•  

    Il y a quelques jours, j'ai gagné un an de plus.

    Isa-Miaou m'a fait ses premiers cadeaux d'anniversaire il y a 28 ans... Elle était venue avec ses trois petitous et ils avaient chacun un paquet. C'était trop mignon.

    Maintenant, nous sommes trop éloignées, alors je trouve mes surprises dans la boîte aux lettres. J'ai reçu ce que les blogueuses-bidouilleuses appellent une dodue. Je peux vous assurer que la mienne était vraiment dodue.

     

    Un an = des cadeaux

    Une enveloppe à bulles contenant une poche (on dit comme ça chez moi, on dit "sac" en papier ailleurs) protégeant une pochette matelassée elle aussi.

     

    Un an = des cadeaux

    C'était comme les matriochkas. Plus je vidais, plus je trouvais des surprises.

     

    Un an = des cadeaux

    Des boutons plus mignons les uns que les autres, des "trucs", une bobine de ruban adhésif.

     

    Un an = des cadeaux

     

    En fait, les "trucs" sont des charm's, ce qui est inconnu dans les magasins de ma région, la bobine est un tube reconverti en réserve à boutons, il y a une petite Sunbonnet qui s'associerait bien avec celles dont parlent "les Nouvelles" qui est arrivé par le même courrier.

    Il y a aussi une jolie carte pleine de mots gentils, et qui me prévient qu'il y a une "bêtise" dans la couture de la pochette. je n'ai pas trouvé. Sauf peut-être une erreur de coupe de la doublure, mais ce n'est pas grave, c'est dedans.

     

    Dans mon jardin, j'ai des pavots mystérieux qui font penser aux coquelicots de la carte.

    Un an = des cadeaux

    En voilà quelques uns, ce matin, pas bien réveillés, avec leur bonnet sur la tête.

     

    Un an = des cadeaux

    Les mêmes, un moment plus tard, légèrement défripés, pris avec un autre APN, et une lumière un peu différente.

     

    Merci Isa, je n'ai plus qu'à me mettre en couture.

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Pour les mères, et pour les autres aussi, non ?

    Jusqu'à dimanche, participez à un tirage au sort :

    lescouponsdesaintpierre et singer offrent une machine à coudre d'une valeur de 399€

    Cliquez, partagez, inscrivez-vous.

    J'ai déjà la Singer à pédales de 1916 de ma grand-mère paternelle

    et la Magique à coudre Singer des années 60 de ma mère.

    Vous croyez que je suis bien partie pour une belle collection ?

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

    Le 30 août 2013 Emmanuelle proposait de "Chouettes moufles" dont elle venait de traduire les explications. Trois hivers sont passés et j'ai enfin recherché dans mes réserves la laine qui allait bien, pris les 11 aiguilles nécessaires, et voilà !!!

     

    Chouettes moufles

     

    Je sais tricoter depuis au moins 60 ans, mais n'ai jamais bien tenu mes aiguilles, ni fait correctement le petit geste de l'index qui rend le tricotage facile. Pour ce modèle, je n'avais pas les bonnes grosseurs d'aiguilles circulaires, ni tout à fait ce qu'il fallait en 5 aiguilles. Vous savez que j'habite au bout du bout de la route, et que dans mon fond de vallée les magasins sont rares. J'ai donc utilisé ce que j'avais, à savoir des n° 4 pour les côtes et du 4,5 pour le reste. C'est peut-être un peu serré et le résultat un peu plus étroit que le modèle. Je suis habituée à tricoter des chaussettes avec de la laine assez fine, et j'ai trouvé que ce "gros" tricot était très rapide. Chouette !

    Si j'avais regardé les explications plus tôt, il y a longtemps que je les aurais faites !

    Je me suis bien amusée, car je n'ai imprimé que les pages des explications, et j'avais à peine regardé la photo. J'avançais pas à pas, en suivant bien les lignes, sans comprendre pourquoi on passait sans arrêt des mailles endroit aux mailles envers.

    Et je ne vous raconte pas le nombre de fois où j'ai perdu une aiguille ! L'Ours a vite pris l'habitude de m'aider à récupérer la fugitive, car il me voyait empêtrée entre ma pelote, mes pages d'explications, mon châle et mes quatre autres aiguilles.

    Il faut que je précise que je tricote surtout le soir, mal éclairée, enveloppée dans un grand châle, et du marron foncé ! D'où les multiples maladresses et erreurs (dites "margagnes" en Gironde).

    Hier, je suis allée à la ville, et j'ai acheté 2 aiguilles circulaires en 4 et 2 autres en 5. Quelle différence ! Un bonheur ! Je pense que je vais offrir des moufles à toute la famille au prochain Noël, et pas seulement à ma cousine collectionneuse de chouettes. Vous vous souvenez que j'ai été mercière et qu'il me reste du stock ?

    J'ai aussitôt commencé une nouvelle paire, avec la technique déjà bien éprouvée des DEUX aiguilles circulaires.

    Chouettes moufles

    Je pourrais vous amuser en vous décrivant la séance-photos. J'ai dû embaucher l'Ours, car seule je n'avais pas le recul nécessaire. Mais l'Ours n'est pas intéressé par mes histoires de tricot, et il n'a pas vu que je ne tenais pas mes deux mains de la même façon. Mes moufles sont bien symétriques, Emmanuelle a bien expliqué les deux mains : eh oui, des moufles, ce n'est pas comme des chaussettes, elles ont un sens !

    Vous pouvez deviner que j'ai commencé par la main gauche. Les augmentations sont bien plus jolies du côté droit, j'avais enfin retrouvé l'art et la manière.

    Chouettes moufles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous voyez le défaut à gauche du ventre de la chouette ? C'est un mauvais passage de fil au changement d'aiguille.

    Pour les prochaines, j'aurai :

    - de l'entraînement

    - de bons outils

    - de bons yeux (pas moi, j'ai les lunettes orange, mais les chouettes, je leur en offrirai des jaunes avec un centre noir)

    Pin It

    15 commentaires
  •  

    Je suis vieille et rétro. . .

    J'ai été mercière et ai conservé mon stock, ça tombe bien. Parce que l'Ours a de belles chaussettes, mais il les troue :

    Raccomodage

     

    Alors je fouille dans mes cartons, je trouve ma laine St Pierre :

    Raccomodage

     

    Je fais des essais de couleur, 2 fils de l'une, 2 fils de l'autre :

    Raccomodage

    Raccomodage

     

    Je m'applique, comme dans mes années lycée où l'EMT (éducation manuelle et technique) n'existait pas, et que les filles faisaient couture, broderie et "reprises".

    Et voilà, l'Ours est content, notre budget pas écorné, et j'ai pris presque autant de plaisir qu'à broder :

    Raccomodage

    On n'y voit que du bleu ! et du gris !

     

    La laine St Pierre a une grande gamme de jolis coloris, et peut servir à faire des broderies décoratives. Cela doit plus attirer la majorité d'entre vous que mes histoires de raccommodage !

     

     

    Pin It

    9 commentaires
  •  

    Ma fille aînée, en se promenant sur le Net, a trouvé un porte monnaie comme je sais faire (explications ici) et m'a dit qu'elle aimerait bien, fabriqué de la même façon, un étui à lunettes dans de jolis tissus.

    Je pense que c'est la planisphère de sa fille lui a donné envie.

     

    Etui à lunettes

     

    J'ai assemblé, entre autres, de l'écossais et quelques tissus de Noël avec du rouge comme elle aime, des feuilles d'automne achetées sur un marché près de chez elle, un bout de l'ensemble que je m'étais fait pour mes 40 ans,  un morceau de robe de grossesse de 1971, des myrtilles de ma montagne, du vrai tissu de patch qui m'avait été donné par la sœur américaine de Voisine, quelques plumes et écritures car les lunettes c'est fait pour lire, et de jolis imprimés stockés pour le plaisir.

    Etui à lunettes

    Ce gros plan vous montre comment élargir autour du fermoir : il faut évaser sur les côtés.

     

    Pour faire plus doux et protecteur, j'ai tenté le coup de la polaire en doublure.

     

    Etui à lunettes

     

     

     J'espère que cela sera au goût de la destinataire :

    Ici, normalement il devrait y avoir une photo, oups, oublié de la faire.....

     

    Depuis mon voyage au Mexique, en janvier 1999, j'ai pour ma part ce type d'étui :

    Etui à lunettes

    En haut, l'original acheté dans un village de tisserands (où on ne reçoit quasiment pas de touristes, quel joli souvenir) et en dessous une copie car le premier était vraiment très usé. Juste un tissu, un peu de molleton, une doublure, un bout de Velcro pour fermer, un biais, et je mets tout le temps ça autour du cou. C'est bien pratique en été ou sur la neige, quand on passe de l'ombre au soleil et qu'on doit changer de lunettes.

     

    Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique