• Du biais au kilomètre...

     

    Petit truc spécial "couseuses"

    Tout le monde connaît le biais pré-plié acheté en mercerie. Certaines ont peut-être déjà essayé d'en faire, et connaissent donc le bazar: grande règle, crayon, ciseaux (ou cutter pour les patcheuses), coupe dans le biais en plein milieu du tissu et raboutage plus ou moins aléatoire des fins rubans obtenus.

    Un jour, par hasard, je suis tombée sur ces explications chez Troipom (son blog est inactif, mais elle a une boutique-atelier à St Pierre à la Réunion) : il paraît qu'on économise du tissu, car on utilise tout un carré, sans faire de chutes.

    Vous savez que la géométrie et moi, c'est pas le grand amour. Pourtant, ça me turlupinait : il fallait que j'essaie. Je voulais faire une petite chose pour laquelle il me fallait peu de longueur.

     

     

    Du biais au kilomètre...Du biais au kilomètre...

     

     

     

     

     

     

    J'ai pris un carré dans une chute de bazin. Je l'ai coupé en deux, et assemblé les deux morceaux, par les côtés droit-fil, pour obtenir un losange

     

     

    Du biais au kilomètre...

    Il faut aplatir la couture, et tracer des lignes parallèles de la largeur du biais souhaité. (oublié la photo, vous êtes obligés de regarder Troipom, c'est très bien fait, et elle explique très clairement quelle est la grandeur du carré nécessaire).

     

     

     

    Il m'en fallait peu, alors mon travail préparatoire ne ressemble pas à grand chose. Non, ce n'est pas un berlingot

     

    Du biais au kilomètre...Du biais au kilomètre...

     

     

     

     

     

     

    et pourtant, ça marche ! On aperçoit mes lignes au crayon, sur lesquelles je vais couper.

     

    Du biais au kilomètre...Du biais au kilomètre...

     

     

     

     

     

     

    J'ai la longueur que je souhaitais, et je ne me suis pas enquiquinée avec plein de petits morceaux.

     

    Il y a deux ans, je vous avais tout dit de mes sacs à bandoulière. Maîtrisant donc bien la technique, j'en ai de toutes les couleurs.

     Et hier, une idée ! Si j'ornais le beige de la même manière que mes chaussures ? (voir mon sac précédent pour celles qui auraient sauté une étape.

     

    Du biais au kilomètre...

    J'ai encore "inventé" un sens différent ! Mais vu de loin, ça ressemble, et comme ça j'ai deux sacs coordonnés. Mon biais m'a servi à entourer la partie arrondie du rabat.

     

    Pin It

  • Commentaires

    2
    Mardi 27 Novembre à 06:26

    j'aime ce que tu fais !!

    merci pour les explications

    bonne journée à toi 

    1
    Lundi 26 Novembre à 21:07

    Belle utilisation du biais !

    Bises, belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :