• Marbre de Versailles

     

    Bonjour les copinautes,

    je n'ai pas Internet, mais j'ai reçu de la famille, je jardine, je prépare sur le papier mon voyage de octobre-novembre et je me promène un peu.

    Hier, j'ai baladé des amis girondins du côté de Bagnères-de-Bigorre où nous avons visité une ancienne carrière de marbre.

    À l'Espiadet, on nous explique comment on extrayait le marbre, comment on le transportait, et où on l'utilisait. Vous savez où ? En particulier à Versailles où il en a beaucoup et où il s'appelle marbre de Campan.

    À Versailles, il y a aussi du marbre de Sarrancolin, où nous irons l'an prochain.

    Revenons à Campan.

     

     

    J'ai toujours vu ce bâtiment au bord de la route, sans savoir que l'exploitation avait cessé en 1992, le marbre n'étant plus à la mode, et qu'une association faisait tout son possible pour faire vivre les souvenirs.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La visite commence par des petits films et une exposition. J'ai cru voir dans certains objet du gratton de Lormont (explication sur mon délire si vous cliquez). Normal, à l'assemblée nationale, il y a du marbre de Campan.

     

     

    La variété des coloris est impressionnante. Quand on se promène sur le site, on nous prête un pulvérisateur, car les couleurs ressortent bien mieux si on mouille le marbre non poli.

     

     

    Sous notre nez, il y avait un bel exemple de rose.

     

     

     

    Les hommes ont été très intéressés par la technique de découpe de ces énormes blocs.

     

     

    On voit bien la trace du câble, nettement plus gros qu'un fil à couper le beurre...

     

     

     

     

    Ci-dessus, il y a aussi du vert. Mais pas poli, ce n'est pas très spctaculaire.

     

     

    Explications techniques et machinerie conservée. C'était du solide !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La charrette qui servait sur place. Du solide elle aussi.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ensuite, les blocs de plusieurs tonnes partaient jusqu'à Bordeaux par la Garonne, puis par gros bateaux jusqu'au Havre, et enfin remontaient les méandres de la Seine. Vous imaginez ? Tout ça pour le bon plaisir de sa Majesté Louis XIV.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et voilà le bouquet très rose que j'avais fait pour mes amis : une fleur de chaque, et un peu de la jolie herbe ramenée de chez Marithé.

     

    À bientôt

     

    Pin It

  • Commentaires

    6
    Samedi 18 Septembre à 08:43

    Bonjour la Fourmi

    Un  article très intéressant sur le marbre de Campan qui n'est plus à la mode c'est surprenant . C'est tellement beau .J'ai appris beaucoup de choses avec ton billet .

    La petite plante je ne l'ai pas vue pousser cette année , c'est vrai qu'elle a un beau feuillage mais chez moi elle n'est pas envahissante  et elle est plantée dans un endroit très sec .

    Hier c'était la première fois que je réussissais à travailler le matin et l'après -midi dans le jardin la température était agréable  , d'habitude je ne travaille que le matin .

    Il y a de l'herbe haute partout , un travail de titan   et pour couronner le tout l'épareuse est passée dans notre chemin et a arraché une partie du grillage entraînant avec lui le rosier liane  " Souvenir de Léonie Viennot "dont il a sectionné les charpentières . Un désastre et il m'a dit que cela va repousser et il voulait que je répare moi _même le grillage arraché .

    Pas de roses l'année prochaine .

    Ce qui me fait le plus mal c'est que j'avais tout nettoyé avant qu'il arrive et il n'était pas prévu de passer cet engin de mon côté mais il n'en a pas tenu compte .

    C'était le samedi 11 septembre .

    On parle de fleurir les rues et le combat est loin d'être gagné avec ce genre de comportement et de non respect de la nature .

    Où vas tu en voyage ?

    Bises

     

     

    5
    Lalibricole
    Mercredi 8 Septembre à 15:40

    Coucou la Fourmi

    Cet article sur le travail du marbre est intéressant. Il est important de ne pas perdre le savoir-faire.

    Bons préparatifs pour ton voyage.

    Bisous

    4
    Dimanche 5 Septembre à 11:16

    Bonjour Petite fourmi.
    Tu bouquines, tu cuisines tu reçois et tu prépares un voyage alors pas trop le temps d'aller sur les blogs je comprends. Merci pour ce billet instructif sur le marbre. Tes bouquets j'aime beaucoup, ces teintes de roses sont douces à l'oeil. Belle nouvelle semaine à vous deux

    3
    myriam
    Mardi 31 Août à 11:59

    tres interessant l histoire de ce marbre

    j aime beaucoup ce petit bouquet

    bonne journée

    2
    Mardi 31 Août à 07:28
    NiniDS

    Très joli bouquet. La jolie herbe, ce n'est pas du ruban de bergère ?? elle est réputée très envahissante.

    Merci pour les infos sur la carrière de marbre. Un matériau de toute beauté, mais quel prix et quel entretien !

    Belle journée, bises

    1
    Lundi 30 Août à 20:05

     Coucou ,la jolie herbe est très envahissante dans un jardin..Nous en avons ici que j'avais ramené de mon autre vie en Haute-Savoie.

    Je vois que vous allez bien et que tu te projettes.

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :