• Fleurs de juillet aux Gloriettes

    Je répète qu'un de mes grands plaisirs, c'est d'aller faire un tour au barrage des Gloriettes. Le 15 juin, il manquait encore beaucoup de mes fleurs à l'appel. Donc, nouvelle visite le 5 juillet.

    Je vous disais que ça me faisait penser à la Méditerranée. Erreur, j'aurais dû dire l'Atlantique. Pourquoi donc ? Parce qu'il n'y a pas de marées en Méditerranée, et aujourd'hui, c'était marée basse :

     

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

     

     

     

     

     

     

     

    La dernière fois, l'eau passait par dessus bord. Pourquoi cette baisse de niveau ? On a peut-être eu besoin d'électricité, ils servent à ça nos barrages de montagne. Je ne pense pas qu'on aie eu besoin d'eau, car de ce coté-là, la région est servie !

     

     

    Je vous avais dit qu'il fallait escalader. En fait, en regardant mieux, nous nous sommes aperçus qu'au lieu de grimper à gauche, il suffit de s'asseoir sur le mur de droite et passer tout simplement de l'autre côté ! Le jardin de la nature commence là, sur l'herbe.

    Fleurs de juillet aux GloriettesFleurs de juillet aux Gloriettes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore une légère déception : les rhododendrons se sont dépêchés de fleurir entre nos deux passages, et ils ne sont plus aussi beau que je le souhaitais :

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

     

    Les lis martagon prennent vraiment tout leur temps et nous ne trouvons que des boutons :

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

    En regardant ce gros plan, je m'aperçois qu'ils sont tout poilus. C'est typique des plantes de montagne qui se protègent du froid comme elles peuvent.

     

     

    C'est quoi ça ? dit l'ours qui sait tout juste faire la différence entre une rose et un œillet (j'exagère à peine).

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

    Des brunelles, réponds-je distraitement. Et quand je veux vérifier, je m'aperçois, oh stupéfaction, que ces jolies fleurettes ont toutes les caractéristiques des gentianes : mais des naines, d'une couleur très inhabituelle pour moi. Il a fallu que je me plonge dans mes livres et Internet au retour pour trouver qu'il s'agit probablement de gentianes champêtres gentianella campestris. Pourquoi champêtres pour ces montagnardes ? Mystère et boule de gomme ! J'étais un peu jalouse d'Elisa-France qui voit dans les Alpes des gentianes pourpres que je ne connais pas, alors je suis très contente d'avoir fait la connaissance de cette forme de fleurs dans cette drôle de couleur, pour changer des grandes jaunes et des petites bleues.

    En tous cas elles sont très mignonnes et elles étaient présentes tout au long de notre promenade, et je ne les avais jamais remarquées ! Conclusion : au train où évolue la végétation au cours de la saison, il faut revenir au même endroit tous les 15 jours pour profiter de tout.

     

     

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

    Que fait l'Ours ? Je l'ai embauché pour qu'il me fasse, avec son savoir-faire et son appareil, la photo que je n'ai jamais réussie : une linaigrette.

     

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

    Cette plante pousse les pieds dans l'eau, sournoisement car on croit voir un beau tapis herbeux. Donc, on ne peut guère s'en approcher. Et le moindre souffle de vent l'agite. C'est ainsi que je n'arrive qu'à obtenir des taches blanches floues. Pourtant, comme c'est gracieux :

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

    Nous avons retrouvé nos asphodèles de la fois dernière, à moitié fanées :

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

    Vous voyez comme le haut est élégant, contrairement au bas.

     

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

    Il y avait encore beaucoup d'orchidées, très curieuses vues de près.

     

    Je suis allée revoir le rocher aux ramondes.

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

    Elles sont presque fanées, ce qui a fait croire à l'Ours que des idiots les avaient volées. Non, elles sont toujours là, discrètes, mais le rocher héberge aussi des saxifrages saxifraga longifolia qui sont en fleurs. Curieuses plantes qui vivent des années accrochées à leur rocher, finissent par fleurir, envoient leurs graines partout et meurent d'épuisement :

     

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

    Celui-ci n'est ni très gros, ni très grand, mais il fallait aller plus loin pour voir les plus beaux : la prochaine fois !

     

     

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

    Nous avons fait la pause casse-croûte, assis dans les hélianthèmes, le serpolet et les lotiers. Nous avons encore une fois ramené beaucoup trop de photos pour montrer toutes nos plantes dans un seul article.

     

     

     

     

     

     

    Et sur la route du retour :

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

    Ces dames ont consenti très mollement à se pousser un peu :

    Fleurs de juillet aux GloriettesFleurs de juillet aux Gloriettes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous sommes tout près de Gavarnie si célèbre, alors que personne ne connaît les autres cirques, Estaubé que l'on atteint par les Gloriettes, et Troumouse, mon préféré.

     

    Fleurs de juillet aux Gloriettes

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    6
    Nicole la Girondine
    Mardi 8 Juillet 2014 à 15:40

     Ce fut un plaisir de regarder ces photos. Merci de nous faire partager ces moments 

    nous en demandons encore alors, les photographes partez en balade.

    5
    Mardi 8 Juillet 2014 à 14:39
    J 'adore dans les balades, regarder toutes ces fleurs, et comme toi les prendre en photos, biz
    4
    Lundi 7 Juillet 2014 à 22:27

    @ toutes : J'aime tellement aller là-bas que j'aimerais que tous les amoureux des plantes puissent en profiter aussi. Les randonneurs restent de l'autre côté du lac, et c'est très bien comme ça.

    3
    Macha
    Lundi 7 Juillet 2014 à 21:49

    Un petit coin de paradis pour les botanistes amatrices...

    2
    Lundi 7 Juillet 2014 à 10:03

    Merci pour ces superbes photos ! Et bravo à l'Ours !

    1
    simone
    Lundi 7 Juillet 2014 à 09:30

    Quel plaisir de découvrir ces fleurs ! Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :