• Après les 4 fées de Pitchounette, il me fallait caser les 3 de sa Grande Sœur. Pitchounette avait des couleurs vives (normal pour une chambre égayée par des matriochkas). Les fées de la grande sont plutôt dans le beige-marron-roux-vert foncé.

    Couverture Grande Soeur

    Comment faire une couverture avec 3 motifs de 16X22cm? C'est peu. Il fallait donc créer d'autres motifs de la même taille. Et là, j'ai passé un temps fou à réfléchir. C'est bien plus simple de copier un modèle existant ! Surtout quand on a acheté une polaire en grande largeur (180cm) et qu'on a vu trop grand.

     

    J'ai donc essayé de faire un mix entre exercices de patch et modèles figuratifs.

    Couverture Grande SoeurCouverture Grande Soeur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Couverture Grande SoeurCouverture Grande Soeur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et voilà, il n'y a plus qu'à choisir le fond où poser tout ça.

    Le vert clair? trop vert. Le rose ancien? Bof! Le beige à fleurettes? Pas mal...

     

    Couverture Grande Soeur

     

     

     

    Vous constatez que je suis la reine de l'épingle. Je ne sais même pas où est passé mon fil à faufiler. Il y a tellement longtemps que je ne l'ai pas utilisé !

    Couverture Grande Soeur

     

    Chef d'œuvre presque achevé et posé sur une table ovale. Ma belle-fille vient de m'envoyer quelques photos prises sur le lit, car l'étourdie que je suis n'y a pas pensé. Il faut dire qu'entre pochettes, papillons, patch et le reste, j'ai mal géré mon temps.

    Couverture Grande Soeur

     

    Couverture Grande Soeur

    Le même Bazin vert foncé fronce autant ici que chez Pitchounette. Par chance, les yeux sont plus attirés par le centre de l'ouvrage.

    Je trouve cette couverture un peu stricte, mais je suis assez fière du travail de mon petit cerveau. Ça me faisait un peu peur de partir à l'aventure.

    Pin It

    4 commentaires
  • Vous avez déjà lu le début de l'histoire.

    Je dois faire un top posé sur une polaire (Mademoiselle veut une couverture, et moi je l'imagine douillette) et assemblé je ne sais trop comment. Je n'ai pas de modèle, donc l'"artiste" travaillera sans filet...

    Couverture Pitchounette

     

    Voilà maintenant la suite. Je voulais un ouvrage facile qui aille vite. Mais je souhaitais aussi continuer mes exercices. Donc, en avant pour une étoile de Bethléem. mais une étoile vite faite, pas trop bien faite.

    Couverture Pitchounette

    Certains endroits sont parfaits, d'autres très moches. Mais c'est une couverture utilitaire et j'espère qu'on ne verra que l'ensemble.

    j'ai au moins appris comment on fait une telle étoile par la méthode rapide.

     

    C'était bien d'avoir réussi l'étoile, mais je ne savais toujours pas comment caser mes fées, et pourtant ces fées étaient l'élément déclencheur de l'aventure.

    D'abord, entourer l'étoile pour la faire ressortir et ne pas perdre les fées dans tous ces petits losanges.

    Couverture Pitchounette

    Deux tours rose et rouge, quelques roses pour faire du remplissage.

     

     

    Couverture Pitchounette

    Quelques petites pièces rouge et vert pour atteindre la bonne dimension, voilà les fées casées, il n'y a plus qu'à rajouter quelques bandes pour arriver à 150X150 (la polaire faisait 150 de large).

     

    Couverture Pitchounette

     

    La fameuse polaire est d'un très joli corail orangé, et va bien avec le dessus qui est moins fuschia que sur mes photos. (pour tout vous dire, quelques photos m'ont été envoyées par mon Titi chéri (le papa de Pitchounette) et leurs couleurs sont plus vraies que certaines des miennes). Le bazin vert foncé fronce horriblement.

    Couverture Pitchounette

    Ne cherchez pas de joli quilting, il n'y en a pas. je voulais du rapide, j'ai fait rapide: une sorte de faufil, juste pour maintenir les épaisseurs, mais en gardant la souplesse de la polaire..

    Pin It

    3 commentaires
  • Ma grande petite fille a eu pour Noël son cadeau dans une petite trousse archi simple. Elle a trouvé que c'était TROOOP beau ! Pourtant, le cœur n'était pas trop bien centré.

    Grande petite fille

    L'an dernier, elle avait eu ce petit porte monnaie, mon premier exercice du genre. Elle avait été épatée quand elle apprit que je l'avais confectionné:

     

    Grande petite fille

    C'est ainsi qu'en arrivant, l'autre jour, elle m'a demandé de lui faire un autre porte monnaie (celui de l'an dernier est déjà occupé ) dans le tissu gris. Pas de souci, j'ai de tout dans mes réserves. Et voilà ! Et comme, maintenant , je maîtrise la technique, ce fut rapide.

    Grande petite filleGrande petite fille

     

     

     

     

     

     

     

     

    En fait c'est encore mieux: l'Ours a participé en lui installant un charm en forme de clé. Vive les achats qui semblent inutiles: ça finit par servir au moment où on ne s'y attend pas !

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Ma fille qui avait lancé l'idée de "Noël de crise" a tout à fait respecté la consigne. Pas un sou gaspillé pour la déco de la table. Pas une paillette, pas une fioriture. Et pourtant, quelle belle table !

    Table de Noël

     

    L'argenterie provient de la famille de notre gendre, et le service de table brodé par ma mère des lettres FC dont j'ai expliqué l'origine ici. Et, contrairement à ce que j'expliquais, ces FC ont bien été brodés par ma mère, j'en ai gardé le souvenir en tête. Elle avait brodé du blanc avant de passer à la couleur.

    Table de Noël

    Mes sapins ont occupé le centre de table avant de  se disperser dans leurs nouvelles familles

    Une belle touche de fantaisie couronnait la table : ma fille  a beaucoup réfléchi pour faire de jolis bonnets de Père Noël aux lustres très simples qui éclairent la table (quelle bourrique je suis, j'ai oublié de photographier).

     

    Je vous ai déjà parlé de broderie, de monogrammes et de chiffre: j'adore les fils et chiffons. Mais regardez ce que font d'autres artistes avec des matériaux différents:

     

    Table de Noël

    C'est Macha qui me permet de montrer ces chefs d'oeuvre. Elle a en effet pris le temps d'immortaliser les balcons de Cauterets. Je me dis qu'il y a là matière à recopier pour broder. Chacun son truc, la ferraille, je serais incapable, et je me contente d'admirer ces beautés.

     

    Admirez vous aussi la richesse de cette ville:

    Table de Noël

    Table de Noël

    Cauterets est vraiment une petite ville magnifique avec une architecture thermale tout à fait remarquable. Et Macha sait tout voir.

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    Pour respecter la consigne familiale, j'ai cousu pas mal de petites choses à partir de mes stocks (vous devinez que j'en ai pas mal...), et j'ai emballé le tout dans du papier pas cher. J'ai trouvé chez Emmaüs des rouleaux de tapisserie pour 0,50€. MAIS c'était du vinyle ... et si le vinyle est bien pour les murs, il est impossible à plier. Et tout aussi impossible à maintenir avec du ruban adhésif. L'Ours m'a porté son matériel:

    Paquets du Noël de crisePaquets du Noël de crise

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ces trucs aussi laissaient mes paquets béants au bout d'un moment. Il a fallu utiliser du bolduc pour maintenir le tout. J'ai fait les noeuds au dos et ai coupé les bouts très court. Je ne voulais pas les tortillons habituels.

    J'avais auparavant passé une ou deux soirées à confectionner des papillons grâce à une idée rapportée par Miaou qui l'avait elle-même trouvée ici. J'ai fait plein de papillons en tissus variés, parfois assortis aux cadeaux:

    Paquets du Noël de crisePaquets du Noël de crise

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais, ne pouvant me résoudre à écrire sur les tissus, j'ai fait les mêmes en 2 épaisseurs de papiers différents pour les assortir, parfois en positif/négatif: plus faciles à plier en tissu qu'en papier. J'ai encore tout à apprendre de la technique de l'origami.

    J'ai collé ceux en papier avec du double face fourni par l'Ours (quelle galère ce machin-là ! mais il a bien collé) et j'ai coincé ceux en tissu dans le bolduc.

    Paquets du Noël de crise

     

    Dans l'après-midi (j'avais prévu le matériel), j'ai fixé par quelques points ceux qui avaient tendance à trop s'envoler, surtout que leurs nouveaux propriétaires ne savaient pas les replier. J'avais aussi apporté cette boîte antique (j'ai été mercière entre 1985 et 1988), pour pouvoir en monter certains en broche:

    Paquets du Noël de crise

     

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique