•  

    Depuis quelque temps, vraiment handicapée des genoux, et obligée de marcher avec des bâtons, je ne peux plus porter de sacs à main.

     

    Je me suis souvenue que, pendant des vacances, quand mes petites étaient ici, j'avais fait un "atelier-sacs" pour mes Pitchounettes et pour moi aussi.

    Je n'avais pas envie de réfléchir, alors j'avais regardé là :

     Sac vite fait

    Pop couture

    twinny

    Seule la longueur de la bandoulière varie. J'ai juste un peu changé le montage, et maintenant que je maîtrise la méthode je n'hésite pas à en refaire.

    Et comme je suis dans une période où j'ai envie de coudre, vous saurez tout de ma vie actuelle.

     

     

    Sacs Pitchounettes

    Ci-dessus, la collection de mes derniers bébés-sacs. À gauche, mon premier. Au milieu, le dernier. À droite mon avant dernier : j'avais voulu changer, et au lieu des pinces, j'ai mis un fond en imitation autruche. J'avais fait la bandoulière dans le même matériau, mais ce n'était pas un bon plan. Dès que je l'ai porté, le jersey de la base s'est étiré et le dessus a craqué. Je l'ai donc refaite en tissu.

    Une copine, voyant ce sac a voulu le même. J'en ai profité pour faire quelques photos pour vous montrer comment éviter certaines embûches. Pour faire de la couture, il ne faut pas des doigts de fée, mais une bonne machine à coudre et un esprit logique. Et la logique n'est pas ce que j'ai le plus. La géométrie dans l'espace n'est pas mon fort.

    C'est pour cela que je vous fais des articles qui ressemblent à des tutos : c'est des pense-bête pour me simplifier la vie quand je dois refaire la même chose.

    Sacs Pitchounettes

    Ci-dessus, les morceaux de doublure. Prévoir dès ce stade une petite poche de couleur contrastante pour ranger des petites choses sans avoir à fouiller au fond du sac.

    Évidemment, rien ne peut se passer normalement, et je ne trouve pas la photo des morceaux de sac. Ce sont les mêmes que la doublure, avec la bandoulière en plus.

     

     1  Faire les petites pinces sur le fond du sac (tissu et doublure également) pour lui donner du volume.

    2  Assembler les deux parties du sac (cousez le bouton auparavant, un tissu simple se manipule bien plus facilement qu'un sac assemblé, et votre intérieur sera plus net sans les nœuds)

    3  Assembler les deux parties de la doublure en laissant une assez grande ouverture au fond. (Voir les explications du porte-monnaie.) Elle sera indispensable par la suite.

     

     

    Sacs Pitchounettes

    Là, tout est à l'envers, j'ai commencé l'assemblage.

     

    4  Préparer la bandoulière comme il vous plaira (soit en pliant et en piquant sur l'endroit, soit en faisant un long tuyau et en le retournant à l'aide d'une épingle double, cela dépend du tissu)

    5  Préparer un petit capucin pour la fermeture, et le glisser -dans le bon sens- entre le rabat et la doublure du rabat

    6  Assembler les deux parties du rabat envers contre envers, puis les retourner, et surpiquer le bord.

     

    Et c'est là que je m'emmêle souvent les pinceaux les morceaux :

    7  Enfiler le sac, retourné sur l'endroit, dans la doublure restée à l'envers.

    8  Glisser le rabat entre sac et doublure, tête en bas, tissus du sac contre tissus du sac

    9  Glisser la bandoulière elle aussi entre sac et doublure, en mettant le dessus du côté du tissu (je précise, car j'ai centré le motif à boutons sur le dessus). C'est un peu délicat à manipuler, mais si ça vous encombre (les miennes sont assez raides), n'hésitez pas  à la faire déborder par l'ouverture de la doublure.

     

    Sacs à bandoulière

     

     

    Photo fouillis. En réalité, c'est aussi comme ça : on se demande si c'est bien monté, si vraiment ça fera un sac une fois retourné. Puis, miracle  ! ça marche  !

     

     

     

     

     

     

     

     

    10  Quand tout est bien épinglé, piquer tout autour de l'ouverture, et n'hésitez pas à passer plusieurs fois au niveau de la bandoulière pour que cela soit bien solide.

     

    Sacs Pitchounettes

     

    11  Retourner en passant par l'ouverture conservée au fond de la doublure.

     

    Sacs Pitchounettes

    12  Pour finir, il ne reste plus qu'à fermer le fond de la doublure, et à faire une petite surpiqûre autour de l'ouverture.

     

    C'est léger, facile à porter, on peut en faire des unis pour assortir aux tenues bariolées, à dessins voyants pour égayer une tenue un peu terne. Il faut peu de tissus, un bouton de récup et ça ne revient pas cher. La forme est adaptable à nos envies.

     

    Sacs à bandoulière

     

     

     

     

     

    Pin It

    10 commentaires
  •  

    J'ai des lunettes originales, je ne regrette pas de les avoir prises, mais c'est quand même un peu difficile de s'habiller pour ne pas faire trop oiseau exotique.

    J'ai trouvé dans mes "chiffons" une très vieille robe de provenance inconnue, archi-démodée et immettable, mais que j'ai jugée idéale pour faire des parementures.

    Un petit coup par ici, un petit coup par là, et voilà ma garde-robe assortie à mes lorgnons.

    J'ai commencé par le tissu neuf que mon petit doigt (mon index gauche) critiquait :

    Orange

     

    Orange

    Le col monte un peu trop haut, il se retourne un peu et laisse apparaître l'envers. De même aux emmanchures qui se soulèvent un peu : on voit juste un peu de orange et le résultat me satisfait.

    Je me suis contentée de copier un petit haut blanc que j'adore. J'ai aussi copié une petite tunique corail (qui a fané en devenant un peu trop rose). Une petite parementure orange là aussi, et voilà :

     

    Orange

    Pas évident de faire un auto-portrait "en pieds". Pour compliquer, je me suis mise devant un paravent en miroirs. je suis donc coupée en morceaux.

     

    J'avais acheté ce tissu l'an dernier, en même temps que le fuchsia du bermuda, mais je n'avais pas fait la chemise projetée.

     

    Finalement, ça va aussi avec le orange. Dire que je me suis habillée des années durant en blanc et écru uniquement !

     

     

     

    Orange

    Forme ultra-simple, orange très discret à l'intérieur, légèrement visible quand je bouge.

     

    Et aussi, le top du top, j'ai trouvé le vernis à ongles qui va bien. De piètre qualité, mais de la bonne couleur :

    Orange

     

    Pin It

    11 commentaires
  •  

    Il y a quelques jours, j'ai gagné un an de plus.

    Isa-Miaou m'a fait ses premiers cadeaux d'anniversaire il y a 28 ans... Elle était venue avec ses trois petitous et ils avaient chacun un paquet. C'était trop mignon.

    Maintenant, nous sommes trop éloignées, alors je trouve mes surprises dans la boîte aux lettres. J'ai reçu ce que les blogueuses-bidouilleuses appellent une dodue. Je peux vous assurer que la mienne était vraiment dodue.

     

    Un an = des cadeaux

    Une enveloppe à bulles contenant une poche (on dit comme ça chez moi, on dit "sac" en papier ailleurs) protégeant une pochette matelassée elle aussi.

     

    Un an = des cadeaux

    C'était comme les matriochkas. Plus je vidais, plus je trouvais des surprises.

     

    Un an = des cadeaux

    Des boutons plus mignons les uns que les autres, des "trucs", une bobine de ruban adhésif.

     

    Un an = des cadeaux

     

    En fait, les "trucs" sont des charm's, ce qui est inconnu dans les magasins de ma région, la bobine est un tube reconverti en réserve à boutons, il y a une petite Sunbonnet qui s'associerait bien avec celles dont parlent "les Nouvelles" qui est arrivé par le même courrier.

    Il y a aussi une jolie carte pleine de mots gentils, et qui me prévient qu'il y a une "bêtise" dans la couture de la pochette. je n'ai pas trouvé. Sauf peut-être une erreur de coupe de la doublure, mais ce n'est pas grave, c'est dedans.

     

    Dans mon jardin, j'ai des pavots mystérieux qui font penser aux coquelicots de la carte.

    Un an = des cadeaux

    En voilà quelques uns, ce matin, pas bien réveillés, avec leur bonnet sur la tête.

     

    Un an = des cadeaux

    Les mêmes, un moment plus tard, légèrement défripés, pris avec un autre APN, et une lumière un peu différente.

     

    Merci Isa, je n'ai plus qu'à me mettre en couture.

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  

    Pour les mères, et pour les autres aussi, non ?

    Jusqu'à dimanche, participez à un tirage au sort :

    lescouponsdesaintpierre et singer offrent une machine à coudre d'une valeur de 399€

    Cliquez, partagez, inscrivez-vous.

    J'ai déjà la Singer à pédales de 1916 de ma grand-mère paternelle

    et la Magique à coudre Singer des années 60 de ma mère.

    Vous croyez que je suis bien partie pour une belle collection ?

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

    Le 30 août 2013 Emmanuelle proposait de "Chouettes moufles" dont elle venait de traduire les explications. Trois hivers sont passés et j'ai enfin recherché dans mes réserves la laine qui allait bien, pris les 11 aiguilles nécessaires, et voilà !!!

     

    Chouettes moufles

     

    Je sais tricoter depuis au moins 60 ans, mais n'ai jamais bien tenu mes aiguilles, ni fait correctement le petit geste de l'index qui rend le tricotage facile. Pour ce modèle, je n'avais pas les bonnes grosseurs d'aiguilles circulaires, ni tout à fait ce qu'il fallait en 5 aiguilles. Vous savez que j'habite au bout du bout de la route, et que dans mon fond de vallée les magasins sont rares. J'ai donc utilisé ce que j'avais, à savoir des n° 4 pour les côtes et du 4,5 pour le reste. C'est peut-être un peu serré et le résultat un peu plus étroit que le modèle. Je suis habituée à tricoter des chaussettes avec de la laine assez fine, et j'ai trouvé que ce "gros" tricot était très rapide. Chouette !

    Si j'avais regardé les explications plus tôt, il y a longtemps que je les aurais faites !

    Je me suis bien amusée, car je n'ai imprimé que les pages des explications, et j'avais à peine regardé la photo. J'avançais pas à pas, en suivant bien les lignes, sans comprendre pourquoi on passait sans arrêt des mailles endroit aux mailles envers.

    Et je ne vous raconte pas le nombre de fois où j'ai perdu une aiguille ! L'Ours a vite pris l'habitude de m'aider à récupérer la fugitive, car il me voyait empêtrée entre ma pelote, mes pages d'explications, mon châle et mes quatre autres aiguilles.

    Il faut que je précise que je tricote surtout le soir, mal éclairée, enveloppée dans un grand châle, et du marron foncé ! D'où les multiples maladresses et erreurs (dites "margagnes" en Gironde).

    Hier, je suis allée à la ville, et j'ai acheté 2 aiguilles circulaires en 4 et 2 autres en 5. Quelle différence ! Un bonheur ! Je pense que je vais offrir des moufles à toute la famille au prochain Noël, et pas seulement à ma cousine collectionneuse de chouettes. Vous vous souvenez que j'ai été mercière et qu'il me reste du stock ?

    J'ai aussitôt commencé une nouvelle paire, avec la technique déjà bien éprouvée des DEUX aiguilles circulaires.

    Chouettes moufles

    Je pourrais vous amuser en vous décrivant la séance-photos. J'ai dû embaucher l'Ours, car seule je n'avais pas le recul nécessaire. Mais l'Ours n'est pas intéressé par mes histoires de tricot, et il n'a pas vu que je ne tenais pas mes deux mains de la même façon. Mes moufles sont bien symétriques, Emmanuelle a bien expliqué les deux mains : eh oui, des moufles, ce n'est pas comme des chaussettes, elles ont un sens !

    Vous pouvez deviner que j'ai commencé par la main gauche. Les augmentations sont bien plus jolies du côté droit, j'avais enfin retrouvé l'art et la manière.

    Chouettes moufles

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous voyez le défaut à gauche du ventre de la chouette ? C'est un mauvais passage de fil au changement d'aiguille.

    Pour les prochaines, j'aurai :

    - de l'entraînement

    - de bons outils

    - de bons yeux (pas moi, j'ai les lunettes orange, mais les chouettes, je leur en offrirai des jaunes avec un centre noir)

    Pin It

    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique