• Histoires de santé

     

    Je présente mes excuses les plus sincères à Marithé : comment ai-je pu "zapper" qu'elle avait donné la bonne réponse pour le lupin mystérieux ? Je crois que mon cerveau a lui aussi besoin de repos... Après deux mois de confinement, tout mon organisme est dépassé par cette agitation devenue inhabituelle.

    Notre jardin, bien que friche (ou grâce à son état de friche) est en pleine santé, et nous oblige à couper et arracher à longueur de journée. Mes mains et mes bras, ainsi que le dos de l'Ours, n'en peuvent plus. Nous venons de nous offrir deux jours de repos total.

     

    Histoires de santé

     

    Pour l'exemple, regardez ce lupin spontané qui a échappé à la tondeuse. Un jour il faudra libérer l'espace et se bagarrer avec ses énormes racines.

     

     

     

    Histoires de santé

     

     

    Ces ancolies et fougères sont, elles-aussi, venues toutes seules dans l'escalier. De temps en temps il faut faire un peu de vide là-dedans.

     

    Histoires de santé 

     

    Les pavots ne fleurissent toujours pas, mais les boutons sont énormes.

     

     

    Histoires de santé

     

    L'Ours a fait un trou pour planter un arbuste acheté au Marché aux fleurs d'Argelès-Gazost, qui a pu avoir lieu le 17 mai malgré des conditions particulières.

    J'ai craqué sur ce cornus Kousa chinensis, autrement dit cornouiller à fleurs ou arbre aux fraises.

     

     

    Histoires de santé

     

    L'ours a encore fait une pause-photo et a ramené plein d'insectes :

     

    Histoires de santé

     

     

    Histoires de santé

     

     

    Histoires de santé

     

     

    Histoires de santé

     

     

    Histoires de santé

     

    Histoires de santé

     

    En titre, je disais "Histoires de santé" car il n'y a pas que la bonne santé de notre jardin. Il y a les soucis divers de notre petite-fille. Je vous ai dit qu'elle était infirmière et que, pour "voir du pays" elle était partie travailler six mois en Guadeloupe, de novembre à avril.

    À peine arrivée là-bas, une pancréatite l'a mise KO, pourtant les ti-punchs n'avaient pas eu le temps de la rendre malade ! Pas de chance.

    Puis le fichu virus est arrivé, et ceux qui, comme elle, devaient repartir ont été prévenus qu'ils allaient rester un mois de plus. On ne casse pas les équipes en pleine crise ! Blocage des avions, sa mère et sa sœur n'ont pas pu partir le 19 mars pour aller la voir, et elle n'a pas pu prendre de vacances à Cuba avant son départ. Pénurie de matériel à l'hôpital (elle avait droit à deux masques par jour, aux urgences ! ! !), tests négatifs sur des patients qui pourtant mouraient avec tous les symptômes (et pas d'autres maladies expliquant leurs décès), inquiétude et ouf ! billet de retour pour le 2 juin, reporté au 3 par Air France (qui est la seule compagnie autorisée à se poser à Paris), puis horaire changé (pas d'avion pour Bordeaux, elle risque rater son train).

    Et le 29 mai elle nous annonce qu'elle a la dengue ! Mais pas sûre, personne ne sait plus rien.

    Croyez-vous qu'elle aura droit à la fameuse prime de 1 000€ promise aux soignants ? Juste une partie, car cette prime est calculée d'après les scanners et les tests ! En Guadeloupe, l'ARS n'a compté que les tests, et comme ils étaient faux, juste une petite récompense pour les soignants !

    Quand elle sera enfin arrivée, nous irons l'applaudir sur son nouveau lieu de vie au Pays Basque. On va profiter du déconfinement pour dépasser les 100km.

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    9
    Jeudi 11 Juin à 14:54

    Bonjour "Petite Fourmi"

    Le lupin est l'une de mes fleurs préférée. Lorsque nous habitions au Québec nous allions en vacances à l'Ile du Prince Edward. (Anne au Pignon vert) peut-être as-tu lu ? Bien sur cette ile les lupins fleurissent comme des pissenlits. Il y en a partout et c'est féerique.

    Bien désolant tout ça pour ta petite fille. Elle va s'en souvenir c'est certain. Bon rétablissement à elle. Bonne vacances elle en a bien besoin. Bises

    8
    Mercredi 3 Juin à 07:25

    Superbe jardin, bravo ! j'aime bien son côté un peu "fouillis", bien sympathique...

    Superbes lupins, quel dommage que je n'arrive pas à les acclimater... je ne connais pas le cornouiller à fleurs, bonne plantation !

    Désolée pour ta petite-fille, j'espère qu'elle va se sentir mieux dans sa nouvelle région.

    Belle journée, bises

    7
    Mardi 2 Juin à 22:09

    Coucou la fourmi,

    Sacrée histoire ! J'embrasse fort tout le monde :)

    J'ai été intriguée par l'arbre aux fraises. Pour moi, il s'agit d'un arbousier que l'on appelle comme ça (arbustus unedo). J'en ai planté un sur le terrain, j'espère qu'il va bien, je n'y ai pas mis les pieds depuis plusieurs mois (confinée en région parisienne, j'y passe très bientôt, c'est une vrai friche actuellement).

    En même temps, c'est aussi pour ça qu'on donne des noms latins, pour éviter les appellations multiples :-)

    Le cornouiller à fleurs donne aussi des fruits comestibles ?

    Des bises !

    6
    Sylvie79
    Mardi 2 Juin à 16:05
    Bravo pour ce jardin bien fleuri! Rien ne vaut l'esprit sauvage et....tant pis pour les herbes folles! Chez moi, avec le vent le pollens des graminées me fait éternuer...
    Bon courage à ta petite fille et meilleure santé à elle.
    Vive le pays basque et profitez bien de votre virée !
    Bisous
    5
    lalibricole
    Mardi 2 Juin à 13:33

    Coucou la Fourmi !

    Très jolies photos comme toujours. Ah si j'avais ce talent !!!

    Que de mésaventures pour ta petite fille... Elle pourra se ressourcer au Pays Basque. Je trouve bien dommage qu'il faille une épidémie pour enfin reconnaître le travail du personnel soignant !!!

    bisous et à bientôt

    4
    MARIE ANNE
    Mardi 2 Juin à 10:28

    Ce jardin est merveilleux !!  j'espère que votre petite fille va se remettre bien vite

    3
    Mardi 2 Juin à 09:23
    Isabelle Miaou

    Que je suis désolée pour Charlotte !!
    Merci pour toutes ces belles photos , j'adore ton jardin ébouriffé :)
    Bravo pour les photos de l'Ours ...
    Pour ton escalier :  pour te faciliter la vie,  teste le bicarbonate de soude tou seul,   j'ai testé sur l’allée pavé et ma mini terrasse pavée  Tout devient comme grillé et s’enlève âpres facilement sans dégât collatéraux  J'ai saupoudré avec l'aide d'un chinois (l’ustensile, pas une personne, hein !!)
    Ecart enormissime Seignalet => ben je sais pourquoi je le suis ce regime 24h et ma main operee entre autre me fais mal comme avant 2012 !!
    Merci pour ton passage sur le blog

    Bonne journée !

    2
    Mardi 2 Juin à 07:12
    Quelle splendeur ce jardin ! Le beau pays Basque va permettre à ta petite fille de se refaire une santé. Bises maritimes
    1
    Mardi 2 Juin à 06:22

    Bonjour la Fourmi

    Tes lupins sont superbes et j'aime beaucoup toutes les fleurs et fougères dans l'escalier .
    Quant au Cornus kousa Chinensis c'est vraiment un très bel arbre et on voit que votre sol est acide et qu'il va se plaire .
    C'est un sujet déjà bien développé qui vous offrira des fleurs rapidement .

    Vous avez bien fait de prendre deux jours de repos après tout ce que vous avez fait dans votre jardin .

    J'ai un neveu à la Réunion qui a eu la dengue et qui a été très malade  il y a quelques années ,  et mieux vaut ne pas avoir le coronavirus 19  +  la dengue , cela ne fait pas bon ménage .

    Le Pays Basque est une très belle région aussi  différente de la Guadeloupe  et ce séjour aura permis à votre petite fille de se faire une idée de la vie pas toujours facile dans les îles .

    Les insectes photographiés par l'ours sont beaux .
    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :