•  

    Depuis 4 ans, je vis sans produits laitiers et sans gluten (enfin, presque...car je fais parfois des entorses, et j'en regrette certaines).

    Je passe pour une originale et les gens que nous côtoyons semblent inquiets car ils pensent qu'on ne mange rien comme tout le monde. Donc, quand l'Ours part en rando, je luis fais souvent un gâteau à partager avec les copains. Ils sont épatés, car mes gâteaux sont "normaux", et on me demande souvent mes recettes.

    L'autre jour, Isa-Miaou a proposé une recette de gâteau au citron (la recette est ici) qui m'a paru fort intéressant. Trouvé dans le livre de Marie-Noël Rio, la Cuisine du Bien-être, 200 recettes faciles sans gluten et sans lait. Elle s’appelle « le gâteau de Nimi aux amandes et au citron ». (page 172). Cette recette est vegan aussi, car sans œuf. Je l'ai fait hier, et quelques portions sont parties ce matin faire un sommet.

    Isa nous demande notre avis si nous essayons.

    J'ai fait avec ce que j'avais à la maison, donc adapté un peu. Par contre, j'ai bien respecté la façon de faire, surtout cette curieuse façon de traiter les citrons que je n'aurais jamais imaginée.

    Tout d'abord, je trouvais que le total était un peu "léger" : je ne me mets pas en cuisine pour si peu. J'ai donc tout multiplié par deux, histoire de remplir mon moule rond de 25 cm de diamètre.

     

    J'ai mis :

    2 citrons

    250 g de farine de riz

    250 g de sucre de canne roux (à défaut du truc de coco)

    250 g de poudre d'amandes

    25 cl d'huile de pépins de raisins (à défaut d'huile d'olives neutre)

    6 c à soupe de pommes cuites (pas vraiment en compote)

    quelques amandes effilées sur le dessus

    Au moment de mixer, je me suis demandé comment faire. J'ai opté pour le "plongeur" à soupe, je crois que j'aurais été mieux inspirée  d'utiliser le grand bol du robot (oui, je sais Isa a son copain T....qui sait tout faire). Malgré tout, le mélange semblait assez réussi, mais très pâteux. Je trouvais que ça ressemblait aux gâteaux orientaux que j'aime tant.

     

    Fondant au citron de Nimi

    Nous l'avons entamé hier, un peu chaud : délicieux avec un je ne sais quoi d'original. Et pas trop sucré.

    Nous avons continué aujourd'hui, froid : je le trouve un peu "étouffant". Tant mieux, on en mange de moins grosses portions.

    Froid, il a presque la consistance de l'intérieur des cornes de gazelle ou du massepain. En beaucoup moins sucré. Merci Isa, tu as eu une bonne idée d'essayer et de nous faire partager. L'Ours adore, et moi aussi. Je vais l'intégrer dans "mes classiques" car la recette est très facile à mémoriser. Pas d’œuf, pas de levure.

    Essayez vous aussi et dites à Isa qu'elle peut continuer à proposer de nouvelles recettes.

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Non seulement l'hiver ne veut pas arriver, mais encore nous nous régalons de fruits exotiques : tout ce que contenait le colis de Marykrys était absolument délicieux, car cueilli mûr, et n'ayant pas subi des jours et des jours de stockage dans des frigos.

    Je me suis même essayée à préparer l'ananas comme j'avais vu par hasard une image quelque part :

    L'Arlésienne

    Pour une première, c'est une réussite. Si vous ne connaissez pas cette méthode, je vous raconte. Sinon, si vous êtes plus dégourdis que moi, passez vite à autre chose.

    Il faut éplucher assez grossièrement votre ananas avec un grand couteau, en le tenant debout.

    Puis vous voyez que les yeux sont disposée en spirale. Vous  suivez les lignes avec un petit couteau que vous tenez légèrement en oblique. Un coup d'un côté de chaque ligne d'yeux, un autre coup de l'autre côté.

    Ça évite d'avoir de petits déchets dans la bouche à chaque morceau, et les tranches ressemblent à de jolies fleurs.

    Au moment de vous en parler, j'ai cherché un peu et trouvé une vidéo de Marmiton où l'on voit très bien toutes les étapes.

    Un bon ananas préparé de la sorte...mmmmm!!!! Rien à voir avec  ceux du supermarché, ni avec les conserves, même au jus naturel.

     

    Pin It

    10 commentaires
  •  

     

    Gâteau retourné

     

    Hier, des copains sont venus partager notre repas tout simple. Ils auraient aimé porter un dessert, mais notre "régime" sans gluten ni produits laitiers les a freinés. J'ai donc dû leur prouver, encore une fois, que nos repas ressemblaient à ceux de tout le monde.

    Au moment de faire mon quatre quarts habituel (dans lequel j'avais l'intention de mettre des raisins secs et des pépites de chocolat) j'ai eu comme un flash. J'avais vu tout récemment une tarte Tatin light proposée par Geneviève, et le souvenir des gâteaux à l'ananas de Tupper Ware est subitement remonté. Sitôt pensé, sitôt exécuté.

    - Un moule en verre (rond de 25 cm pour un gâteau d'un kilo) graissé.

    - J'ai fariné les côtés et saupoudré du sucre dans le fond (pas le temps de faire la photo, essayez d'imaginer que j'ai fait tourner le moule au dessus du saladier des poudres pour ne fariner que les bords)

    - J'ai égoutté le contenu d'une boîte d'ananas dans une passoire au dessus d'un bol. J'ai toujours en réserve (la fourmi stocke toute l'année en prévision des intempéries) des boîtes d'ananas au jus naturel, pas au sirop.

    - J'ai posé mes rondelles d'ananas sur le sucre, puis la pâte sur les ananas. Pâte faite avec 250 g de farines mélangées, 250 g de sucre, 250 g d'équivalent de beurre, et 250 g d’œuf ce qui fait 4 œufs, 1 c à café de bicarbonate (et j'ai rajouté 100g de poudre d'amandes )

    - J'ai saupoudré des pépites de chocolat sur la pâte, et hop ! à four froid réglé sur th6 pour 40 minutes.

    -J'ai arrosé le gâteau avec le jus de la boîte à la sortie du four

     

     

    Gâteau retourné

    J'ai oublié mon gâteau un moment sur le coin de la table, et un peu refroidi, il s'est démoulé impeccablement.

    Comme je n'avais rien prévu, il n'y a aucune déco. Dans le temps (30 ? 35 ans ?) on mettait une demi cerise confite sur chaque rond de caramel. C'est fou ce que je me suis simplifié la vie, et comme j'ai éliminé colorants et additifs !

     

    Pin It

    4 commentaires
  •                     

    Aujourd'hui, je viens vous faire la pub de Glouton frais, une jeune entreprise qui fabrique quotidiennement des pains et des gâteaux sans  lait ni gluten et les livre aussitôt, mais hélas seulement dans la région toulousaine.

                       

    Je n'ai pas goûté leurs produits, mais je lis depuis des années le blog de Laurent et je suis persuadée que ce qu'il fait est autrement meilleur que ce que l'on trouve habituellement sous vide ou au rayon pain frais de certaines grandes surfaces.

    Je trouve le nom de cette société bien sympathique, preuve que l'on n'est pas triste quand on doit suivre un "régime" alimentaire. Il reste tellement de bonnes choses !

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Je croyais que tout le monde savait faire un quatre quarts et qu'il n'était nul besoin de recette pour connaître les ingrédients. Je me trompais... Ces derniers temps, pas mal de gens sont passés par chez moi, et comme nous étions déjà 4, j'ai fait de gros gâteaux de deux kilos comme j'ai déjà raconté ici et .

    Mais comme les copains et copines (pourtant lecteurs de la fourmi) ont besoin que je répète, je recommence (tout comme j'ai recommencé récemment les fuseaux de lavande).

    Voilà donc le nécessaire et ma façon de faire pour le gâteau du jour, qui est un 4/4 à ma façon :

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

    Un moule de  26 x 36 cm graissé et fariné (voire un tout petit peu plus grand)

    Une vingtaine d'abricots dénoyautés

    Un saladier avec les poudres (500 g de farines diverses* + 500 g de sucre + 2 c à café de bicarbonate)

    Un autre saladier plus grand avec les liquides (500 g d’œufs ce qui fait 8 ou 9 + 250 g d'eau et 250 g d'huile *

    Des pépites de chocolat

     Je mélange les poudres avec mon fouet pour bien homogénéiser les farines et le bicarbonate.

    Je fouette un peu le mélange œuf/gras.

    Je verse les poudres dans les liquides, je remue consciencieusement avec mon fouet et je remplis mon moule.

     

    Par dessus, je parsème des pépites de chocolat* :

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

     

     

    Puis, je pose délicatement mes abricots*, face coupée en haut :

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

     

    J'enfourne à four froid, et je fais cuire à peu près 45 minutes th 6.

     

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

     

    À la sortie du four, c'est tout beau, tout gonflé, les fruits ont disparu. Un moment après, c'est tout plein de bosses :

     

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

     

    Mais ça a un petit goût de reviens-y, à tel point que certains bonshommes qui trouvent mon régime alimentaire absurde s'extasient et en redemandent !

    Les fruits ont disparu de la surface, mais n'ont pas coulé complètement :

     

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

     

    NOTES

    *Farines : sans blé et sans gluten, j'ai utilisé, ces dernières fois 250 g de farine de riz, 125 g de farine de maïs, 125 g de fécule de pomme de terre. Tous les mélanges sont possibles, à chacun de voir comme il préfère.

    *Huile-gras : le beurre du quatre quarts traditionnel ou la margarine se remplacent par un mélange à parts égales de eau + huile)

    *Pépites : normalement je farine ce que je mets dans les gâteaux (fruits secs ou autres) pour éviter que ça ne tombe. Depuis quelques jours j'ai fait des essais en posant sur la pâte, c'est assez sympa comme résultat.

    *Abricots : en hiver, j'utilise beaucoup les raisins secs mélangés à la masse, ou bien des cubes de pâte de dattes. Là j'ai tenté avec les abricots juste délicatement posés, pour voir. Tout le monde a apprécié. J'ai testé aussi les prunes, accord général aussi. Hier, je n'avais que des abricots, tant mieux, c'est plus joli en photo :

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

     

     

     

    Et pour continuer les révisions commencées le 13, regardez ce que l'on peut mettre pour remplacer le ruban de satin :

    Mes quatre quarts géants (suite des révisions)

    J'ai fait des essais, mais je préfère le satin couleur lavande.

     

     

    Pin It

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique