• Limoges

     

     J'ai plein de sujets à moitié rédigés, mais en panne dans mes brouillons. Mes idées se bousculent : je commence tout mais ne finis pas grand chose.

    Aujourd'hui je sors un de mes "prêts à finir "pour vous présenter la capitale de la région de mes ancêtres. Le Limousin est le pays de mes racines. Limoges est la ville où je passais mes vacances d'enfant, car tous mes grands parents y vivaient. À cette époque, je ne connaissais que le chemin pour aller de la famille de mon père à celle de ma mère. J'allais assez peu en ville, et je ne sais toujours pas m'y déplacer sans douter de mon itinéraire. Pourtant, je me sens viscéralement limousine ou même limougeaude.

    Fin août, après le mariage en Charente, nous sommes passés par là-bas voir ma famille... et j'ai pris beaucoup de plaisir à me balader dans la vieille ville. Je vous montre ici quelques endroits qui me plaisent particulièrement.

     

    Le Pavillon du Verdurier est un adorable petit bâtiment art-déco, que je n'ai connu qu'assez récemment (par rapport à mon âge) :

     

    Limoges

     

    Limoges

     

    Joli non, pour un bâtiment utilitaire ? (entrepôt frigorifique)

     

     

                                                                                                                                 Limoges

     

    Juste un mot sur la gare de Limoges-Bénédictins que nous n'avons pas réussi à voir de près pour raison de parkings complets.

    Ce superbe bâtiment est LA plus belle gare de France, où je prenais souvent le train avec une de mes grand-mère.

    Si représentative de la ville que les horodateurs sont à son effigie.

     

     

     

     

     

     La Cour du Temple, un bijou que je viens de découvrir. Je connaissais les deux rues qui l'encadrent, mais je n'avais jamais vu cette si jolie petite cour. Il faut dire que les bâtiments menaçaient ruine, et la Mairie a failli tout démolir. La restauration est assez récente. Il paraît que du 1er étage on voyait le ciel à travers les plafonds et le toit.

     

    Limoges

     

    Limoges

     

    Nous avons déjeuné dans cette cour, c'était un moment entre parenthèses, loin de la ville et pourtant en plein centre.

     

     

    Un de mes plaisirs incontournable : la Mairie et ses sapins. Quand j'étais petite, il y en avait un immense au beau milieu du jardin (à la place de la fontaine ?).

    Lorsque à Noël, à la nuit tombée, nous allions de chez mes grands-parents à chez mes autres grands-parents, il n'était pas question que mon père passe par un autre itinéraire : il fallait ABSOLUMENT que je voie mon sapin illuminé. Hélas, il a fini par mourir, et ne fut pas remplacé au même endroit :

     

    Limoges

     

    Et aussi, ce qui peut paraître d'une laideur monstrueuse, mais que j'adore depuis ma plus tendre enfance : les trolleybus. Je n'ai pas réussi à en prendre un en photo, j'ai juste de quoi vous donner une idée des "ciels de rues", surtout dans les carrefours :

     

    Limoges

     

    Il y a longtemps que Limoges a mis en place des transports en commun efficaces, non polluants et silencieux. Les Limougeauds sont très attachés à leurs "trolleys" (prononcé avec leur accent inimitable que je regrette de n'avoir jamais eu). Ils ont lancé une pétition pour les garder quand ils ont entendu dire qu'il était question de les remplacer par des bus électriques ou à gaz.

     

    J'ai vécu 55 ans à Bordeaux qui est une ville plate, et dans ses environs qui ne sont pas très vallonnés non plus. Ce qui m'a toujours plu à Limoges, c'est que la vieille ville est bâtie sur une butte, et les rues y sont en pente.

     

    Limoges

     

    La rue de la Boucherie qui, comme son nom l'indique, abritait un grand nombre de bouchers. En haut de cette rue étroite, les Halles. Depuis pas mal d'années, la "Frairie des petits ventres" s'y déroule le troisième vendredi d'octobre de midi à...... Je n'y suis allée qu'une fois, mais je me souviens de m'y être régalée de cochonnailles diverses : boudin aux châtaignes, andouilles, girot (souvenir de ma jeunesse où on en achetait au marché de Bellac) et aussi de galetous (il n'y a pas qu'en Bretagne qu'on fait des galettes de blé noir).

     

    Limoges

     

    La toute mignonne petite chapelle St Aurélien qui est rue de la Boucherie. Dommage qu'on ait construit un bâtiment pas très beau derrière elle.

     

    En Haute-Vienne, il n'y a pas que la ville. Je suis également amoureuse de la campagne limousine : ruisseaux et rivières, villages aux maisons de granit, sapins, verdure, jolies couleurs d'automne.

    Nous n'avons pas eu le temps de faire du tourisme, et il faisait beaucoup trop chaud pour moi. Le Limousin jouit d'un climat plutôt continental, très froid l'hiver et chaud l'été, plus contrasté que la région bordelaise ou que mes montagnes.

    Mais il y a de l'eau partout : une foule de ruisseaux et rivières l'arrosent. Les peintres aiment ces paysages verdoyants ou multicolores. Camille COROT a même laissé son nom à un site au bord de la Glane à St Junien. Je vous écris le dos tourné à une huile peinte par une amie de la famille, d'après une photo faite par ma mère, grande amatrice des couleurs d'automne.

     

     

    Limoges

    Le site Corot peint par Andrée qui a maintenant 107 ans et est toujours en bonne forme... On fait des gens solides là-bas !

     

    Et maintenant, c'est l'heure où mon réveil devrait sonner, je devrais juste me réveiller et me préparer pour aller passer la journée à Toulouse : j'ai trouvé une copine pour m'accompagner à Tendances-créatives. Youpiiii!!!

    J'ai très peu dormi cette nuit, je suis levée depuis un bon moment, mais c'est pas grave, je vais passer une bonne journée.

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    6
    Mardi 10 Octobre à 21:11

    Oui, j'aime beaucoup Limoges aussi! Nous y sommes retournés pour accompagner Manon quand elle préparait son mémoire de master! C'est la ville de porcelaine! Nous avions découvert cette chapelle St Aurélien! C'est le prénom de notre grand!

    Alors tu es limousine! Pas si loin de chez nous!

    Bise du soir!

    5
    Lundi 9 Octobre à 20:24

    J'y suis passée une fois et je me souviens d'un parc que j'avais adoré.

    4
    Hélène
    Lundi 9 Octobre à 11:33

    Limoges. Nous connaissons encore trop peu, seulement la gare où nous récupérons des amis de temps à autre... Une amie nous fera la visite prochainement. En attendant, je découvre la campagne limousine où l'automne se devine à peine sur les arbres, mais la fraicheur, elle, est déjà bel et bien arrivée.

    Je t'embrasse du sud de Limoges :-)

    Hélène

      • Lundi 9 Octobre à 15:56

        Avec mes parents et mes oncles et tantes, on se retrouvait en Limousin pour Toussaint, et ils faisaient tous de belles diapos des couleurs d'automne. Ils avaient leurs coins de prédilection, mais ce n'est pas de ton côté. De toutes façons, tout est beau là-bas.

        Bises des montagnes.

    3
    Dimanche 8 Octobre à 08:32

    Merci pour ce beau reportage qui donne envie de poser ses valises pour mieux découvrir cette ville, que je n'ai fait que traverser...

    Amuse-toi bien à "tendances créatives", bises, bon dimanche.

    2
    Dimanche 8 Octobre à 07:40

    Excellente journée à toi !!! qui prend le temps de nous conter de si jolies choses. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton billet, moi aussi je commence bien ma journée ! mieux que ma nuit, dame insomnie s'y invitant de nouveau, beurk!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :