• Amer chocolat

     

     

    Dans la bibliothèque de mon village, nous proposons à nos lecteurs un bon nombre d'ouvrages en gros caractères.

    Les personnes qui ont des difficultés avec les lettres trop petites apprécient beaucoup. Je vous dis ça, car on ne sait pas toujours que ces livres existent. Voisine, à qui je les avais fait découvrir, ne voulait lire que "mes livres".

    Il y a quelque temps, en rangeant un peu les rayonnages, mes yeux sont tombés sur ce titre.

    Amer, le chocolat ? J'ai regardé le sujet, et l'ai emporté pour le lire.

    J'ai beaucoup aimé.

    Les héros sont deux enfants (l'oncle de 14 ans et sa nièce de 5 ans) qui vivent près de Belfort pendant la guerre. En 1944, la vie devient impossible tellement la guerre est près de chez eux. Les autorités acceptent que les enfants soient évacués vers la Suisse où des habitants proposent de les prendre en pension.

    Ce livre a été écrit par Marie-Thérèse BOITEUX qui était enfant à ce moment-là.

     On sent que c'est du vécu. Les événements sont vus et ressentis par le garçonnet, le grand, qui souffre de la guerre et aussi de sa peste de nièce.

    Ce n'est pas un roman, c'est simplement de petits souvenirs, comme des photos d'instants. L'auteur décrit très bien comment la vie de tous les jours était spéciale. Pas d'histoire, pas de drame, seulement du quotidien. Et le fameux séjour en Suisse où les enfants découvrent un monde sans restrictions.

    J'ai été touchée par ce livre, car on parle beaucoup des deux guerres depuis l'an dernier.

    Je suis née après la guerre, pendant le "baby boom", mais j'ai des souvenirs très précis : les avis sur certaines maisons "abri 10 places", un camp qui existait encore près de Bordeaux, ma carte d'alimentation, la petite ration d'huile gardée par mes parents, des restes de quartiers bombardés, les histoires que racontait ma famille, tout un tas de petites choses que les générations actuelles n'imaginent pas.

    Pour ne pas oublier, il est bon de lire ce genre d'ouvrage, ni triste ni angoissant.

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    7
    Dimanche 12 Avril 2015 à 13:44

    Merci pour ce partage. Tu sais donner l'envie de lire . Bisous et très bon dimanche à vous deux

    6
    Samedi 11 Avril 2015 à 21:14

    Perso je trouve que lire des livres "vieux" aident à voir dans quel LUXE nous vivons. Le superbe est devenu un nécessaire : belle absurdité.

    Avec la Mémé d'Eichane (81 ans) ont par souvent d'avant, et comme moi elle voit le luxe d'aujourd'hui.

    5
    Samedi 11 Avril 2015 à 07:43
    CathyRose

    Merci pour ce conseil de lecture, je ne connaissais pas du tout ce livre ! J'avoue que j'ai du mal avec les histoires qui se passent durant la dernière guerre, alors je verrai ...
    Très beau week-end, bisous !
    Cathy

    4
    Samedi 11 Avril 2015 à 07:12

    Merci pour le partage et le conseil de lecture, je le note sur ma liste "à lire"...

    Bises, belel journée.

    3
    Ymi
    Samedi 11 Avril 2015 à 04:37

    Le résumé que tu fais d'Amer chocolat me donne envie de lire ce livre. J'en prends note pour quand j'aurai un " petit peu " de temps à m'accorder.

    Merci pour le partage.

    Beau week-end, petite Fourmi. Gros bisous de Bourgogne.

    2
    Vendredi 10 Avril 2015 à 21:10

    Bonsoir jolie fourmi! Oui, il n'y en a pas beaucoup des livres sans drames terrifiants sur les guerres! Moi aussi, qu'est-ce qu'on a pu me raconter sur la dernière guerre si bien que j'en ai eu une overdose! Dans le soir venu, je t'embrasse de Haute-Loire! clown

    1
    Vendredi 10 Avril 2015 à 20:42
    MiaouIsa

    Quelle bonne initiative de nous faire part de ta decouverte. Merci et bonne fin de semaine à vous deux.
    Isa des bords bords de l'Oise, toujours ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :