• Lettres, chiffres, monogrammes, initiales

    Quel casse-tête la gestion d'un blog, si on ne veut pas écrire trop de bêtises. On cherche les réponses où on peut. Assez facile sur le Net

    Les lettres, tout le monde connaît.

    Les initiales, on sait que ce sont les premières lettres des noms.

    Les chiffres, c'est là que ça devient compliqué, ce sont les initiales brodées, peintes ou gravées. Appellation paraît-il réservée aux princes.

    Les monogrammes, c'est plusieurs lettres entremêlées, de façon que les jambes servent à plusieurs lettres. En gros, on voit un joli dessin, mais on n'y comprend rien. (voir chiffres monogrammes sur wikipedia, impossible de mettre le lien).

    Ici, jolis articles sur la broderie.

    Alors, dans ma famille, on a brodé quoi? Je revendique le nom de Chiffre, car c'est parfois tellement beau que ça mérite mieux que le simple mot "initiales" comme les petits rubans brodés de rouge faits en usines.

    Mes draps brodés, vous les verrez plus tard, quand j'aurai réussi à leur rendre leur blanc originel. Pour le moment, ils sont encore marqués du gris de la gadoue de mon torrent.

    J'ai lavé des torchons

     

    du linge basque

     

    Et les draps sont toujours là

    Dans le sac géant offert par ma cousine, sac trop grand pour être utilisé en sac. Je peux vous dire que ça pèse, ce tas de draps.

     

    À bientôt

     

    24 juillet 2015, je viens de tomber par hasard sur un blog "Ouvrages des Dames" super intéressant. J'ai repéré un article très élaboré qui colle pile-poil avec mon sujet, et oh combien plus documenté ici.

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Lettres ou chiffre ?

    Trois semaines après la crue de notre torrrent, nous avons pu accéder au local qui nous servait de cave. Au rez-de-chaussée d'un immeuble, au fond d'un garage, nos "vieilleries" occupaient un recoin clos par des portes en fer. Les portes ont résisté, mais le torrent boueux est passé partout. Nos affaires baignaient dans un magma marron grisâtre qui avait pénétré au plus profond des cartons dont le papier collant assurait encore la fermeture. Phénomène physique que je ne comprends pas, les cartons reposaient sur une couche de vase de 10 à 15 cm d'épaisseur. Pourtant les dits-cartons étaient pleins de livres, vaisselle ou linge.

    Photos rares ou très mauvaises car faites dans l'urgence.

    Les livres ? direct à la benne.

    La vaisselle ? facile à laver.

    Le linge ? Là est mon souci. j'ai découvert avec horreur que tous les draps anciens, essentiellement brodés par une de mes grand-mère, trempaient là-dedans. Vite, vite, rinçage en baignoire, passage en machine, et les traces sont toujours là.

    Il y avait aussi service de table et torchons brodés par ma mère.

    Et moi ? je viens de m'apercevoir, à cette occasion, que je suis la 1ère génération à ne pas avoir de trousseau brodé. Du temps de leurs longues fiançailles (ou après leur mariage?) les femmes brodaient avec amour les initiales des noms de famille: celle de l'homme en 1er, celle de la femme en second. Allons, courage, j'ai encore le temps de m'y mettre. C'est la mode du rouge, alors je vais peut-être me faire une pile de torchons. Il faudra que j'explique le code à mes enfants pour qu'ils puissent affecter chaque pièce à la bonne génération. La mère de ma mère: CN, ma mère FC, moi je devrais broder PF, et mes enfants ? Pas beaucoup de mariages, pas de beau linge, les temps changent... Dans mes trésors, il y a d'autres FC, mais c'était la mère de mon père. Comment différencier les 2 FC? tout simplement en comparant les styles. Ma mère était une femme moderne, elle brodait du linge de couleur et sortait du blanc traditionnel.

    Je vous montrerai plus tard, quand j'aurai réussi à bien laver et repasser tout ça.

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique