•  

    Il faut que je vous dise, pour commencer, pourquoi je ne suis pas très présente ici. En plus de marcher au ralenti, d'avoir besoin de beaucoup d'heures dans mon lit, d'avoir des occupations diverses, j'ai maintenant un spectacle permanent et tout à fait captivant juste devant mes yeux. Je vous explique.

    Depuis que nous vivons ici, nous offrons aux oiseaux des boules de graisse et des graines pour oiseaux du ciel. Notre mangeoire est près de la "vieille" cuisine, mais mal placée pour que nous profitions du spectacle.

     

    À table !

     

    Nous y voyions fréquemment des mésanges, et aussi le rouge-gorge qui ne voulait pas partager.

     

     

    Cette année, l'Ours a bricolé autre chose, et l'a installé devant la véranda, près de mon fauteuil de convalescente.

     

    À table !

     

    À gauche, le montant de la véranda. Puis, tout près, le support pour écuelle en terre. Enfin, à droite, une enfilade d'arbustes (lilas, seringats, cornus et aubépine,) qui sont devenus salle d'attente et salle à manger. Les zozios prennent place dans le lilas le plus proche, et vont piocher leur graine quand la voie est libre.

     

    Ça a marché : au bout de deux jours, les mésanges avaient déjà pris possession des lieux. Sur les conseils d'une copine, qui nous a dit que cela plaisait beaucoup aux oiseaux, nous avons acheté un sac de 2,5 kg de tournesol. Les mésanges ont-elles aimé ? Non, elles en raffolent. Il faut voir la foule à notre nouvelle mangeoire.

    Elles ont passé le tam-tam dans la forêt, et plus le temps est pourri, plus il y a foule. On n'arrive pas à avoir de bonnes photos, mais souvent elles sont 4 ou 5 dans le même lilas, à dépiauter leurs graines.

     

    À table !

    Elles coincent la graine entre leurs pattes, et font marteau-piqueur avec le bec. C'est impressionnant.

     

     Nous nous sommes aperçus qu'il n'y avait pas que des mésanges charbonnières, mais aussi des mésanges bleues que nous n'avions jamais remarquées.

     

    À table !

     

    Les mésanges bleues sont plus petites et moins habiles. Elles perdent souvent leur graine. Par chance d'autres oiseaux, que nous ne connaissions pas, aiment bien "faire les poubelles" au sol ou sur le bord du mur. Ils arpentent sans cesse le terrain, que ce soit neige, terre, herbe ou mousse.

     

    À table !

     

    Plus ou moins roux dessous, tête grise, et stries sur les ailes.

     

    À table !

     

    Il nous semble qu'il s'agit des pinsons des arbres. Au bout d'une semaine, ils revendiquent parfois une place à la mangeoire.

     

    Le tam-tam a résonné jusqu'aux oreilles d'autres oiseaux. C'est ainsi que nous avons, plusieurs fois par jour, la visite de M. et Mme Bouvreuil :

     

    Tam-tam pour la horde affamée

     

    Autant les mésanges font vite, autant les bouvreuils prennent leur temps. Ils s'installent, le temps de bien casser la graine (l'expression vient-elle de là ?) et M. fait la police : personne n'a le droit de s'approcher. Il montre le bec grand ouvert et semble très méchant.

     

    Tam-tam pour la horde affamée

     

    M. a posé pour que l'Ours le voie bien de face et de dos.

     

    Tam-tam pour la horde affamée

     

    La couleur est un peu fausse : les bouvreuils sont rouge, pas orange comme le rouge-gorge.

     

    Et même mieux : nous n'avons pas UN couple de bouvreuils comme d'habitude, mais plein de bouvreuils :

     

    À table !

    Un mâle dans la mangeoire, un autre sur le cerisier à droite.

     

    Toutes nos photos d'oiseaux sont de qualité moyenne, car les conditions sont difficiles. Il y a foule les jours de neige, mais la luminosité n'est pas terrible, les flocons gênent. Et quand il fait beau, nous sommes à contre-jour, éblouis par le soleil en face, ou la montagne trop blanche.

    Devant tous ces oiseaux qui tourbillonnent dans tous les sens, nous ne savons comment faire. Il nous faudrait une caméra fixe, et nous extrairions quelques images de notre film.

     

    À table !

     

    Quand c'est plein, les mésanges prennent très vite leur graine pour la manger ailleurs. Quand c'est vide, elles sont obligées de s'arrêter un moment. Mais comme elles s'enfoncent dans le plat, on n'arrive pas à les photographier.

    Or, nous avons repéré une autre variété : je pense qu'il s'agit des mésanges huppées, mais il va falloir d'autres clichés pour pouvoir bien les identifier.

     

    Nous habitons "passage des Oiseaux" : au moment de nommer la rue, personne ne devait savoir qu'il y en aurait autant dans ce jardin. Il nous a fallu 17 printemps pour découvrir l'existence d'"arbres à oiseaux" aussi garnis que des arbres de Noël, sauf que ces boules de plumes sont très agitées et voltigent sans arrêt.

     

     

     

     

    Pin It

    12 commentaires
  •  

    Naïve que je suis, je croyais que le printemps arrivait, qu'il arrivait aussi dans ma montagne. Mais voilà...

     Sachant qu'il a neigé en mars à Royan et la Rochelle, et sur la côte méditerranéenne, je ne vous parle pas plus de ma neige, vous avez peut-être connu ça vous aussi. Sauf que chez moi, ça n'arrête pour ainsi dire pas depuis début février.

     

    J'y croyais

     

    je marche deux fois par semaine pour aller chez le kiné où je retrouve mon "copain bleu" qui doit m'aider à (re)trouver des muscles.

    À la maison je fais du vélo, je plie de mieux en mieux, je monte et descends les escaliers en m'appliquant bien.

     Une chouette vie de retraitée !

     

     

     

     

     

    Par chance nous avons trouvé de bonnes raisons pour aller voir ailleurs.

     

     

    J'y croyais

     

     

     

    J'y croyais

     

    À force de voir ce genre de messages, je me suis dit que je n'allais pas passer ma vie à l'abri, au chaud, le nez plongé dans ma liseuse ( je suis TRÈS absente de mon blog, je passe mon temps à lire, toute pelotonnée dans mes couches de polaires). En avant pour ma première manif post opératoire la semaine dernière !

     

    J'y croyais

     

    Au premier plan, les "pistes" aménagées pour les jeunes aux genoux costauds. Je les ai soigneusement contournées.

     

    Mon genou tout neuf est bon pour le service. Pas d'acrobaties pour moi, mais la marche raisonnable se passe très bien.

     

    Et le lendemain, un bain de jouvence !!!!

     

    J'y croyais

     

    Ce billet doit rappeler quelque chose aux moins jeunes d'entre vous. La lettre nous proposant d'aller au Zénith de Pau en bus pour voir les idoles des jeunes* m'a fait sauter de joie. Sauter, tout est relatif car je venais d'être opérée, mais j'ai demandé à l'Ours de m'apporter à l'Hôpital le chéquier, l'enveloppe et le timbre, et j'ai vite envoyé nos réservations.

    Âge tendre et tête de bois était une émission de télévision.

    Je pense qu'il n'y avait qu'une chaîne à la TV en ce temps-là, donc tout le monde regardait ça.

    De plus nous les jeunes avions souvent notre transistor (le mien fut une récompense pour mon BEPC) et nous nous dépêchions de rentrer à la maison pour écouter SLC Salut les copains.

     

    J'y croyais

    Ci-dessus la photo mythique de toutes nos idoles.

    Dans la tournée de cette année, il y a Dick Rivers, Sheila, Stone, Nicoletta, Michèle Torr, Isabelle Aubret, Richard Dewitte ("Il était une fois"), Dave, Patrick Juvet et Pierre Groscolas.

    Une de mes petite-fille ne connaît personne parmi ceux que lui ai cités, et mes filles m'ont demandé "Ils chantent en vrai ?". Non mais, on est si vieux que ça  ? Oui ils chantent en vrai, avec de vrais musiciens, et je peux vous dire qu'ils ont la pêche, et qu'on ne s'ennuie pas avec eux.

    Regardez ici les dates à venir, et n'hésitez pas à y aller.

     

    J'y croyais

     

    Derniers réglages : sur les côtés les écrans nous permettant de voir les chanteurs de plus près.

     

    Presque un mois que je ne vous ai pas donné de nouvelles, là je crois que je vais revivre normalement, je vous dis donc "à bientôt".

     

     

    * Idoles des années 60, car une de mes petites-filles (18 ans) ne connaît ni Sheila, ni Isabelle Aubret, ni Dave.

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires