• Mes douleurs

     

    Lundi, pendant qu'il neigeait sur les hauteurs, l'Ours et moi étions sur la route d'une capitale régionale. Pour un rendez-vous avec un chirurgien qui m'avait été recommandé pour me poser des prothèses de genoux.

    Je souffre des genoux depuis presque 15 ans.

    Au début, on m'a fait faire une radio du plus douloureux, et on m'a vaguement dit que c'était de l'arthrose, comme une chose normale et bénigne.

    En y repensant, je me suis dit que c'était arrivé subitement, un jour où je ramassais tranquillement des framboises. Ce jour-là une douleur violente a attaqué mes deux genoux. Avec sa vieille Jeep passe-partout, Voisin nous avait posées là-haut derrière chez nous, ma fille et moi. Nous devions redescendre tranquillement par le chemin. J'ai dû mettre deux heures de plus qu'elle, et tout le monde s'inquiétait, car je devais faire le repas pour la famille et des invités.

    Puis, les médecins généralistes que j'ai rencontrés m'ont aimablement prescrit, à ma demande, des cures thermales. Jamais un généraliste ni un médecin thermal n'a demandé à consulter mes radios, ni ne m'en a fait faire de nouvelles, malgré les années qui passaient. Et je marchais de plus en plus difficilement, je ne pouvais pas m'accroupir ni me mettre à genoux depuis l'été 2000.

    En février 2011, je me suis mise à souffrir vraiment beaucoup : antalgiques et anti-inflammatoires furent la réponse. En mai, on continue ce qui ne marche pas. En août, le médecin thermal, que je connais de longue date, me voyant si désespérée, me prescrit des radios.

    Et là, le verdict : la seule solution, c'est les prothèses. Choc ! Le radiologue, le médecin thermal, mon nouveau généraliste et le rhumatologue qu'il m'a conseillé disent la même chose.

    Moi, pas enthousiasmée par cette idée, j'essaie différentes choses.

    - aussitôt (été 2011) cartilage de requin et omégas 3 commercialisés par quelqu'un en qui j'ai confiance

    -  un an après (été 2012), régime Seignalet (bien suivi pour produits laitiers et gluten)

    - perte de 8 kgs

    - injection d'acide hyaluronique dans les genoux en 2011 (succès relatif) et en 2014 (sans amélioration notable )

    J'ai traîné, cahin-caha jusqu'au mois dernier. Et là, j'ai craqué. Ma vie devenait impossible, même dans la maison. Il y a longtemps que je ne faisais plus de balade et que je calculais chaque sortie pour marcher le moins possible.

     J'ai demandé conseil à une amie entourée de médecins et chirurgiens, et c'est ainsi que j'ai pris rendez-vous. Je pensais me faire opérer du premier genou dans l'été, et me demandais comment faire la rééducation, comment vivre dans ma maison inadaptée pour les éclopés, je me torturais les méninges.

    Eh bien vous voulez savoir pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que le chirurgien m'a affirmé que je ne souffrais pas de mon arthrose mais d'un problème de rotule, de placement de la jambe et de manque de musculation des genoux, que les douleurs que je décris ne sont pas celles de l'arthrose.

    Enfin quelqu'un qui m'a questionnée, examinée, et qui regrette que les autres médecins (j'ai compté qu'en 15 ans j'ai vu 7 généralistes ou médecins thermaux, 2 radiologues et deux rhumatologues) n'aient "jamais vu une articulation"

    Je suis ressortie de la clinique du sport avec un protocole pour une rééducation chez le kiné, et une lettre pour mon médecin généraliste lui demandant de me faire des injections locales de cortisone .

     

     

    Dès hier matin j'ai eu la première piqûre, et  un joli pansement. mes premières fraises de l'année. Au jardin, il n'y a que les fleurs, il va falloir attendre pour se régaler.

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai pris RV pour demain chez le super kiné qui travaille dans mon village. Et le kiné, son associée et sa remplaçante n'en reviennent pas que je n'aie JAMAIS vu de kiné pour mes genoux. Est-ce de ma faute ? Je ne suis pas médecin, moi, et je ne pouvais pas deviner.(07/10/2015)

    Dire qu'il a fallu que je voie un chirurgien, homme de bistouri et de scies, pour apprendre que depuis toujours j'ai une mauvaise posture !!! Mes copines de lycée se moquaient de mes jambes tordues, mais cela n'a choqué personne du corps médical. Mes jambes ne sont pas arquées, mais je me tenais bizarrement. Quand je suis debout, jambes raides, elles sont courbées vers l'arrière, creusées au niveau des genoux, j'ai les reins trop cambrés, et le ventre vers l'avant. J'ai appris, par souci d'esthétisme (merci les copines moqueuses) à corriger la posture, mais je sentais bien que je n'étais pas en position confortable... et pour cause, c'est la faute à mes rotules mal placées.

    Je me suis aperçue, ces derniers mois, que je marchais les pieds en dedans, ce qui est logique car mes cartilages sont usés sur les faces internes et pas sur les externes.

    Il me faudrait peut-être aussi des semelles orthopédiques pour corriger le tout.

    Alors, je me demande comment doit faire le citoyen lambda pour trouver le bon thérapeute capable de déceler une anomalie, pas très grave ni voyante au départ, mais qui, avec les années a des répercussions importantes et vous pourrit la vie.

    Comment faire confiance en la médecine ? Comment avoir un autre avis ?

    Je suis furieuse d'avoir perdu des années de vie normale, alors que si le nécessaire avait été fait, mes genoux seraient encore en bon état. À Bordeaux, quand j'y vivais, je passais devant la plaque d'un médecin de médecine holistique. J'ignorais ce dont il s'agissait. Pourtant la base est bien là : si on s'occupait de l'être humain dans son ensemble, on éviterait le coup par coup qui ne soigne que les détails en négligeant le reste.

    Si seulement quelqu'un avait pris la peine de regarder mes jambes dans ma jeunesse...

    Si les médecins de maintenant avaient une formation professionnelle continue autre que celle dispensée par les laboratoires pharmaceutiques...

    Je pourrais aussi, à propos de la politique médicale de notre pays, parler d'opérations abusives, des multiples césariennes non justifiées, des économies de bouts de chandelles entraînant des dépenses folles.

    Voilà ! Je vais peut-être retrouver la forme et le moral ! Chouette, chouette !!!

    J'ai écrit ce billet juste après avoir vu le chirurgien. Depuis, j'ai fait mes 15 séances de kiné, je fais (plus ou moins consciencieusement) mes exercices à la maison.Si l'amélioration ne continue pas, j'ai l'ordonnance pour 15 autres.

    J'ai appris les mouvements magiques qui remettent mes genoux en place.

    J'ai ordre de ne marcher qu'avec des bâtons, même dans le village : grâce à eux, j'ai l'impression que tout s'est rapproché, car je vais beaucoup plus loin qu'avant avec beaucoup moins de peine.

    Sachant que mes genoux souffraient d'un problème mécanique, j'ai fait pas mal d'entorses au régime sans lait/sans gluten. Je l'ai payé avec un méga-rhume et de violentes douleurs aux genoux. Je peux vous dire que, finies les entorses. Restaurants ou invitations, quitte à déplaire, je tiendrai bon ! (07/10/2015)

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    12
    lalibricole
    Samedi 16 Mai 2015 à 14:16

    Bon  courage ! J'espère que ça va aller mieux maintenant !

    très bon week end

    11
    Mercredi 13 Mai 2015 à 01:17

    Perso pour avoir un mari qui a 2 prothèses du genou,je dirais a CathyRose qu'il vaut mieux le faire entre 60 et 70 ans,j'ai vu que chéri se rétablissait plus vite!Ensuite j'ai suivi le mm cheminement que toi mais on me disait " c'est la fibro"...C'est si facile!Là ,quasi plus de ces saloperies de medocs qui ont manque m'envoyer ailleurs ...juste un complément alimentaire....A suivre

    Bisous ma fourmi et je tiens le regime que tu m'as conseille

    10
    Samedi 2 Mai 2015 à 07:05

    Contente pour toi que tu aies enfin trouvé un médecin à ton écoute et je te souhaite le meilleur.

    Certains médecins sont incapables hélas de voir le patient devant eux comme une globalité, et non pas comme un seul symptôme...

    Bises, bon week-end.

    9
    Vendredi 1er Mai 2015 à 16:00

    Je te comprends car sans entrer dans les détails ( ce n'était pas les genoux mais les articulations des membres supérieurs ) je devais aussi selon certains médecins me faire opérer et ce sont des séances d'osthéo qui m'ont sauvé si je puis dire... plus de douleurs depuis 6 ans ....  yès .

    J'ai cette chance que mon médecin traitant est très a l'écoute, donc il m'avait prescrit des séances  qui furent salutaires . 

    Ce n'est pas parce que je travaillais dans ce domaine que je vais défendre les toubibs loin de là , j'en ai vu des césariennes  et pour certaines abusives... mais consentantes par les patients  quand même très souvent pour des tas de raisons qui leurs étaient propres !! c'est dire .

    Je souhaite que tu ailles mieux  donc prend soin de toi Dominique  .

    Bizz amicales 

    8
    Chacha
    Vendredi 1er Mai 2015 à 09:04
    J espère que la kine va te soulager je t embrasse affectueusement .
    7
    Jeudi 30 Avril 2015 à 19:07

    Du fond du coeur j'espère que tu réussiras à marcher normalement un jour.

    Cela me fait penser à moi (en beaucoup moins douloureux). J'ai été à l'école comme tous les gamins de France mais je n'ai pas fait une seule heure de sport. Et j'ai quitté l'école à 22 ans non à 12. Pourquoi ? Parce que je refusais d'en faire. (Je te rappelle que je suis bretonne et comme on dit , il n'y a pas + borné qu'eux). Au début je disais non, le prof s'en foutait et je restais dans mon coin. Arrivé en 6ème, cela n'a plus marché, alors j'ai "fugué" à l'heure du sport, pour aller m'asseoir dans une salle d'attente d'un doc inconnu, et il a rigolé mais il m'a fait une dispense, 0 franc, 0 motif. conclusion chaque année j'ai refait le même coup. Ensuite ayant changé de ville, je lui passais un coup de fil, et il postait à la pension où j'étais ma dispense. Personne n'a jamais voulu savoir pourquoi je refusais le sport. Sauf la dernière année. Là une prof m'a dit que ce n'était pas possible que je sois 100% interdite de 100% des sports. donc elle voulait une "vraie" dispense.

    Alors je suis allée cette fois chez un radiologue et je lui ai dit de me trouver un truc qui justifie mon interdiction de sport. Et bien il l'a trouvée.

    J'ai passé 22 à mal marcher, mal me tenir. Depuis j'ai ajouté 43 années et pas + de 3 personnes m'ont fait la remarque de mon "infirmité".

    On vit dans un monde de sourds et d'aveugles ... Mais pas d'obsédé du fric.

    Seconde histoire : la semaine dernière je prends rdv chez le dentiste. Elle me fait ouvrir la bouche, me dit ce que j'ai, ce qu'il va falloir qu'elle fasse et elle me demande 23€. J'ouvre de grands yeux, je lui dis mais, bon, vous allez travailler sur ma dent , tout de même. Non répond t-elle, la prochaine fois. Là j'ai voulu une consultation, j'ai eu ma consultation, donc on prends un rdv pour le démarrage des soins et je paie 23€ pour avoir appris que je vais devoir débourser à l'avenir X€.

    Elle n'est pas belle la vie !!!!!!!!!!!!!

    6
    Macha
    Jeudi 30 Avril 2015 à 16:07

    Ces prétendus "Soi-niants"... n'ont pas ou peu compris que nous n'étions pas des voitures en pièces détachées.

    A force de nous regarder morceau par morceau, ils voient rarement l'ensemble et les interconnexions entre le corps, l'esprit et les répercussions de l'un sur l'autre.

    Passer d'une médecine mécanique à une approche globale nécessiterait une autre formation des médecins et une fine écoute des patients.

    Bon courage à notre chère Fourmi.

     

    5
    Jeudi 30 Avril 2015 à 13:21

    J'espère moi aussi que ces séances vont te faire du bien. Les médecins feraient bien d'être un peu plus à l'écoute du patient et attentifs à son vécu et son histoire.

    4
    andrée
    Jeudi 30 Avril 2015 à 10:12

    Bon courage ma Belle.

    C'est vrai que cela doit être handicapant surtout pour toi qui habite dans des paysages

    sublimes mais quand même pas très pratiques quand on a du mal à marcher.

    Je te fais une grosse bise.

    Andrée;

    3
    girondine
    Jeudi 30 Avril 2015 à 09:55

    courage ...... j'espère que le kiné va vous soulager mais il est vrai que parfois il faut voir plusieurs spécialistes pour avoir un diagnostic fiable. quel gâchis.

    soyez en forme nous arrivons bientôt

    bises à vous deux

    2
    claire
    Jeudi 30 Avril 2015 à 09:48

    Bon courage la fourmi. Et si on faisait comme dans certaines régions de Chine où on ne paie le médecin que quand on est en bonne santé ! et Jamais quand on est malade ! La médecine chinoise voit le corps dans son ensemble et pas comme un ensemble de "spécialités" comme chez nous ! Eviter l'opération c'est mieux.

    1
    Jeudi 30 Avril 2015 à 05:42
    CathyRose

    Et bien c'est tout ce que je te souhaite ... retrouver la forme ! Moi aussi ça fait au moins 15 ans que je souffre de mes genoux surtout le droit mais rien à faire, juste de la kiné quand vraiment ça devient insupportable ! Il paraît que je suis trop jeune pour être opérée, c'est un chirurgien qui me l'a dit !
    Très belle journée, bisous !
    Cathy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :