs : vous avez remarqué que je ne suis pas la seule à me méfier de l'agro-alimentaire. Liebig, Herta, Carrefour et les autres ne cessent de se vanter d'avoir enlevé plein de produits chimiques de leurs préparations... Donc, on peut faire SANS. Alors pourquoi, des décennies durant y avoir ajouté tous ces trucs inutiles ?

    Et si la France recultivait pour de bon son sarrasin, ses cornichons, sa moutarde, et autres productions abandonnées au nom de la rentabilité ?

     

     

     

    Nous paysans

     

    J'avais oublié de vous montrer LE coing de mon jardin, pas mûr à l’automne, et retrouvé dans l'herbe, dévoré par diverses bestioles après l'hiver.

     

    Nous paysans

     

     Voilà une scène du spectacle de mon jardin. Quand je vous dis que c'est désolant après la neige ! Il y a du boulot pour arranger tout ça.

    Mais il y a les crocus qui se sont semés dans tout le jardin :

     

    Nous paysans

     

     Sur mon balcon l'herbe s'est installée :

     

    Nous paysans

    Hier, j'ai trouvé le remède : une collection de mini outils trop mimis .

     

    Vous n'êtes pas joueuses en ce moment,(seule Nini a tenté la dernière fois) mais tant pis, j'insiste. Cékoissa ? Je l'ai acheté l'été dernier, sur un marché d'artisans, quand on avait eu une petite liberté conditionnelle. Un indice : c'est un objet utile, ça mesure 12,5cm et le trou peut avoir plusieurs dimensions.

     

    Nous paysans

     

    La réponse est ici.

     

    Cet après-midi nous allons travailler au jardin. Allons, courage !

    Pin It

  • Commentaires

    7
    Lundi 8 Mars à 06:19

    Aucune idée pour le jeu...

    Oui, consommateurs, nous avons du pouvoir pour infléchir les choses, à notre petite mesure, mais, mais, mais certains n'en ont tout simplement pas envie (ils s'en fichent ou aiment la junk food, achètent des fraises en février et des tomates toute l'année, vu au marché !! ils se moquent que leurs légumes ou fruits aient fait des milliers de km), d'autres ne voient que le prix, même si c'est pas très bon pour la santé (doux euphémisme), ils veulent manger pas cher, pour avoir plus d'argent pour ce qui importe (téléphone, TV, etc.), il n'y a qu'à avoir la part de l'alimentation dans le budget des Français... ils ne veulent pas cuisiner (même si Arte a fait un docu sur les cordons-bleus industriels qui aurait du les faire réfléchir), etc... la pandémie en plus aggrave les choses, certains se méfiant du vrac, etc...

    Bien manger, veut dire également cuisiner (pour éviter les plats industriels), et le temps consacré à la cuisine diminue de plus en plus, la pub pour les repas qu'on te concocte à ta place et qu'on te livre "pour que tu ne t'embêtes pas à cuisiner" envahit nos écrans...

    Les pouvoirs publics pourraient également faire en sorte que le savoir-faire et l'envie de cultiver les produits qui sont cultivables en France, mais qui ont disparu de nos campagnes, le soient à nouveau...

    Ils devraient faire un GROS travail éducatif pour que l'on arrête de croire qu'il vaut mieux acheter un portable à 1 000 euros plutôt que de consacrer un minimum d'argent pour se nourrir sainement avec de bons produits cultivés (ou élevés) avec éthique et qu'on aura pris du temps à cuisiner...

    Belle journée, bises

     

      • Lundi 8 Mars à 07:14

        Merci Nini d'en "rajouter une couche". Comme toi je frémis quand je vois tous ces gens le portable (très cher) à la main et n'achetant que des aliments (sont-ce encore des aliments ,) ultra-transformés. Moi je regarde la composition et je remets dans le rayon. Je n'ai pas regardé les cordons-bleus, mais j'ai vu des tas d'émissions la semaine dernière sur France-Télévision, dans le cadre de "nous paysans".

        Je te souhaite une bonne journée (ici nous sommes dans les nuages)

    6
    arlette
    Samedi 6 Mars à 08:22

    Bonjour,

    Ici un petit magasin de producteurs, légumes de saison,pommes, fromages de chèvre et de brebis, poulets fermiers bio, miel, et quelquefois viande porc et agneau pois chiche, petit épeautre et pain, un vrai délice le tout bio bien sûr.

    Je vais jouer, cela me fait penser à une mesure pour les pâtes, aussi à un ustensile pour poser sur la casserole pour tenir la cuillère? Bonne journée à tous et toutes

    Arlette

      • Samedi 6 Mars à 11:43

        La chance de trouver tous ces bons produits sur place ! Dans ma montagne, il n'y a que du bœuf ou du mouton. Et quelques légumes en été. Même pas de fromage.

        Pour le jeu, c'est pas ça du tout, mais merci d'avoir tenté.

    5
    Samedi 6 Mars à 03:13

       Bon nous ça va avec mes 4 poules,une énorme serre de 153 M2 et un potager à l'air libre,le verger plein de fruitiers ,la volaille du petit marché bio du bourg le vendredi  aprem.Et ici le poisson pêché du jour ....avantage de vivre à la campagne et près de la mer!

    Lait de chèvre si besoin dont pour les yaourts maison ,pain maison et impression de ne pas quitter la cuisine.

    Bisous de moi ...à toi.

    4
    Miaou
    Vendredi 5 Mars à 12:47
    Miaou

    Bonjour Jolie Fourmi
    Figures toi que j'ai désormais des poulets et des oeufs à portée de jambes (2 km) de producteur.. et c'est la fille de la ou j'allais me ravitailler quand nous habitions Linars, apres Cantenac... l’élevage avait ete stoppé car la dame etait malade et sa fille vient de relancer l’élevage. Les œufs ne sont pas labellisé bio mais moi ca me va ... a nous les oeufs coque que nous ne mangions que quand mon voisin m'en donnait.

    CKOICA ? aucune idée et Laurent non plus.  on ca pourrait servir de rond de serviette lol ! les serviettes de table revenant à la mode chez beaucoup ... (chez toi,  c'etait ok je sais :)

    bizzronrons

      • Vendredi 5 Mars à 13:16

        Trou beaucoup trop petit pour un rond de serviette.

        Tu as de la chance de vivre dans un endroit où on cultive encore la terre.

        Bisous à vous deux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :